Carmelita Tropicana : Your Kunst Is Your Waffen

Your kunst is your waffen : un court-métrage délirant sur le pouvoir des choix

Affiche : Carmelita Tropicana : Your Kunst Is Your Waffen

Année de Production : 1994

Réalisation : Ela Troyano

Scénario : Alina Troyano, Ela Troyano

Avec : Carmelita Tropicana (Alina Troyano), Livia Daza-Paris (Orchidia), Anne Lobst (Dee), Sophia Ramos (Sophia), John Lanzillotto (Righty)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie, Court-Métrage

Durée : 27 minutes

Titre Original : Carmelita Tropicana : Your Kunst Is Your Waffen

Carmelita Tropicana : Your Kunst Is Your Waffen : Résumé

Carmelita Tropicana est une artiste qui joue et vit dans l’East Village à Manhattan. Un soir, après l’une de ses performances, elle se fait agresser à l’arme blanche par une jeune femme vivant dans la rue. Le lendemain, elle manifeste pour protéger une clinique pratiquant l’avortement. Lors d’un affrontement avec des militants anti-avortement, elle se fait arrêter.

Emprisonnée avec sa meilleure amie Orchidia et sa sœur Sophia, elle rencontre Dee, qui s’avère être la voleuse qu’elle a croisée la veille. Ces quatre femmes vont commencer à se raconter leur histoire et un profond respect va naître entre elles…

Carmelita Tropicana est une artiste qui joue et vit dans l’East Village à Manhattan. Un soir, après l’une de ses performances, elle se fait agresser à l’arme blanche par une jeune femme vivant dans la rue. Le lendemain, elle manifeste pour protéger une clinique pratiquant l’avortement. Lors d’un affrontement avec des militants anti-avortement, elle se fait arrêter. Emprisonnée avec sa meilleure amie Orchidia et sa sœur Sophia, elle rencontre Dee, qui s’avère être la voleuse qu’elle a croisée la veille. Ces quatre femmes vont commencer à se raconter leur histoire et un profond respect va naître entre elles…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Délirant et décalé.

Note des lectrices : Soyez la première !
51

Ce court-métrage est une œuvre totalement hilarante qui a tout d’un ovni. La performance de Carmelita Tropicana, en introduction, donne le ton de l’histoire, un mélange d’autodérision, d’humour noir et de second degré avec une bonne dose de réalité même si ça fait mal. Notre héroïne est une performeuse. Elle a toujours rêvé de jouer la comédie et de chanter et elle a réussi même si elle n’est pas mondialement connue, elle gagne sa vie en faisant ce qu’elle aime.

Membre d’un groupuscule vêtu de cuir noir et se battant pour la libération de la femme, c’est tout naturellement qu’elle manifeste devant une clinique pro-avortement. Et quand les détracteurs de cette technique arrivent, les choses s’enveniment rapidement. Carmelita est jetée en prison alors qu’elle veut juste rendre le monde meilleur et offrir un plus grand espace pour les femmes. Et là on découvre que l’Hispanique bien sous tous rapports qu’on suit en parallèle de Carmelita depuis quelques minutes est en fait sa sœur. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont très différentes.

C’est Carmelita qui fait preuve d’une immense ouverture d’esprit, apprend à connaître Dee et change le regard que sa sœur Sophia porte sur cette dernière, tout comme elle change celui que Dee porte sur Sophia qu’elle trouve coincée et moralisatrice. Carmelita sert alors de pont entre les êtres humains et, en les écoutant et en leur laissant la parole, s’approprie leur histoire et leur donne une réelle existence.

C’est un magnifique portrait de femme libérée et engagée qui s’est battue pour faire évoluer les mentalités. Finalement on sait que Carmelita est lesbienne mais c’est le cadet de nos soucis quand on réalise toute l’ampleur du travail qui l’attend…

Une œuvre très intéressante qui date de 1994 mais qui n’est absolument pas dépassée, même si la société qu’elle dépeint a beaucoup changé depuis cette époque. Un court-métrage à découvrir.

Carmelita Tropicana : Your Kunst Is Your Waffen : Extraits

LE PÈRE : Carmelita, ma chérie.
CARMELITA : Papa, je ne t’ai pas vu depuis des années. Qu’est-ce qu’il y a ?
LE PÈRE : J’ai une surprise pour toi.
CARMELITA : Une surprise ?
LE PÈRE : Un petit frère.
CARMELITA : Un petit frère !

SOPHIA : Comment ? C’est comme ça que vous traitez vos clients ?
VENDEUSE : Désolée, je ne savais pas que vous parliez espagnol, d’accord.
SOPHIA : Et tu croyais que j’étais quoi ? Une noire ?
VENDEUSE : Oui, d’accord, je pensais que vous étiez noire, je ne suis pas aveugle !
SOPHIA : Eh bien ouvre tes yeux l’ami, parce que les latinas sont de toutes les couleurs !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre