Episode 234 – Voilà c’est fini !

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Ben remercie Béa d’être là. Mais ils entendent que les ravisseurs se rapprochent. Béa parvient à libérer Ben de ses cordes. Ils sortent discrètement du garage alors que les kidnappeurs sont dehors. Ils courent vers la voiture de Béa.

Karin et Stephan attendent toujours près du téléphone. Quand soudain Béa rentre par la porte. Stephan est un peu en colère et lui dit qu’elle ne devait pas venir et attendre qu’il l’appelle. Mais aussitôt Ben apparaît derrière elle. Stephan très ému tombe dans les bras de son fils. Karin et Béa se prennent aussi dans les bras l’une de l’autre. Ben explique à son père que malgré l’argent qu’il a donné aux ravisseurs, ils n’avaient pas l’intention de le libérer. Ils voulaient continuer à lui faire du chantage. Ben apprend à son père que c’est Béa qui l’a sorti de là. Il la remercie d’avoir sauvé son fils. Karin trouve que Ben a vraiment une mauvaise tête. Épuisé, il s’assoit sur les escaliers. Stephan va prévenir la police mais souhaiterait que Béa reste avec eux pour le diner. Mais elle préfère repartir chez elle. Elle conseille à Ben d’essayer de dormir et de manger un peu. Elle lui promet qu’ils se verront demain. Ils se prennent dans les bras sous le regard de Stephan.

Luzi aimerait que Timo lui dise s’il va bien mais il dort toujours. L’infirmière lui explique que l’opération a été très longue et difficile mais elle lui conseille de continuer à lui parler car ça doit lui faire du bien.
Luzi commence à lui chanter « 100 Tagen Regen ».

Ben a du mal à tenir son verre d’eau pour boire. Stephan n’arrive pas à croire que ce soit justement Béa qui l’ait retrouvé. Mais selon Ben personne d’autre n’aurait pu le retrouver. La police, selon Stephan, doit bientôt arriver mais Ben ne pourra pas leur dire grand chose. Les ravisseurs étaient toujours masqués, il ne sait même pas combien ils étaient. Stephan se demande qui peut bien s’intéresser à son argent. Mais pour Ben la seule chose importante c’est qu’il soit en vie et que son père ait invité Béa à diner. Il s’endort alors sur le canapé. Stephan met une couverture sur lui.

Piet est étonné de voir Béa au petit déjeuner car il pensait qu’elle voulait partir. Béa lui explique qu’il y a eu un changement de plan mais qu’elle lui expliquera plus tard. Elle textote sur son téléphone. Piet veut qu’elle reste pour déjeuner car Miriam vient aussi. Mais Béa veut arriver plus tôt au lycée (Aah les temps changent… Elle ne va plus être en retard !).

Stephan a préparé le petit déjeuner. Il s’est vraiment donné du mal, Ben n’arrive pas à y croire. Il redonne son portable avec soulagement à son fils. Celui-ci en effet n’arrêtait pas de sonner car la petite amie de Ben était très insistante. Ce qui satisfait plutôt Ben. Mais Stephan veut qu’il lui consacre un peu d’attention après ce petit déjeuner pour qu’il aille faire sa déclaration à la police. Ben veut savoir combien son père a payé aux ravisseurs. Pour Stephan ça n’a pas d’importance mais son fils aimerait connaître jusqu’à quelle somme il aurait pu mettre. Stephan lui rétorque que pour lui, il aurait donné sa vie. Ils se prennent dans les bras. On assiste à un très beau moment entre père et fils.

Karin entre dans la chambre d’hôpital où se trouve Timo. Luzi est endormie sur un coussin sur le bord du lit. Elle se réveille en entendant sa mère arriver. Karin est désolée de l’avoir réveillée mais Luzi lui confie qu’elle aurait préféré qu’elle réveille Timo. Karin lui explique qu’il faut laisser le temps faire son travail. Luzi devait aller chanter pour la fête mais elle n’y va pas car elle a peur que Timo se réveille juste au moment où elle sera partie. Cette fois-ci elle n’abandonnera pas Timo. La mère et la fille se prennent dans les bras.

Ronnie n’a pas trouvé de meilleure cachette que son casier pour planquer le sac et l’argent du rapt. Sophie qui descend l’escalier aperçoit ce que fait son petit ami, pas très discret sur ce coup. Elle l’appelle et Ronnie surpris ferme en vitesse son casier. Sophie s’étonne qu’il ne parle pas beaucoup en ce moment. Ronnie essaie de se justifier en disant qu’il a beaucoup à faire. Sophie voudrait également savoir s’il a vu Ben car ça fait longtemps qu’on ne l’a pas vu. Ronnie est agacé par cette question mais pour Sophie, cette question, c’était juste parce qu’ils s’étaient brouillés tous les deux. Ronnie la rassure en lui disant que tout est réglé entre eux et qu’il lui dirait s’il se passait quelque chose. Ils s’embrassent, Ronnie s’en va et Sophie regarde vers le casier de son petit ami.

Le STAG discute dans la cour en attendant de chanter pour la fête de l’école. Emma, mains dans les poches, et Jenny sont également présentes.

CARO : Luzi a toujours une excuse, soit c’est pour sa carrière, soit c’est pour un mec.
EMMA : Mais Caro, ça concerne Timo. Si tu étais malade, tu aimerais que quelqu’un soit près de ton lit d’hôpital aussi.
CARO (change de sujet et s’adresse à Bodo) : Et pour ta chérie ? Elle ne peut pas nous accompagner ?
BODO : Quoi ?
CARO : Demande-lui alors !

Caro pousse Bodo directement sur Lara.

BODO : Euh salut Lara, c’était moi, je veux dire…
LARA : C’est bon.

Bodo se retourne vers Caro qui lui souffle de lui demander.

BODO : Lara, je voulais te demander un truc. Eh bien aujourd’hui se déroule le festival d’été et je pensais, enfin on pensait, que tu pourrais peut-être… On n’est pas assez et peut-être que tu pourrais chanter avec nous ?
LARA : Eh bien en fait ce n’est pas vraiment mon truc.
CARO : Oh allez, fais quelque chose de sympa pour changer !
LARA : Mais vous répétez depuis si longtemps, je n’ai aucune idée de ce que vous allez chanter.
BODO : Tu rentreras dans la chanson facilement et en plus tu as un talent naturel pour ça.
JENNY : Et en plus on ne va pas chanter ce qu’on a répété !
BODO : Ah bon ?
JENNY : Petit changement de programme. J’ai une faveur à vous demander.

Béa est dans la salle des profs seule et souriante. Elle reçoit un texto de Ben qui lui demande de se donner du courage car il vient encore d’être kidnappé. Elle repense alors à lui.

Ben est dans sa voiture et pense qu’ils ont assez attendu comme ça. Il part en voiture. Béa sait qu’aujourd’hui sera un super jour.

Ronnie est de retour vers son casier et regarde bien autour de lui avant de l’ouvrir. Il voit alors que son sac a disparu. Énervé, il insulte des élèves à côté de lui.
Sophie se trouve dans une toilette du lycée et vide des sachets contenant de la poudre blanche. Elle tire ensuite la chasse d’eau.

Gabriele présente le STAG au public du festival. Elle demande qu’on les applaudisse pour leur entrée en scène.

JENNY : Ah pour notre première chanson, j’aimerais la dédier à mes parents. C’était leur chanson favorite et elle me fera toujours penser à eux.

Jenny et le STAG commencent à chanter « You’ve got the love ». Michael arrive dans le public. Sophie regarde le STAG puis s’en va. Les parents de Lara la regardent fièrement.

Luzi attend le réveil de Timo et celui-ci ouvre enfin les yeux. Elle lui promet que tout ira bien.

À la fin de la chanson, Béa monte sur scène féliciter ses élèves.

Ben arrive alors en courant. Béa et lui se regardent dans les yeux, se rapprochent et s’embrassent devant tout le monde. Bodo et Lara s’embrassent eux aussi. Quand à Emma et Jenny, elles se prennent dans les bras l’une de l’autre et se retrouvent nez à nez.

Tous les personnages de la série se retrouvent ensemble face caméra et font un signe d’adieu à tous leurs spectateurs.

Voilà c’est fini, merci à Jemma et tous les autres pour ces beaux moments passés avec eux.


Hand Aufs Herz 234Hand Aufs Herz - Episode 234Hand Aufs Herz - Episode 234

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre