Popularisation des subtexts et icônes lesbiennes

Article lié à la série Xena : Princesse Guerrière

Pourtant, les deux héroïnes ont entretenu des relations hétérosexuelles flagrantes. Alors que les baisers entre Xena et Gabrielle sont chastes, doux et timides ou que leurs gestes de tendresse apparaissent dans des moments intenses de réconfort, de blessure ou de douleur, les deux jeunes femmes sont montrées embrassant des hommes et éprouvant un certain plaisir. Dans quelques épisodes, l’attitude de Xena envers les hommes semble traiter du problème de l’infidélité dans le couple lesbien. Gabrielle intervient plusieurs fois pour arrêter Xena qui embrasse des hommes et qui apprécie un peu trop cela au goût de la jeune femme même si ces baisers faisaient partie d’un plan destiné à supprimer ces hommes. Cependant, dans l’un de ces épisodes, une scène sans équivoque montre Xena et Gabrielle se livrant à une danse érotique. L’orientation sexuelle des personnages a été difficile à définir pour ces raisons.

Lucy Lawless l’a clairement exprimé. « Nous en parlons sur le plateau. Nous sommes conscients des différentes manières dont les spectateurs perçoivent la série. Si vous parlez de l’élément lesbien, nous en sommes conscients et nous ne sommes pas effrayés par ça. C’est une histoire d’amour entre deux personnes. Ce qu’elles font de leur temps libre est leur problème. » The Denver Post, 20 Novembre 1996.

Seulement au fur et à mesure, les plaisanteries et les insinuations se transforment en regards complices et amoureux. Il existe une réelle promiscuité entre Xena et Gabrielle qui va bien au delà de l’amitié, personne ne peut le nier, elles sont plus que des amies. Seulement il est impossible que les deux femmes consomment ouvertement leur amour, c’est une série familiale après tout. Malgré cet état de fait, Xena et Gabrielle ne sont plus montrées avec des hommes dans la dernière saison.

Les deux jeunes femmes vont même jusqu’à construire leur propre famille. En effet, Xena tombe enceinte de l’esprit d’une femme, une ancienne amazone nommée Callisto. Lorsque Xena apprend qu’elle attend un enfant, sa première réaction concerne Gabrielle. Elle déclare « Gabrielle va être surprise ». Et alors que la mère de Xena lui cherche un homme qui saura s’occuper d’elle, Xena lui affirme qu’elle a déjà créé sa propre famille, avec Gabrielle.

L’attachement que les deux femmes se portent apparaît de plus en plus souvent. Blessée, Gabrielle demande à Xena d’être enterrée avec elle et sa famille quand le jour sera venu. Elle ne veut pas être enterrée avec les amazones mais avec la femme qu’elle aime.

Et contre toute attente, à la fin de la série, ce n’est pas Gabrielle qui meurt mais Xena. De nombreux fans ont dénigré cette fin qui rappelle le cliché de la lesbienne mauvaise ou morte. En effet, Xena meurt dans d’atroces souffrances pour trouver l’ultime rédemption. Cette même rédemption qu’elle avait initiée au début de la série. Et les deux amantes sont finalement séparées de la manière la plus horrible qui soit, par la mort. Il n’existe rien de plus définitif que la mort.

Les médias ont longuement débattu de la sexualité de Xena et Gabrielle. Se faisant, ils ont permis une meilleure visibilité lesbienne dans les séries télévisées. Ces deux femmes qui s’aiment et vivent ensemble sont devenues de véritables icônes lesbiennes. Xena et Gabrielle sont des partenaires dans le vrai sens du terme. Ce sont des femmes fortes, indépendantes, complexes qui font des choix. Elles sont confrontées à des problèmes moraux et se battent pour la justice.

Renée O’Connor explique « Je pense que Gabrielle cherchait probablement son âme sœur et qu’elle l’a trouvée aujourd’hui en la personne de Xena. Durant la totalité de la série, elle a probablement cherché l’amour de sa vie qui est Xena ». Upbeat Magazine, Février 2001.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que Xena et Gabrielle ont fait énormément dans la représentation lesbienne à la télévision. La série a dressé pendant six années le portrait positif d’une liaison entre deux femmes. Lucy Lawless a déclaré au Conan O’Brien Show en 2001 : « Auparavant, vous savez, il y avait toujours un élément de doute dans mon esprit, c’était… Il n’était pas question de la manière de jouer le rôle. Donc si l’audience choisissait de voir ça ou non. Mais je l’ai vu [au final], pour la première fois, la nuit dernière, je suis rentrée à la maison et j’ai dit à mon mari [le producteur exécutif de la série, Rob Tapert]. Vous avez fait sortir mon personnage du placard. J’ai juste… Je n’arrive pas à croire que j’ai dit ça. Je n’avais jamais dit ça à personne mais je crois que je n’ai plus de doute maintenant. »

Bien sûr, dans de nombreux pays où la série est diffusée, les subtexts ne sont pas traduits ou leur sens est volontairement altéré. En France, la chaîne publique TF1 a fait subir à ce programme un traitement des plus destructeurs. Une censure flagrante, des dialogues dénaturés et une diffusion sporadique n’ont pas permis de se faire une idée réelle de la série. Heureusement, les plus chanceux peuvent voir l’intégrale de la série sur le câble ou en dvd. De plus, de nombreux sites internet ont fleuri ces dernières années. Ils permettent à la série de continuer à vivre à travers des fanfictions écrites par des fans.

Comme le dit si bien l’introduction, Xena : Princesse Guerrière a sans aucun doute « changé la face du monde » en matière de visibilité lesbienne.

image xena 24image xena 25

Plus que des amies…

image xena 26image xena 27

… quelques exemples de subtexts

Retour à la fiche de présentation Xena : Princesse Guerrière

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre