Lea DeLaria

Lea DeLaria

Biographie

Lea DeLaria est une comédienne, humoriste et musicienne américaine née le 23 mai 1958 à Belleville, dans l’Illinois. Elle grandit dans un foyer multiculturel, sa mère, Jerry, étant une femme au foyer originaire de la région et son père, Robert, venant d’Italie et occupant un poste de travailleur social.

Si ses parents tiennent à l’élever dans la pure tradition catholique et d’une manière relativement stricte (ils l’inscrivent dans des établissements privés religieux), le foyer n’en est pas pour autant exempt de loisirs. Le père de Lea est en effet passionné de jazz et un pianiste hors-pair. Il se produit régulièrement dans des bars et spectacles et initie très tôt la jeune Lea à l’amour de la musique. Elle chante dès l’âge de 4 ans les chansons d’Ella Fitzgerald ou de Billie Holiday, mais joue également de la musique.

Malgré cette éducation stricte, « un passage obligé dans une carrière d’humoriste » selon elle, Lea DeLaria est une jeune fille exubérante et épanouie : elle joue de la musique et fait du théâtre à partir du lycée.

Sitôt diplômée, elle décide d’intégrer une compagnie itinérante et se produit dans divers endroits. En 1982, Lea s’installe à Los Angeles, une ville en pleine effervescence dans le domaine du théâtre et de l’humour. Elle enchaîne alors les cachets pour survivre, et joue aussi bien des petits rôles dans des pièces de théâtre que dans des spectacles de stand-up comedy (elle se produit notamment sept ans durant au Valencia Rose Club, une salle proposant des spectacles à thématique LGBT). Mais le succès n’est pas au rendez-vous et la jeune femme peine à joindre les deux bouts, si bien qu’elle décide de déménager dans le Massachusetts, afin de se concentrer sur l’écriture et de revenir à sa première passion : la musique.

1993 est l’année où Lea DeLaria se fait connaître du grand public. Les années précédentes, elle avait fait plusieurs prestations remarquées dans des festivals et spectacles en province (elle a joué pendant deux ans dans Dos Lesbos à la fin des années 1980, « une comédie musicale qui parle de pervers » qu’elle a écrite et a même remporté un Emmy Award régional), d’où le fait qu’on lui propose en 1993 de se produire sur le plateau du très réputé Arsenio Hall Show, une émission diffusée sur une chaîne nationale et qui passe en fin de soirée. Là, elle défraye la chronique en hurlant sur le plateau : « On est dans les années 1990… C’est à la mode d’être homo et je suis une grooooosse gouine ! » Elle est alors la première artiste ouvertement gay à apparaître dans un talk-show.

Elle enchaîne à partir de ce moment-là les spectacles et les rôles dans différents domaines. Dans des séries télévisées tout d’abord, comme Friends, Will & Grace, Matlock ou encore One Life to Live, dont elle tient l’un des rôles principaux en 1999. Le cinéma lui fait également les yeux doux, et en particulier le cinéma indépendant, qui est le seul à lui proposer des premiers rôles, comme par exemple Homo Heights et We’re Funny That Way, qui parle de jeunes comiques gays. Elle est également très présente sur les planches ; en 1997, sa prestation dans la pièce On The Town est saluée par les critiques et la jeune femme reçoit plusieurs prix. Le succès est tel que la pièce sera programmée à Broadway, une véritable consécration dans le domaine du théâtre. L’année suivante, elle foule à nouveau les planches avec succès sous les traits de Jane, un rôle écrit spécialement pour elle, dans la pièce The Most Fabulous Story Ever Told, qui est jouée en off à Broadway.

Mais Lea DeLaria n’en met pas pour autant de côté sa passion pour la musique. Ses spectacles d’humour laissent d’ailleurs la part belle au jazz. Tout au long des années 2000, elle donne des concerts dans le monde entier et sort plusieurs disques de reprises, qui sont très bien reçus par les critiques, surtout Play It Cool, en 2001.

Une carrière très diverse en somme, grâce à des goûts hétéroclites, une énergie toujours au top et une curiosité jamais assouvie (elle a aussi écrit un scénario au début des années 2000 !). Une carrière pas toujours facile en raison de son physique, qui lui a valu de se voir refuser de nombreux rôles ; mais un physique potelé qu’elle assume et qu’elle porte en bannière au même titre que son orientation sexuelle.

Aujourd’hui, elle continue de se produire sur scène et de travailler sans relâche, en ne rêvant qu’à une chose, à cette « fantastique comédie musicale faite pour elle, même si personne ne l’a encore écrite ».

Histoire d'un Coming-Out

Lea DeLaria a pris conscience très jeune de son homosexualité, mais ne l’a révélée à sa famille qu’à la fin du lycée. Le coming out de la jeune fille se passe d’ailleurs très mal ; sa famille – et plus particulièrement son père –, qui est très croyante, la rejette et refuse de la revoir. Mais Lea n’abandonne pas l’idée de renouer des liens, et cinq ans plus tard ils se réconcilient et sa famille l’accepte enfin telle qu’elle est. Depuis ces retrouvailles, Lea a renoué des liens forts avec son père, qui assiste à la plupart de ses spectacles et n’est pas avare de compliments sur sa fille.

Sur le plan professionnel, Lea DeLaria n’a jamais caché son orientation sexuelle, se surnommant d’ailleurs au début de sa carrière « cette putain de lesbienne ». Bon nombre de ses spectacles abordent le sujet de l’homosexualité sans détours.

Filmographie

Elle-même

Ptown Diaries (2009)
Outlaugh! (2006)
The Award Show Awards Show (2003) (TV)
Just for Laughs (2002) (TV)
Cabaret Live! (2001)
The Rosie O’Donnell Show (1998/1999) (TV)
We’re Funny That Way (1998)
Out There in Hollywood (1995) (TV)
In The Life (1993) (TV)
Camp Christmas (1993) (TV)
The Word (1993) (TV)
Out There (1993) (TV)

Actrice

Law & Order: Special Victims Unit (2009) (TV)
One Life to Live (1999 et depuis 2008) (TV)
Fat Rose and Squeaky (2006)
Will & Grace (2003) (TV)
The Job (2002) (TV)
Mercury in Retrograde (2002)
The Oblongs (2001) (TV)
Further Tales of the City (2001) (TV)
The Beat (2000) (TV)
Edge of Seventeen (1998)
Homo Heights (1998)
In Through the Out Door (1998) (TV)
Plump Fiction (1997)
The Drew Carey Show (1997) (TV)
The First Wives Club (1997)
Friends (1996) (TV)
Rescuing Desire (1996)
Saved by the Bell: the New Class (1995) (TV)
OP Center (1995)
The John Larroquette Show (1994/1995) (TV)
Matlock (1994) (TV)

SPECTACLES

Once Upon a Mattress (2004)
The Rocky Horror Picture Show (2000/2002)
As You like It (1999)
The Boys from Syracuse (1999)
Chicago (1999)
The Most Fabulous Story Ever Told (1998)
Li’l Abner (1998)
On The Town (1997)
Box Lunch (1997)
Bulldyke in a Chinashop (1994)
Dos Lesbos (1987)

DISCOGRAPHIE

Lea DeLaria – The Live Smoke Sessions (2008)
The Very Best Of Lea DeLaria (2006)
Double Standards (2005)
Play It Cool (2001)

SCÉNARISTE

In Through the Out Door (1998) (TV)

Lea DeLaria

Répondre