interview de Bianca Lawson, l’interprète de Maya St. Germain

Interview liée à la série Pretty Little Liars

Bianca Lawson

Interview accordée à Trish Bendix le 15 Juin 2010 pour le site Afterellen.com

Si vous ne connaissez pas son nom, vous connaissez son visage. L’actrice Bianca Lawson a joué des rôles marquants dans plusieurs séries télévisées, de Buffy contre les Vampires en passant par Dawson jusqu’à son rôle plus récent d’Emily dans The Vampire Diaries. Et si d’une manière ou d’une autre vous avez raté toutes ces séries, vous vous souvenez forcément d’elle en tant que Nikki dans Save the Last Dance.

À maintenant 31 ans, Bianca a mené une brillante carrière, faisant des apparitions dans Bones, The Cleaner, et La Vie Secrète d’une Ado Ordinaire, entre autres. Mais c’est en tant qu’une des stars de la série Pretty Little Liars qui cartonne sur ABC Family qu’elle a officiellement été présentée à la jeune génération. Avec Maya St Germain, Bianca retrouve ses 17 ans, en incarnant une héroïne lesbienne amoureuse d’Emily, qui n’est sortie du placard auprès de personne dans sa vie. Mais quelqu’un connaît le secret d’Emily, ainsi que tous les secrets de ses meilleur(e)s ami(e)s et menace de les révéler aux personnes qu’elle ne veut pas mettre au courant (c’est-à-dire à peu près tout le monde).

Bianca a pris le temps de répondre à quelques questions sur comment elle a obtenu le rôle, ce à quoi on peut s’attendre pour Maya dans le futur et comment elle est restée si jeune d’apparence durant les années 90 et ensuite.

Donc c’est votre premier rôle lesbien, c’est bien ça ?

Éh bien, pas vraiment ! C’est vraiment drôle parce qu’Elodie [Keene], qui a réalisé la scène de fête où Emily et moi nous embrassons pour la première fois, en fait, la dernière fois que j’ai vu cette réalisatrice c’était quand elle m’a dirigée dans une série télé appelée For the People, et je jouais une lesbienne – en fait, je jouais une étudiante, bon chic bon genre – un peu comme le personnage de Spencer dans Pretty Little Liars – et ma colocataire était assassinée. Donc ils finissent par m’arrêter parce qu’ils pensent que je l’ai tuée par rivalité ou quelque chose dans ce genre mais en vérité on était lesbiennes et on était amoureuses et elle avait rompu avec moi et je suppose que c’était un crime passionnel.

C’est typiquement la façon dont sont présentés les rôles lesbiens à la télévision, raison pour laquelle nous sommes toutes tellement enthousiastes à propos de Pretty Little Liars. C’est une histoire positive en fait.

Ouais, je trouve que la façon dont ils présentent ça est trop adorable. C’est crédible – ça pourrait facilement être une intrigue hétérosexuelle sauf que c’est avec deux filles.

Tout à fait. Qu’est-ce qui vous a attirée dans le rôle de Maya ? Comment avez-vous obtenu le rôle ?

Vous savez, c’est vraiment intéressant. En fait, j’ai – tout ce temps où j’ai auditionné et suis allée au studio de la chaîne c’était en fait pour le rôle d’Hannah. Et puis Ashley et moi sommes allées à la chaîne ensemble et ils ont demandé : « Aimeriez-vous jouer Maya ? » Et je ne savais rien de Maya jusqu’à cet instant. Je n’avais pas lu les livres et je n’avais lu aucun truc sur elle, donc j’ai dit : « Oh, ok. » Et ensuite je l’ai lu et j’ai dit : « Oh, mon Dieu, c’est un rôle qui déchire ! » Ça sort de l’ordinaire, c’est quelque chose que je n’ai encore jamais joué. Je me suis immédiatement sentie connectée à elle. Donc je pense qu’il y a une raison pour laquelle les choses arrivent et les rôles que vous êtes sensé jouer viennent à vous.

Elle a l’air tellement sûre d’elle, surtout comparée à Emily qui est un peu en train de découvrir les choses. Je sais que vous ne pouvez pas nous en dire trop sur ce qui n’a pas encore été diffusé, mais j’ai vu que Jamie Babbitt allait faire un épisode “coming out” pour Emily donc c’est que quelque chose va se passer – est-ce que Maya y est pour beaucoup, pour elle ?

Oui, Maya est impliquée. J’ignore combien je suis autorisée à vous dire !

Est-ce que Maya va devenir un rôle plus important dans la série ?

Éh bien, Maya reste dans les parages. Personnellement, je ne sais jamais vraiment ce qui va arriver à Maya jusqu’à ce que je reçoive le script du prochain épisode. Donc je découvre en même temps que tout le monde ! J’ai lu les livres, évidemment, et jusqu’ici, ils ont été assez fidèles aux livres mais ils ont changé quelques petites choses par-ci par-là. La réponse la plus sûre serait que Maya reste impliquée et continuera jusqu’à la fin de la saison.
À part ça, je n’en sais pas beaucoup plus – comment sera le prochain chapitre exactement. Ouais, je ne suis pas autorisée à révéler trop de secrets mais ça va être vraiment très bien. Ça va rendre tout le monde heureux et je pense que les scénaristes font un travail tellement fabuleux, surtout avec cette intrigue et je trouve qu’ils rendent ça vraiment honnête et profond et non pas ce genre typique de truc lesbien guimauve. Ils sont vraiment – il y a une sorte de – délicatesse n’est pas le bon mot. Ils y mettent beaucoup de cœur. Mais c’est une des raisons pour laquelle je suis tellement ravie d’être dans cette série et pourquoi je suis tellement fière d’être dans cette série.

Et la série a eu du succès jusqu’à présent. Avez-vous déjà eu des inquiétudes sur comment les fans d’ABC Family allaient réagir à une intrigue lesbienne dans la série ?

Quand nous avons fait le pilote, c’était drôle parce que rien qu’en lisant les répliques, c’est évident que Maya a toujours été sûre d’elle et consciente d’elle-même et elle – une chose que j’aime chez elle c’est qu’elle y va franchement. Elle ne prend pas la température de l’eau – elle sait ce qu’elle veut, elle sait qui elle est, elle voit en Emily une âme sœur et je pense qu’elle voit vraiment qu’Emily est une tête de mule et qu’elle se dit : « Ok – pourquoi est-ce que tu nies ça ? »
Pour les dialogues, ils auraient peut-être pu aller plus loin ou être plus séducteurs mais parce qu’ils n’étaient pas certains de combien ABC Family allait autoriser – c’est à dire un contenu subtext ou quelque chose de bien flagrant, donc pour tout, même si les répliques étaient bien séductrices et sans équivoque, il fallait que je le dise de façon très innocente et à l’opposée. « Du genre – est-elle lesbienne ? » Il me semble qu’une fois le pilote diffusé, ils se sont dit : « OK ! » Ils ont vraiment adopté l’idée et je n’ai pas eu l’impression qu’il fallait marcher sur des œufs pour quoique ce soit. Je n’en étais pas sûre mais j’étais aussi dans La Vie Secrète d’une Ado Ordinaire et ils se sont attaqués à pas mal de trucs costauds. Donc c’est intéressant.
Je n’étais pas inquiète, j’étais curieuse de voir comment ça allait évoluer. Les choses ont été vraiment géniales et on a juste plongé.

Dernièrement, ABC Family a abordé plusieurs sujets qui pourraient sembler trop tabous pour la tranche d’âge qu’elle vise. Avec Aria qui sort avec son professeur, j’étais curieuse de savoir si certains pouvaient être offensés par la relation lesbienne mais pas par la fille sortant avec son prof.

C’est un peu une nouvelle ère et les gens – il y a des choses avec lesquelles les gens auront toujours du mal avec les intrigues lesbiennes parce que plus de personnes font leur coming out et en parlent. Et une chaîne comme ABC Family essaie vraiment d’explorer ce sujet sous l’angle des sentiments. Je pense que face aux gens qui ne sont pas ouverts d’esprit, il y en a davantage qui disent : « C’est formidable et c’est vraiment quelque chose de positif. »
J’ai l’impression qu’il y aura toujours des gens qui auront du mal avec ça, mais il y a un public plus grand maintenant, surtout chez les jeunes à l’heure actuelle. Les jeunes l’acceptent beaucoup mieux et sont beaucoup plus ouverts et progressistes qu’ils ne l’auraient peut-être été si ça avait été diffusé il y a 10 ans.

Il semble que vous avez joué tellement de rôles dans des séries phares pour adolescents comme Buffy, Sauvés par le gong : la nouvelle classe, Angela, 15 ans au cours de votre carrière, donc vous jouez une adolescente depuis plus d’une décennie maintenant ! Est-ce que vous ne vieillissez pas ?

C’est vraiment, vraiment gentil. Je pense que c’est génétique. Je ne suis pas une personne super diététique ! Je suis plutôt paresseuse, je mange des tonnes de junk food… Je me sens vraiment chanceuse d’être amenée à jouer tous ces excellents personnages même s’ils peuvent être beaucoup plus jeunes ou quel que soit leur âge. J’en suis heureuse. C’est tellement drôle que les gens me demandent ça, si c’est étrange. Mais alors que je prends de l’âge, j’ai l’impression de régresser un peu. Comme Maya qui est bien plus mature que moi. [Rires]

Quel est le rôle pour lequel on vous reconnaît le plus ?

Je pense qu’on me reconnaît sans aucun doutes pour Buffy et Save the Last Dance. Chaque fois que je rencontre des gens, ils me disent : « Oh, mon Dieu – je pensais que vous alliez être une vraie garce. »

Retour à la fiche de présentation Pretty Little Liars

A propos de Magali Pumpkin

Avatar

Répondre