Breaking Up Really Sucks

Une relation amoureuse lesbienne du début à la fin

Affiche : Breaking Up Really Sucks

Année de Production : 2001

Réalisation : Jennifer McGlone

Scénario : Pamela S. Busch

Avec : Alexandra Paul (Charlie), Karri Bowman (Jill), Tia Hunnicutt (Gina), R. Sky Palkowitz (Post), Kassandra Kay (vendeuse de voiture), Katherine Carlson (religieuse)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 10 minutes

Titre Original : Breaking Up Really Sucks

Breaking Up Really Sucks : Résumé

Charlie rencontre Jill à une soirée. Elles se plaisent, se découvrent, tombent amoureuses et leur histoire débute. Elles partagent beaucoup de choses, décident de vivre ensemble puis la routine s’installe, Jill s’éloigne et Charlie la trompe avec une autre femme. Leur relation prend alors fin…

Charlie rencontre Jill à une soirée. Elles se plaisent, se découvrent, tombent amoureuses et leur histoire débute. Elles partagent beaucoup de choses, décident de vivre ensemble puis la routine s’installe, Jill s’éloigne et Charlie la trompe avec une autre femme. Leur relation prend alors fin…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sympathique. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
64

Ce court-métrage est une comédie légère mais qui traite cependant d’un sujet que tout le monde a vécu un jour et qui n’a rien de drôle, les ruptures. Ici, en plus, elles sont décryptées d’un point de vue lesbien et tous les clichés du genre sont réunis et tournés en dérision pour notre plus grand plaisir.

Charlie est une jeune lesbienne trentenaire à qui la vie sourit. Il ne lui manque que l’amour pour que ses rêves les plus chers s’accomplissent. Elle va le trouver à un dîner arrangé terriblement ennuyeux et tout va s’enchaîner en accéléré pour donner plus de point à l’horreur. La rencontre, l’emménagement au bout d’une semaine et demie, les lectures de poésie (c’est à se demander si les lesbiennes qui détestent la poésie sont vraiment lesbiennes) et le partage des joies du quotidien. Pourtant, rapidement, tout se gâte. Le « lesbian bed death » guette et leur relation se détériore petit à petit. Charlie va voir ailleurs et cette liaison va sonner le glas de sa relation avec Jill.

Si vous avez regardé quelques films lesbiens, vous reconnaitrez très facilement tous les clichés relatifs aux femmes homosexuelles. Mais d’habitude ils ne vont pas jusqu’à la fin. Et ils ne sont pas aussi drôles. Là tout s’enchaîne très bien et c’est d’autant plus amusant que la narratrice nous fait un résumé de ce qu’elle a vécu avec son point de vue. Et on sait pertinemment qu’elle est célibataire puisque c’est ce qu’elle vient de nous dire au début.

Alexandra Paul qui a joué plusieurs rôles de lesbiennes (sa sœur est lesbienne et c’est une manière pour elle de lui rendre hommage) est excellente. Je l’adorais déjà dans Alerte à Malibu mais là je suis définitivement sous le charme. Les autres acteurs sont également tous de très bons professionnels et le temps passe avec une vitesse déconcertante. On se retrouve à la fin sans l’avoir vu venir.

Une petite histoire sympathique qui écorne l’image de la relation lesbienne idéale. À voir.

Breaking Up Really Sucks : Extraits

CHARLIE : Eh bien… Aujourd’hui est l’anniversaire des un mois de mon indépendance. Et je vais bien. Vraiment très bien. Vraiment. Comme toutes les ruptures, c’était à propos de tout et de rien.

CHARLIE : J’ai rencontré Jill à l’un de ces dîners désastreux avec deux couples heureux de gays et six lesbiennes désespérées. Jill et moi avons connecté. Après le dîner, on est allées acheter des hots dogs. Elle était terriblement sexy. Je voulais lui sauter dessus. Mais j’ai été chanceuse et elle m’a sauté dessus en premier. Et ça n’était que le début. On a baisé comme des lapins pendant les six jours suivants. Mais notre relation était basée sur le respect mutuel. On faisait aussi d’autres choses. Je l’ai emmenée faire du vélo et elle m’a emmenée à des lectures de poésie.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre