Hex, La malédiction : interview de Jemima Rooper, l’interprète de Thelma Bates

Interview liée à la série Hex, La Malédiction

Jemima Rooper

Interview accordée au site officiel anglais Skyone après la première saison de Hex, La Malédiction

Aucun étranger n’avait jamais appartenu à l’équipe et travaillé avec eux sur la série Et Alors ? (As If), Jemima se sent comme chez elle sur Hex. Mais est-ce aussi confortable de jouer Thelma ? Jemima révèle tout.

Quand vous avez lu Hex pour la première fois quelles ont été vos impressions initiales ?

Mon impression initiale était que c’était très très différent, c’était bizarre parce qu’il y a tant de composants différents dans cette série, l’élément surnaturel et la substance entre mon personnage, Thelma et le personnage de Christina Cole, Cassie qui est très naturelle avec en plus l’aspect dramatique derrière qui est mélangé à de la bonne comédie et à un côté un petit peu effrayant. Cela m’a semblé vraiment bien parce que vous tirez le meilleur de tout.

Parlez-nous de votre personnage. Quel est son nom ?

Mon personnage est Thelma. Elle a 17 ans et Cassie et elle sont les meilleures amies et des « outsiders », légèrement exclues du reste des étudiantes durant leur année scolaire, parce qu’elles sont toutes les deux très différentes. Thelma se sent en sécurité et elle sait définitivement qui elle est. Elle a une affection très profonde et aime sa meilleure amie et le côté triste est que cela la renvoie à sa sexualité. Elle aime actuellement Cassie à un niveau plus profond que Cassie n’est disposée à l’admettre alors il y a tout ce conflit en elle mais elle est très positive et constructive ce qui est très bien pour un jeune personnage.

Comme Hex est une série au concept élevé est-ce qu’il requière un style de jeu différent ?

Il a exigé quelques changements pour moi, plus spécialement dans la manière de jouer Thelma, parce que vous êtes davantage stylisée. Je ne pouvais pas toucher Christina, et évidemment nous avons eu des scènes intimes et nous ne pouvions pas nous toucher ou nous tenir, nous avons dû penser à une autre manière d’exprimer cette relation. Durant la première semaine, quand nous filmions, nous n’étions pas sûres de la manière de faire cela et je n’étais pas du tout sûre de comment et jusqu’à quel niveau le jouer. Et naturellement, après plusieurs semaines, cela c’est fondu dans le style avec humour, et c’est juste une performance légèrement intensifiée. J’aime comparer cela à Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes, j’adore la barbe ! C’était un peu plus centré sur le langage du corps qui est peu commun dans les films et la voix et la manière de penser aux choses qui sont visuellement un peu différentes de l’action habituelle des longs métrages.

Parlez-nous de vos relations de travail avec Christina et êtes-vous devenues amies ? Est-ce que ceci a aidé vos performances pour Thelma et Cassie ?

Mes relations de travail avec Christina étaient terribles, elles ont entièrement ruiné le travail parce que Christina est une salope absolue ! Bien sûr que non. Nous nous sommes réunies pendant la semaine de répétition et nous avons le même agent qui est bien particulier, nous nous sommes vues et elle s’est parfaitement adaptée à moi et moi à elle et nous avons juste immédiatement trouvé que c’était facile de travailler l’une avec l’autre. En conséquence nous sommes de grandes amies maintenant et c’était un vrai plaisir et c’était vraiment un travail difficile particulièrement pour toutes ses scènes, tous les jours et c’était très important que nous nous connaissions comme nous nous connaissons, et je pense et j’espère que cela se ressent à l’écran. Nous étions toujours très à l’aise l’une avec l’autre, ce n’était jamais une corvée, ou un effort de faire des scènes ensemble, et nous avons eu des fous rires. En fait la majeure partie du temps c’était nous deux dans le vent, Christina encore plus ! C’était une grande expérience de liaison.

Est-ce qu’elle embrasse bien ?

Elle embrasse très bien ! C’était fantastique. Je souhaite seulement que nous ayons plus de baisers à faire et je sais qu’elle pense que j’étais également la meilleure qu’elle ait embrassé.

Parle-nous du look de Thelma.

J’étais partie quand les costumiers et les maquilleurs ont téléphoné et j’avais déjà travaillé avec eux avant, donc j’aie pu leur parler très ouvertement au sujet de ce que je pensais de Thelma. Au départ, quand Laura, la conceptrice des costumes, m’a appelée et a commencé à me dire ses idées je répondais juste ouais ouais ouais, parce que c’était exactement tout ce à quoi j’avais pensé. Et j’étais totalement d’accord avec toutes les petites choses bizarres comme les boots Wellington que j’adore et je lui ai secrètement dit « qu’est-ce que vous pensez des wellies » et elle a ajouté « ouais, c’était justement ce que je pensais ». Et j’ai mis tout cela entre leurs mains et la totalité du look de Thelma est fantastique et je pense et j’espère qu’un grand nombre de personnes seront inspirés par celui-ci. Laura a proposé cette idée que ce devrait être un costume phénoménal de sorte que les gens ne pourraient pas être ennuyés par ce dernier et je n’étais pas ennuyée durant deux films. C’est ainsi qu’elle l’a conçu et créé pour moi et c’était tout simplement une robe fantastique. La robe a été inspirée par cet article de magazine que j’ai vu et nous avons mis quelques garnitures et nous avons pris le matériel ensemble et elle était très raffinée et semblait brillante, elle a fait un excellent travail. J’ai voulu leur jeter un sort rituel parce que c’était un peu ennuyeux de porter le même costume jour après jour mais elle était trop belle.

Et était-ce difficile de courir avec ?

Vous pouvez dire ça ! La robe a posé quelques problèmes, elle paraissait fantastique mais il était légèrement difficile de courir dedans car elle a une coupe basse (et nous n’avions pas prévu que le matériel s’étirerait un peu) et c’était du genre ample autour du buste. J’ai eu un soutien-gorge très beau mais il n’a pas aidé à tenir un peu les choses dedans, et durant la première semaine j’ai eu beaucoup de courses à faire. D’un côté c’était une bonne manière de connaître l’équipe car mes seins tombaient ! Pas sur la caméra je ne pense pas et je n’ai pas été prévenue !

Vous aviez déjà travaillé avec cette équipe créative avant, n’est-ce pas ?

Ouais, j’ai une longue histoire avec cette équipe créative. Je les ai rencontré pour la première fois il y a 4 ans, à 18 ans et je n’ai plus jamais été la même depuis ! J’ai travaillé pour deux série avec eux Et alors ? (As If) et maintenant Hex, la bonne chose est qu’ils me connaissent – ce que je peux faire et ne pas faire et mes forces. Ils m’ont donnée ce super rôle à jouer. Indépendamment du fait que c’était un cauchemar ! Ce sont tous des petits garçons, fous, jeunes et tordus. Je travaillerais avec eux plutôt qu’avec n’importe qui d’autre.

Traduction Isabelle B. Price

Interview Originale sur Skyone.co.uk

Hex, la malédiction Thelma

Retour à la fiche de présentation Hex, La Malédiction

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre