Degenerate Housewives – Tome 1 de Rebecca

Degenerate Housewives tome 1 Rebecca

Titre Français : Degenerate Housewives

Titre Original : Degenerate Housewives

Auteur : Rebecca

Date de Sortie : 22 Juin 2013

Nationalité : Américaine

Genre : Erotique

Nombre de Pages : 48 Pages pages

Éditeur : Édition Dynamite

ISBN : 978-2-915101-94-2

Degenerate Housewives : Quatrième de Couverture

Bienvenue à Hillvale, une petite bourgade du Connecticut, où Catherine Michell, une femme au foyer comme il en existe tant d’autres, se découvre une libido tonitruante… Fini les soap à la télé et les réu’ Tupperware, les journées de Cathy sont désormais ponctuées par des ateliers de minous à brouter et de troufignons défoncés.

Degenerate Housewives : Avis Personnel

J’ai déjà eu la chance, si l’on peut appeler cela une chance, de découvrir de nombreux livres érotiques lesbiens. Il y en avait des bons et des bien moins bons. Autant le dire tout de suite, je n’avais donc aucun a priori quant à Degenerate Housewives. Je trouvais le jeu de mot par rapport à Desperate Housewives intéressant mais je crois que je n’avais pas capté que cela voulait dire « dégénérées ». Sinon j’aurais peut-être commencé à me faire du souci.

Lorsque j’ai débuté ma lecture, je me suis arrêtée au bout de trois pages en me demandant qui était l’auteur de cette bande dessinée. J’ai fouillé partout sans trouver et ma compagne m’a gentiment fait remarquer que c’était « Rebecca ». Bien, je pensais juste que c’était le nom du tome 1, Rebecca. Et là j’ai juste répondu « Oui, enfin Rebecca, c’est un mec qui a pris ce pseudo. » Parce qu’il est évident qu’aucune femme lesbienne n’aurait écrit cela !

Je ne dis pas qu’une femme qui plus est lesbienne, n’a pas d’idée lubrique ni de fantasme. Je dis juste que sa première idée n’est pas de droguer sa voisine, de l’attacher sur la table basse nue pour la violer avec un gode. Parce que non, elle n’est pas consentante la voisine droguée ligotée ! Autre exemple, page 15, Patricia dit à Catherine « Dis-moi que tu es une vilaine bouffeuse de minous, rien qu’une pu*e à filles, vas-y, dis-le, ma petite queer, dis-le ! »

Ce livre est donc un porno sexiste, limite lesbophobe. Je ne vous le recommande pas. Je suis persuadée qu’il y a de biens meilleures bandes-dessinées érotiques lesbiennes.

Degenerate Housewives : Extraits

Degenerate Housewives - Tome 1 - Rebecca

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre