En La Ciudad

Que dit-on réellement à ses amis ?

Année de Production : 2003

Date de Sortie : 21 Juillet 2004

Réalisation : Cesc Gay

Scénario : Tomás Aragay, Cesc Gay

Avec : Mónica López (Irene), Eduard Fernández (Mario), María Pujalte (Sofía), Alex Brendemühl (Tomás), Vicenta N’Dongo (Sara), Chisco Amado (Manu), Miranda Makaroff (Ana), Leonor Watling (Cristina), Àurea Márquez (Silvia), Jordi Sánchez (Andrés), Carme Plà (Eva), Eric Bonicatto (Eric), Pere Arquillué (Dani), Daniela Romero (Marina), Bruno Muñoz (Teo)

Nationalité : Espagnole

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 50min.

Titre Original : En La Ciudad

En La Ciudad : Résumé

En La Ciudad se déroule à Barcelone, de nos jours. Un groupe d’amis trentenaires qui se connaissent depuis plusieurs années, se voient régulièrement, se parlent et se soutiennent dans les moments ordinaires, difficiles ou heureux.

Ils ont une vie simple, commune et se retrouvent dans des bars, au restaurant, chez l’un ou l’autre pour se voir. Ce sont de vrais amis et pourtant, ils sont loin de se livrer totalement les uns aux autres.

Sofia, la seule célibataire du groupe, idéalise la vie de ses amis et pense qu’ils ont une existence rêvée ce qui est loin d’être le cas. Tomas est un professeur divorcé de trente ans qui couche avec l’une de ses étudiantes, Ana, qui n’a que 16 ans. Mario, marié avec Sara, est persuadé que sa femme le trompe. Il l’espionne et la suit puis finit par prendre les devants en couchant avec une inconnue et en la trompant. Irène, mariée et mère d’un jeune garçon, étouffe dans sa vie familiale et croise une ancienne amie d’université. Son attirance et son désir pour les femmes refont alors surface.

En La Ciudad se déroule à Barcelone, de nos jours. Un groupe d'amis trentenaires qui se connaissent depuis plusieurs années, se voient régulièrement, se parlent et se soutiennent dans les moments ordinaires, difficiles ou heureux. Ils ont une vie simple, commune et se retrouvent dans des bars, au restaurant, chez l'un ou l'autre pour se voir. Ce sont de vrais amis et pourtant, ils sont loin de se livrer totalement les uns aux autres. Sofia, la seule célibataire du groupe, idéalise la vie de ses amis et pense qu'ils ont une existence rêvée ce qui est loin d'être le cas.…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Très réussi. Magnifique.

Note des lectrices : Soyez la première !
60

Un film magnifique, incroyable et enlevé qui se déguste. La réalisation est efficace, le montage nerveux et fluide, le scénario impeccable et profond, les acteurs et actrices tout simplement parfaits. À découvrir absolument !

Le postulat de départ est fort simple. L’histoire s’attache à la vie de huit amis qui se connaissent depuis de longues années et ont tissé des liens forts et durables. Ils apparaissent comme un groupe soudé par une amitié à toute épreuve. Oui, mais sous cette perfection visible se cache le revers de la médaille. Ils ne se connaissent pas si bien que ça en réalité. Ils sont tous proches mais en même temps, chacun garde pour soi ses incertitudes, ses peurs et ses désirs les plus profonds. Ils ne se livrent pas réellement, préférant donner une bonne image d’eux. Tout n’est alors qu’une illusion.

Ils donnent le sentiment de ne pas savoir ce qu’ils veulent, de ne pas savoir s’exprimer, de ne pas parvenir à se livrer. Pourquoi ? Comment ? Chacun a ses propres raisons, son propre vécu. Tous sont très différents mais en même temps si semblables. Cette chronique se déroule à Barcelone mais elle pourrait aussi bien se passer à Paris ou à Los Angeles.

J’avais peur, au départ, que la multitude de personnages ne nuise à l’histoire. En effet, dès que les protagonistes sont trop nombreux, un ou deux peuvent être surexposés, les autres délaissés, ou alors ils ont tendance à se confondre ou à rester trop superficiels et à ne pas nous accrocher. Ici, il n’en est rien. On se laisse aspirer par ces personnages et leurs histoires, on est happé et on rêve d’en apprendre plus, de savoir ce qu’ils vont devenir. Il y a indiscutablement ce plus qui fait toute la différence.

Irène est la jeune femme qui vit une relation homosexuelle avec l’une de ses amies d’université qu’elle retrouve plusieurs années après. Elle est tout de suite attirée par la jeune femme. Son attitude le prouve. De ce côté-là, on peut réellement féliciter l’actrice qui fait un travail magnifique. Irène finit par faire l’amour avec Silvia et semble heureuse et amoureuse. Elle donne l’impression de vivre ce qui est loin d’être le cas quand elle est avec son mari et son fils. À ce titre, le passage de masturbation sur le canapé vaut le coup d’œil.

Seulement que doit faire Irène, qui doit-elle choisir ? L’amour ou la sécurité ? Alors qu’elle semble prête à avouer la vérité à son mari sur sa relation avec Sylvia, celui-ci lui organise un repas d’anniversaire surprise et Irène se retrouve prisonnière. Un passage intense, réaliste et troublant.
En filmant ces hommes et ces femmes, le réalisateur ne fait en réalité que nous proposer un miroir de nos relations amicales. Sommes-nous véritablement sincères avec ceux que nous considérons comme nos amis ? Nous livrons-nous réellement ? Quelles relations entretenons-nous vraiment avec ceux qui nous entourent ? Autant de questions d’actualité qui n’ont jamais été aussi bien abordées.

Incontournable. À voir absolument.

En La Ciudad : Critiques Presse et Récompenses

Vainqueur au Festival International des Femmes au Cinéma à Bordeaux en 2004 dans la Catégorie Meilleure Interprétation Féminine pour María Pujalte.

Vainqueur au Festival International des Femmes au Cinéma à Bordeaux en 2004 dans la Catégorie Meilleur Scénario de Long Métrage pour Tomás Aragay, Cesc Gay.

Vainqueur aux Butaca Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Film Catalan.

Vainqueur aux Butaca Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Acteur pour Eduard Fernández.

Vainqueur aux Butaca Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleure Actrice pour Mónica López.

Vainqueur aux Goya Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Second Rôle Masculin pour Eduard Fernández.

Vainqueur aux Goya Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Réalisateur pour Cesc Gay.

Vainqueur aux Goya Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Scénario pour Cesc Gay et Tomás Aragay.

Vainqueur aux Goya Awards en 2004 dans la Catégorie Meilleur Second Rôle Féminin pour Mónica López.

Vainqueur d’un Golden Seashell au Festival International du Film de San Sebastián en 2003.

En La Ciudad : Extraits

SILVIA  : Bonjour.
IRENE  : Bonjour. Comment vas-tu ?
SILVIA  : Bien et toi ?
IRENE  : Bien.
SILVIA  : À tout à l’heure.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre