Dike

Une comédie pas si drôle pour prôner l’acceptation de soi

Affiche : Dike

Année de Production : 1996

Réalisation : Lisa Hayes

Scénario : Lisa Hayes

Avec : Allyson Mitchell, Debra Anderson, Denise Attallah, Cate Barnes, Chandra Bulucon, Terra Dimock, Renata Jasaitis, Terri Jennings, Jiin Kim, Kate Sanagan

Nationalité : Canadienne

Genre : Comédie, Court-Métrage

Durée : 7 minutes

Titre Original : Dike

Dike : Résumé

Une jeune lesbienne souffrant d’une sudation excessive, fait tout pour cacher ce handicap à ses amies et à ceux qui l’entourent. Incapable de contrôler son corps, elle va apprendre à accepter ce dernier et vivre libérée…

Une jeune lesbienne souffrant d'une sudation excessive, fait tout pour cacher ce handicap à ses amies et à ceux qui l'entourent. Incapable de contrôler son corps, elle va apprendre à accepter ce dernier et vivre libérée...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : S'accepter tel que l'on est. Réussi. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
59

Dike est un court-métrage très intéressant et réussi. Premier réalisation de la scénariste, réalisatrice et productrice Lisa Hayes, il a relativement bien vieilli même si l’aspect de l’image est aujourd’hui totalement dépassé. Pourtant, les cadrages, les plans et l’humour permettent de s’immerger dans cette histoire universelle tournée il y a quand même 14 ans.

Une jeune lesbienne atteinte d’une sudation excessive tente tout ce qui est en son pouvoir pour dissimuler ce handicap. Elle vit à la merci de ce qu’elle considère visiblement comme une ‘maladie’ et transpire en permanence voire même de manière terrible quand elle est nerveuse. Et la vie semble s’acharner à la mettre dans les pires positions. Alors qu’elle vit de moins en moins, un déclic se fait un jour dans son esprit et lui permet de s’accepter telle qu’elle est. Et en apprenant à s’aimer, elle va laisser les autres l’aimer et elle aura ainsi une petite amie géniale.

Le propos de ce court-métrage est fort et le fait qu’il joue sur l’humour pour parler ainsi d’un sujet grave dédramatise la situation et rend cette petite histoire encore plus marquante et puissante. C’est en s’acceptant telle qu’elle est et en apprenant à s’aimer malgré ses défauts que notre jeune héroïne va pouvoir enfin vivre librement et rencontrer les personnes qui vont compter dans sa vie.

Un discours certes facile mais toujours d’actualité. Une œuvre à découvrir.

Dike : Critiques Presse et Récompenses

Meilleur Court-Métrage au Festival du Film International de Sydney Critics Circle en 1996
Meilleure Projection au Festival du Film & Vidéo Inside/Out de Toronto en 1996.
Prix du Public au Festival Féminin du Film & Vidéo Making Waves à Taipei en 1998.

Dike : Extraits

NARRATRICE : Laissez-moi vous raconter cette histoire hilarante d’une de mes amies. Elle avait ce problème de transpiration qui ruinait sa vie. Sa transpiration ce n’était pas uniquement à cause de la nervosité, c’était tout le temps. Parfois c’était pire que d’autre.

NARRATRICE : Elle avait tout essayé. De ne pas se raser. De se raser. Elle avait essayé le déodorant en cristal. Elle avait expérimenté le charbon. Elle avait fait elle-même un remède à partir d’herbes. Et elle avait prié une déesse. Et en dernier recours, elle avait consulté un médecin oriental. Mais rien ne fonctionnait.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre