Episode 118 – Ma vie en l’air

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Jens sait qui a tué Franciska et veut rencontrer Bea. Il ne veut pas qu’elle soit accusée à tort. Il lui donne rendez-vous à 14h le lendemain.

Au petit déjeuner Jenny apprend par Ben que Caro a perdu son bébé. Elle ne comprend pas que Ben se fasse des reproches à propos de cette perte. Selon la jeune fille, que Caro ait perdu son bébé, personne n’y peut rien, ni lui, ni Dieu. Et donc cela ne sert à rien de se sentir coupable. Jenny part pour le lycée mais Ben veut rester près de Caro. Il la remercie pour ce qu’elle lui a dit.

Les résultats du test d’évaluation étant connus, Gotting veut passer à la prochaine étape. Il souhaite séparer les élèves les plus forts des plus faibles. Les étudiants qui travaillent dur seront mis en avant et récompensés. Michael craint que les élèves les plus faibles ne soient mis de côté et n’abandonnent l’école sans aucun diplôme. La devise de Pestalozzi est pourtant d’encourager et de motiver tous ses élèves. Gotting estime que son programme n’est pas antisocial, mais qu’il faut s’adapter au marché du travail. Il maintient sa décision de séparer les élèves.

Timo et Luzi discutent de leur programme de la soirée : ciné ou dîner ? Luzi préfère qu’ils s’embrassent. Ingrid pénètre dans la classe et demande à certains étudiants de venir avec elle. Emma est appelée à sa grande surprise et se demande où elle doit aller. Jenny estime qu’on n’a pas à suivre quelqu’un sans explication. Ingrid leur explique qu’ils vont être mis dans une classe à part, du fait de leurs mauvaises notes à l’évaluation. Emma ne veut pas partir mais y est obligée.

Myriam ne sait pas si c’est une bonne idée pour Bea de rencontrer Jens après onze ans sans l’avoir vu. Elle trouve cela bizarre. Mais Bea n’a pas le choix et Myriam décide de venir avec elle.

Ben réveille Caro. Elle a mal dormi, mais c’est normal d’après ce que le médecin lui a dit. Tout lui rappelle son enfant et c’est difficile d’oublier. Pour se remonter le moral, Ben lui propose d’utiliser l’argent que son père leur a donné pour voyager ou se chercher un appartement. Elle préfère utiliser cet argent pour une chose qui voudrait le coup, comme l’ouverture de ce magasin de surf en Australie, qui était le rêve de Ben. Caro déclare qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Ils s’embrassent et se prennent dans les bras.

Myriam et Bea attendent Jens à l’arrêt de bus. Il n’est pas encore là, mais Bea pense encore qu’il va venir.

Ben annonce à son père qu’il veut monter son magasin de surf en Australie. Stephan ne comprend pas que son fils laisse tomber ses études et qu’il fiche sa vie en l’air. Ben estime juste prendre ses responsabilités envers Caro.

Très Heureuse, Caro prépare ses affaires. Stephan vient la voir et lui reproche d’être à l’origine de la décision de Ben. La jeune fille lui annonce qu’il a perdu la partie : s’il se décide à dire la vérité il ne verra plus son fils, alors que là il recevra au moins un belle carte postale.

Emma pénètre dans sa nouvelle classe. Elle se fait chahuter par Marcel qui lui conseille de ne pas ouvrir de livre. Pendant ce temps Michael discute avec ses élèves au sujet de l’utopie et demande à ses élèves comment ils voient la société idéale. Timo pense qu’il faut les mêmes droits pour tous et Hotte que personne ne doit être plus riche qu’un autre. Quant à Jenny, elle pense que personne ne devrait faire ce qu’ordonne Gotting. Michael constate que tout le monde est d’accord avec ce qu’a dit Jenny. Emma, à la fin du cours, se fait encore embêter par Marcel.

Caro vient voir Ben en maillot de bain panthère. Ben se demande où il ouvrira son magasin de surf. Caro les voit déjà sur la plage et passer du bon temps. Mais Ben ne l’envisage pas de la même manière. Caro ne se sent pas bien et Ben la console.

Emma sort de son cours en pleurs, Jenny court derrière elle.

JENNY : Emma attends ! Comment ça s’est passé ?
(Emma ne répond pas.)
JENNY : Si mal que ça ?
EMMA : Ah tu sais Marcel est très sympa et ses amis aussi. Le cours était trop marrant.
JENNY : Ah Emma ne raconte pas de conneries !
EMMA : Je ne veux pas en parler, ok ?
JENNY : Mais il n’y a que comme ça qu’on pourra faire quelque chose contre ça.
EMMA : Mais qu’est-ce que tu pourras faire contre ça ? C’est de ta faute de toute façon.
JENNY : Quoi ? Mais ça va pas !
EMMA : J’aurais réussi ce test sans problème si tu ne m’avais pas perturbée avec ta déclaration d’amour. Je n’arrivais plus à réfléchir normalement.
JENNY : Emma, je suis désolée.
EMMA : Laisse tomber, c’est trop tard. Et maintenant je suis coincée avec ces idiots qui pensent que c’est cool de passer son temps à rester assis comme ça. (Elle regarde une note sur le mur.) Qu’est-ce que c’est que ça « Tous ceux qui ont eu moins que la moyenne au test d’évaluation sont exclus des clubs de l’école » ? Je ne peux plus aller au STAG maintenant ?!
JENNY : Quoi ?
EMMA : Gotting veut m’éjecter de l’école.

Bea et Myriam sont de retour au Saal 1. Jens n’est pas venu et Myriam se demande si c’est bien lui qui avait téléphoné. Bea pense que Jens sait qui a tué Franciska. Myriam lui conseille d’en parler à la police, mais Bea pense que ce n’est pas utile vu que Jens n’est même pas venu.

Caro se fait surprendre dans sa chambre par Sophie, qui est de retour d’Australie. Cette dernière a besoin de l’aide de Caro et lui demande 50 000 euros.


Hand Aufs Herz - Episode 118Hand Aufs Herz - Episode 118Hand Aufs Herz - Episode 118

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre