A Christmas Carol de Jacques Sadoul

A Christmas Carol de Jacques Sadoul

Titre Français : A Christmas Carol

Titre Original : A Christmas Carol

Auteur : Jacques Sadoul

Date de Sortie : 1994

Nationalité : Française

Genre : Roman Policier

Nombre de Pages : 317 pages

Éditeur : J'ai Lu

ISBN : 2-277-23691-8

A Christmas Carol : Quatrième de Couverture

Merry Christmas, Carol ! Joyeux Noël, Evans ! Pour un ex-agent des services spéciaux qui s’ennuie, y a-t-il plus beau cadeau qu’un meurtre ? Dyan Marley retrouvée nue, ligotée et étranglée dans sa chambre de Manhattan. Sixième victime d’un tueur en série recherché par tous les flics de New York. Pour corser l’affaire, le bureau de Ms Marley est cambriolé. Impossible à Carol de supporter l’inaction quand de tels mystères s’offrent à elle !
Reste en prime ce rendez-vous, le soir du réveillon, avec la divine Sharon Clarke. Une Noire fort désirable sous sa robe de soie blanche… Il n’en faut pas moins à la belle Carol pour se sentir l’appel de l’aventure et flairer l’odeur du sang ! Une piste dangereuse, balisée par la Mafia, un flic privé véreux, la pègre de Harlem et le tueur fou, le Lady Killer.

Jacques Sadoul. Né à Agen, en 1934, il se passionne pour l’alchimie, l’histoire de la S-F, la photographie, la littérature policière… Auteur d’une trilogie fantastique : Le cycle du domaine de R., il a écrit plusieurs romans policiers et obtenu le Grand Prix de littérature policière pour Trois morts au soleil.

A Christmas Carol : Avis Personnel

Après l’histoire Dickinson (voir Le précédent livre des enquêtes de Carol Evans Yerba Buena), Carol a beaucoup voyagé ne supportant pas de rester enfermée dans sa villa de Sausalito. Mais lors de son dernier passage en Californie, elle a découvert une enveloppe de l’étude Marley & Ferguson lui annonçant le décès de son père. La nouvelle ne l’a pas particulièrement choquée étant donné qu’elle avait coupé les ponts avec ses parents à l’âge de 18 ans. Seulement son insatiable curiosité l’amène à se rendre à New York pour savoir ce dont elle hérite.

Et c’est à New York, précisément en voulant rencontrer la personne chargée de son histoire de succession, Dyan Marley, que Carol se retrouve à nouveau nez à nez avec un cadavre. Les vieilles habitudes ont la vie dure et Carol se lance rapidement à la recherche du serial killer responsable de ce meurtre et de plusieurs autres.

Une nouvelle aventure de Carol Evans qui se laisse savourer. L’ancien agent de la CIA aujourd’hui à la retraite n’a rien perdu de son sens de la répartie et adore s’occuper de ce qui ne la regarde pas.

Un bon polar qui se laisse lire agréablement.

A Christmas Carol : Extraits

« Pour l’instant son corps nu était étendu sur la moquette de sa chambre, déjà atteint par la rigor mortis. La pauvre fille avait été ligotée d’abord, étranglée ensuite ; soigneusement ligotée, du travail d’artiste, j’appréciai en connaisseuse. Elle était immobilisée par quatre cordelettes serrées aux chevilles, aux genoux, aux poignets et au-dessus des coudes ; ainsi, elle n’avait eu aucune chance de se libérer. Un bâillon enfoncé fans sa bouche avait étouffé ses cris. Une dernière corde faisait deux fois le tour de son cou et avait profondément pénétré les chairs. Les yeux exorbités de la malheureuse montraient qu’elle avait dû mourir lentement, par asphyxie, pour la plus grande joie du sadique qui la garrottait. D’après un quotidien parcouru dans l’avion qui me ramenait de Californie, elle était la quatrième ou cinquième femme à avoir été assassinée de la sorte en moins de deux mois. Toutes avaient été retrouvées chez elles, nues, ligotées comme Dyan Marley, et étranglées ; on n’avait pas relevé de traces d’effraction, et aucune n’avait été violée. La presse attribuait les meurtres à un de ces serial killers dingues qui sont la plaie de notre civilisation trop permissive, et mettait en garde la population féminine de New York contre toute personne inconnue sui tenterait de s’introduire chez elle. Enfin le bla-bla habituel. » (Page 10)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre