Empty Sky

Deux jeunes femmes se rapprochent puis se séparent

Affiche : Empty Sky

Année de Production : 2011

Réalisation : J. Michael Vargas

Scénario : J. Michael Vargas

Avec : Maiara Walsh (Samantha McDonnell), Sarah Kathleen Rosen (Taylor Pershing), Cindy Morgan (Donna Pershing), Adam Carboni (Jeune Homme)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 8 : 46 minutes

Titre Original : Empty Sky


Interview(s) :

Interview du réalisateur J. Michael Vargas

Empty Sky : Résumé

Alors qu’elle quitte le lycée, Taylor entend une mélodie jouée au piano. Intriguée, elle découvre Samantha, une nouvelle, seule en salle de musique. Toutes les deux tombent rapidement amoureuses.

Mais un jour, alors qu’elles font l’amour chez Taylor, la mère de celle-ci les surprend. Elle décide de les séparer et le départ de Samantha pour Boston en école de musique ne fera que l’y aider…

Alors qu'elle quitte le lycée, Taylor entend une mélodie jouée au piano. Intriguée, elle découvre Samantha, une nouvelle, seule en salle de musique. Toutes les deux tombent rapidement amoureuses. Mais un jour, alors qu'elles font l'amour chez Taylor, la mère de celle-ci les surprend. Elle décide de les séparer et le départ de Samantha pour Boston en école de musique ne fera que l'y aider...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Très réussi. A découvrir.

Note des lectrices : 4.1 ( 2 votes)
75

Empty Sky est un court-métrage magnifique et superbement réalisé. L’histoire est somme toute assez connue. Deux lycéennes tombent amoureuses l’une de l’autre et leurs familles font tout pour les séparer. En résumé l’histoire d’un amour impossible à un âge où celui-ci devient vite inoubliable.

Sauf que là, même si le scénario est déjà connu, il est empreint de poésie et de beauté. Poésie dans les dialogues, justes et rares aux répliques qui font mouche. Et beauté des actrices comme de l’image qui bénéficie d’une photo à couper le souffle. Sans oublier, il faut le reconnaître, l’alchimie incroyable qui se dégage entre les deux actrices, interprètes de Samantha et Taylor.

On pourra arguer que la fin n’est pas positive mais je l’ai trouvée ouverte et puissante. Ouverte dans le sens où l’on sent que Taylor ne sera plus jamais la même grâce à Samantha. Ouverte parce que le personnage de Samantha saura se nourrir de cette blessure pour évoluer dans son art. Puissante dans le sens où l’on sent que Samantha sait qui elle est. Elle se sait lesbienne et n’a jamais remis en question ce qu’elle ressentait pour Taylor. Puissante parce que Taylor, même si elle décide de faire plaisir à sa mère, pendant quelques mois ou quelques années, ne pourra jamais oublier cette jeune femme qu’elle a aimée quand elle avait dix-huit ans.

Le court-métrage est disponible gratuitement sur Internet mais les auteurs se sont visiblement amusés pour que les curieux le regardent. C’est une petite chasse au trésor. Allez sur Youtube, tapez dans la barre de recherche “Just because you can’t see any clouds, it doesn’t mean the sky is empty…” La première vidéo qui s’affiche de TheMikkisWorld103 vous donne un lien vers une page vimeo accompagné d’un mot de passe. Maintenant c’est à vous de jouer.

Empty Sky : Extraits

SAMANTHA : Salut ! Je ne pensais pas que quelqu’un serait encore là aussi tard.
TAYLOR : Non, je suis désolée. Je pars.
SAMANTHA : Non, c’est bon. Tu peux rester. C’est sympa d’avoir un public.

TAYLOR : Tu es nouvelle, n’est-ce pas ? De la ville ?
SAMANTHA : Ouais.
TAYLOR : Taylor.
SAMANTHA : Samantha. Tu joues aussi ?
TAYLOR : Non, non. J’ai toujours voulu mais je n’ai jamais eu cette chance.

TAYLOR : Pourquoi es-tu toujours aussi sereine ?
SAMANTHA : Je ne sais pas vraiment. Mais je pense que certaines personnes ont besoin de regarder des choses comme des nuages pour penser que c’est réel.
TAYLOR : Que veux-tu dire ?
SAMANTHA : Je veux dire ici, maintenant, quand tu les regardes.
TAYLOR : Combien ils bougent vite.

SAMANTHA : Ce n’est pas parce que tu ne voies aucun nuage que le ciel est vide.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre