Cadavre exquis de Pénélope Bagieu

Cadavre exquis de Pénélope Bagieu

Titre Français : Cadavre exquis

Titre Original : Cadavre exquis

Auteur : Pénélope Bagieu

Date de Sortie : 16 Avril 2010

Nationalité : Française

Genre : Bandes Dessinées & Comics

Nombre de Pages : 124 pages

Éditeur : Gallimard BD

ISBN : 978-2070627189

Cadavre exquis : Quatrième de Couverture

Zoé a un boulot pas drôle : elle est hôtesse d’accueil dans les salons de l’automobile ou du fromage et doit faire bonne figure, debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire.
Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ?

L’amour peut-il vivre en huis clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d’Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l’écrivain ?

Cadavre exquis : Avis Personnel

Pénélope Bagieu s’est fait connaître par son activité de blogueuse avant de publier ce premier travail indépendant, une BD longue, dont elle assure scénario et dessin.

Et le résultat, Cadavre exquis, est un ouvrage pétillant, plein d’humour et de dérision. Certes, l’intrigue, les personnages, les situations, bref tous les ingrédients du récit sont peu réalistes et assez caricaturaux, mais l’auteure en tire une histoire originale, suffisamment travaillée pour réserver de surprenants rebondissements, et surtout sarcastique à souhait…

De remarques acerbes en portraits au vitriole, Pénélope Bagieu dépeint avec malice des personnages déconcertants et en profite pour épingler au passage les travers du milieu de l’édition littéraire.

Côté graphique, le dessin semble assez caractéristique de cette nouvelle vague de « presse et blogs féminins », dont Pénélope Bagieu est issue. Sa simplicité en rend la compréhension aisée et immédiate et les couleurs flashy donnent du peps à l’ensemble, s’adaptant très bien à la légèreté et à la dynamique globale du propos.

Une petite BD bien sympathique en somme, caustique et vivifiante, dont les maîtres-mots sont « humour » et « surprise ».

Ah, dernier détail : et l’aspect lesbien, me direz-vous ? Eh bien justement… Laissez-vous surprendre !

Cadavre exquis : Extraits

Cadavre exquis - Pénélope Bagieu

A propos de Julia Clieuterpe

Avatar
Chroniqueuse occasionnelle

Répondre