Floored By Love

Le poids de la famille

Année de Production : 2005

Réalisation : Desiree Lim

Scénario : Desiree Lim, Karen X. Tulchinsky

Avec : Natalie Sky (Janet), Shirley Ng (Cara), Andrew McIlroy (Daniel), Michael Robinson (Norman), Marco Soriano (Jeffrey)

Nationalité : Canadienne

Genre : Drame, Romance

Durée : 50 minutes

Titre Original : Floored By Love

Floored By Love : Résumé

Janet et Cara s’aiment et vivent ensemble depuis plus de trois ans. Mais, alors que ses parents doivent venir de Chine pour le mariage de son jeune frère, Cara n’est pas prête à faire son coming-out et leur présente Janet comme sa colocataire. Le mariage gay venant juste d’être légalisé au Canada, Janet souhaite se marier avec Cara. Mais Cara a peur de s’engager et encore plus de parler de sa relation amoureuse à sa famille.

Jesse, de son côté, est un adolescent de 14 ans qui vient de faire son coming-out à sa famille. Son père biologique également gay étant en ville pour une courte durée, il s’éloigne de Norman, son beau-père sans réaliser qu’il blesse ce dernier.

Janet et Cara s’aiment et vivent ensemble depuis plus de trois ans. Mais, alors que ses parents doivent venir de Chine pour le mariage de son jeune frère, Cara n’est pas prête à faire son coming-out et leur présente Janet comme sa colocataire. Le mariage gay venant juste d’être légalisé au Canada, Janet souhaite se marier avec Cara. Mais Cara a peur de s’engager et encore plus de parler de sa relation amoureuse à sa famille. Jesse, de son côté, est un adolescent de 14 ans qui vient de faire son coming-out à sa famille. Son père biologique également gay…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Moyen. Bof.

Note des lectrices : Soyez la première !
55

Floored By Love est un petit film que l’on pourrait qualifier de moyen-métrage. S’il y a les courts-métrages et les longs-métrages, les œuvres durant une cinquantaine de minutes peuvent être catégorisés comme moyens-métrages. L’histoire n’a rien d’extraordinaire. Deux femmes qui vivent ensemble depuis plusieurs années voient leur vie bouleversée par l’arrivée de la famille de l’une d’entre elles. Bien évidemment, celle-ci ne se sent pas prête à faire son coming-out, les disputes s’enchaînent, amènent à une séparation provisoire puis elle réalise son erreur, dit la vérité à ses parents qui le prennent forcément mal au début avant de donner l’impression d’accepter et tout se termine bien.

Les deux princesses se marient puisque le mariage gay vient de devenir légal au Canada et elles adoptent beaucoup d’enfants. Non, ce n’est pas un conte de fée, c’est le résumé succinct de Floored By Love. Cette trame-là est archi connue et les actrices, qui font de leur mieux, n’apportent rien de plus. La seule chose que j’ai appréciée en fait ce sont les premières minutes quand Janet rentre de son travail au milieu de la nuit et embrasse sa copine. Elles commencent à se déshabiller, vous vous dites que le film commence bien et que vous allez avoir droit à la première scène d’amour de votre vie dans les trois premières minutes puis une main heurte malencontreusement le répondeur et tout s’arrête. C’est tout.

L’histoire de Jesse était plus intéressante à mon avis. Ce jeune garçon qui fait son coming-out ne se sent pas mal dans sa peau, il sait qui il est et ici, il est plutôt question de la famille et des liens qui unissent chaque membre. Son beau-père qui l’élève ne sait pas comment réagir mais fait de son mieux alors que Jesse s’éloigne pour se rapprocher de son père biologique. Malheureusement les acteurs donnent l’impression de jouer faux tout le long du moyen-métrage. Et vous n’avez qu’une envie : les secouer comme des pruniers.

En clair, rien de neuf sous le soleil canadien. À éviter si vous voulez vraiment quelque chose d’inoubliable et de réussi.

Floored By Love : Extraits

JANET : Pardon. Je voulais pas te réveiller. Tu m’as tellement manqué.
CARA : Moi aussi, tu m’as manqué, chérie. Ça s’est bien passé, ton vol ? [Elles s’embrassent, main sur le répondeur]
RÉPONDEUR : Ma fille, c’est ta mère. Quelle honte de voir ton jeune frère se marier avant toi. Quand je serai à Vancouver, tu rencontreras le fils de Mme Wong. C’est un avocat.
JANET : Qu’est-ce qu’elle a dit ?
CARA : Que c’est honteux que Wayne se marie avant moi.
JANET : Tu sais, on peut s’engager dès demain. Tu seras avant lui à l’autel.
CARA : Il te faudrait un changement de sexe et un diplôme d’avocat, pour contenter ma mère.
JANET : Ça serait toujours mieux que d’être ta coloc.

CARA : Très drôle ! La psy de la famille qui épouse une femme. C’est moi qu’on enverra chez le psy. En plus, le mariage, ça plombe la relation.
JANET : On est ensemble depuis trois ans. Tu ne trouves pas important de devenir un couple légitime ?
CARA : Ta mère accepterait le mariage ? Pour elle aussi, c’est une phase.
JANET : Je l’accuserai de m’avoir donné trop de tofu !

DANIEL : Jesse. Comme dirait Barbara Streisand : superbe ! Tu vas faire tomber les garçons.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre