Cosa Bella

Deux femmes s’aiment mais il existe une ombre au tableau

Année de Production : 2006

Réalisation : Fiona MacKenzie

Scénario : Fiona MacKenzie

Avec : Alexie Gilmore (Belle), Stephanie Szostak (Delphine), Kim Allen (la barman), Roderick Hill (James), Ace Marrero (Ralph), Teddy Sears (le mari)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 15 minutes

Titre Original : Cosa Bella

Cosa Bella : Résumé

Belle et Delphine se réveillent au matin dans les bras l’une de l’autre. Elles sont nues et viennent visiblement de faire l’amour. Alors que cela devrait les ravir, Belle ne semble pas particulièrement heureuse…

Belle et Delphine se réveillent au matin dans les bras l’une de l’autre. Elles sont nues et viennent visiblement de faire l’amour. Alors que cela devrait les ravir, Belle ne semble pas particulièrement heureuse…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un court-métrage réussi. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
73

Ce court-métrage est une très belle réussite tant au niveau de l’histoire, romantique à souhait, complexe sans qu’on arrive à comprendre pourquoi au départ et terriblement sexy. On découvre Belle quand elle se réveille, Delphine allongée sur elle. Le « Oh mon Dieu » qu’elle laisse échapper n’est pas sans rappeler celui de Vince dans Queer as Folk (UK).

Petit à petit les personnalités des héroïnes vont se dessiner. Belle, la trentaine active et occupée et Delphine, l’enfant riche et gâtée à laquelle on ne peut pas résister et qui a l’habitude d’avoir tout ce qu’elle désire sans véritablement faire d’effort. Et pourtant, Belle, avant de succomber une nouvelle fois, va finir par dire non et mettre un terme à sa relation avec Delphine parce que celle-ci ne lui convient pas. Et c’est Delphine qui va être obligée de prendre tous les risques pour reconquérir la femme qu’elle aime et qui refuse de se contenter de si peu.

Les actrices sont sublimes et excellentes. Elles donnent corps à leurs personnages sans tomber dans l’excès. Et pourtant, dieu sait que Delphine pourrait être un personnage caricatural. Heureusement, grâce au talent et à la fraîcheur de son interprète, ce n’est jamais le cas. La photographie est magnifique. La scène d’amour, très réussie est portée par une chanson que vous avez déjà entendue dans ce genre de circonstance. Mais ce n’est pas grave, on pardonne, on oublie et on apprécie ce court-métrage du début à la fin.

Cosa Bella est une histoire réussie qui aurait mérité d’être un peu plus longue pour permettre de creuser plus profondément la psychologie des personnages. En tout cas c’est une belle découverte que je recommande. Il fait partie du dvd Elles aiment les Femmes pour celles que cela intéresse.

Cosa Bella : Extraits

BELLE : Allo.
DELPHINE : Je savais que tu finirais par répondre.
BELLE : J’ai pas le temps, on ouvre demain.
DELPHINE : Je sais bien. Qu’est-ce que tu portes ?
BELLE : Quoi ?
DELPHINE : Dis-moi ce que tu portes.
BELLE : Hors de question. C’est fini entre nous. Arrête de m’appeler. La vie continue, laisse-moi tranquille.
DELPHINE : Et si je veux pas ?
BELLE : Je le signalerai à quelqu’un.
DELPHINE : Ça, c’est excitant. Se faire dénoncer… Rendez-vous ce soir pour dîner ou autre.
BELLE : Hors de question. Peux pas. Veux pas.
DELPHINE : Ça serait bien que tu fasses des phrases complètes des fois. Accepte de me voir, s’il te plaît.
BELLE : Non !
DELPHINE : S’il te plaît.
BELLE : On avait dit qu’on ne referait plus ça, alors non ! Soyons adultes !
DELPHINE : C’est facile à dire pour toi. Je serai jamais une adulte.
BELLE : Écoute Dell, je dois vraiment te laisser.
DELPHINE : Attends. Je te ferai des trucs.
BELLE : Du genre ?
DELPHINE : Des trucs. Des trucs bien. Très bien.
BELLE : T’es complètement folle. J’en peux plus de tout ça. C’est fini la folie, je te dis. Qu’est-ce que tu portes ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre