Episode 233 – La délivrance

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Karin explique à Béa que Stephan est en train de donner l’argent aux ravisseurs. Elle ne doit pas se faire de souci car il s’occupe de tout. Mais à ce moment-là Stephan revient et constate que Karin a tout dit à Béa. Il est en colère car personne ne devait être au courant. Béa comprend alors que Ben n’avait pas écrit ce SMS mais que c’était Stephan. Il raconte à Béa qu’il vient de donner l’argent et qu’il espérait que Ben soit libéré et déjà à la maison. Pour Stephan ils doivent rester calmes et il conseille à Béa de rentrer chez elle. Il la mettra au courant dès qu’il aura des nouvelles.

Les ravisseurs et Ronnie prennent la valise pleine d’argent. Ronnie pense qu’ils sont quittes maintenant. Ils ne savent pas qu’un peu plus loin Sophie les observe. Ronnie leur dit qu’il faudrait dire au père de Ben d’ici deux à trois heures où il pourra trouver son fils. Mais les kidnappeurs ne l’entendent pas de cette façon, ils veulent avoir plus d’argent. Ronnie comprend qu’ils n’ont jamais voulu faire sortir Ben en vie et il ne veut plus participer à ça. Sophie regarde effarée les ravisseurs et Ronnie.

Franck et Caro continuent de boire leur verre de champagne. Franck lui demande si sa mauvaise humeur vient juste de son talon cassé. Caro lui avoue un peu gênée que c’est à cause de Johnny. Elle a tenté de flirter avec lui mais il n’en avait rien à faire. Franck commence à pouffer de rire. Caro vexée lui dit qu’elle ne pouvait pas savoir qu’il était gay. Franck lui confirme qu’elle n’a pas un manque d’attractivité, la preuve elle est superbe dans cette vidéo. Il l’invite à aller la regarder.

Héléna demande à Michael s’il a remplacé Béa pour le cours de maths. Mais celui-ci lui explique que c’est Ingrid qui lui a dit de superviser un test de math car un prof n’était pas là. Héléna est déçue qu’il n’ait pas parlé à Béa car il aurait pu en savoir plus sur sa soudaine disparition. Béa aurait téléphoné à Ingrid pour lui dire qu’elle ne sera pas opérationnelle pendant un moment et qu’ils ne pourront compter sur elle à cause d’un problème à résoudre. La directrice trouve bizarre que Ben disparaisse et qu’ensuite sa vice directrice se prenne une pause inopinée. Michael lui affirme n’être au courant de rien. Comme Béa n’est pas là, Michael accepte d’aider Héléna pour la réforme de l’école.

Ronnie admire l’argent dans son sac vert. Sophie le regarde sans qu’il ne la voie. Elle fait ensuite semblant d’arriver dans la chambre. Ronnie cache aussitôt son sac et lui dit être ravi de la voir. Pour lui faire plaisir il lui a ramené le petit sachet qui contient ce qu’elle préfère. Elle n’a pas l’air si ravie et Ronnie le remarque. Mais elle change aussitôt de conversation en lui demandant comment s’est passée sa rencontre avec ses amis et si elle les connait. Ronnie est surpris par ces questions et Sophie écrit alors un mot dos à Ronnie. Elle lui explique qu’elle sort faire du shopping.

Béa est chez elle assez anxieuse. Elle téléphone à Stephan qui lui demande de rester calme et que Ben sera bientôt libéré. Soudain un papier est jeté dans la chambre de Béa mais celle-ci, occupée au téléphone, ne l’a pas vu. Stephan lui promet de l’appeler quand il aura du nouveau.

Franck et Caro regardent la vidéo. Caro met la musique en route et commence à charmer Franck. Elle l’invite à une danse assez langoureuse puis commence à le déshabiller. Ils s’embrassent.

Michael rentre dans le bureau d’Héléna et aperçoit le plan de la future école plein de buildings. Il n’en revient pas car ça n’a rien à voir avec les plans enrobés de sucre qu’elle lui avait montrés. Héléna lui explique qu’avec tous les intervenants ils ont dû changer quelques éléments. Mais pour Michael ce n’est plus une école : il ne voit pas une école d’élite ici, mais rien du tout. Elle s’est associée avec Bergmann, il la pensait plus intelligente que ça. Elle lui propose alors qu’il s’associe avec elle. Elle veut toujours faire sa vie avec lui. Mais sans lui dire un mot il sort de la pièce au grand désarroi d’Héléna.

Béa est assise avec son téléphone à la main et repense à Ben. Puis elle se lève et trébuche sur le papier lancé auparavant. Elle le lit : « Ben est en danger, caserne A70 ». Béa crie par la fenêtre pour demander s’il y a quelqu’un. Pas de réponse, elle se décide à partir.

Franck aide Caro à rattacher sa robe. Elle le remercie en lui disant « merci » en français. Il est un peu gêné et commence à lui expliquer qu’il est le chef, elle une employée. Mais elle le coupe car pour elle, même si ce moment a été agréable, le boulot reste plus important. Franck est soulagé et quand le téléphone sonne, Caro reprend immédiatement ses habitudes de professionnelle. Franck est admiratif devant tant d’aplomb.

Karin est au téléphone avec Luzi, elle lui conseille de rester auprès de Timo comme il se réveille. Stephan lui dit qu’elle peut partir mais elle préfère rester avec lui. Elle ne veut pas le laisser seul. Stephan commence à douter du retour de Ben. Karin pense qu’il faudrait peut-être appeler la police. Stephan a peur que son fils ne soit plus en vie. Mais pour Karin il ne fait aucun doute que Ben soit vivant.

Héléna est ravie de voir que Michael revienne si vite dans son bureau. Mais il n’a pas pris de décision. Il ne cautionne en aucune façon le projet de cette nouvelle école et avance qu’elle le connait bien mal pour avoir pu penser qu’il le ferait. Pourtant Héléna prétend au contraire bien le connaître et pense que cette réaction n’est que le signe d’un attachement à Béa. Elle lui demande de voir la réalité en face et d’enfin comprendre qu’elle l’a quitté pour un étudiant. Tous les deux, selon elle, forment une bonne équipe. Michael lui explique que leur mariage est depuis longtemps fini et qu’il va tout faire pour qu’elle ne puisse pas mettre son projet en route. Quand il sort, Héléna est tellement en colère qu’elle jette un dossier sur la porte.

Béa a réussi à trouver le lieu où est retenu Ben grâce aux indications de Sophie. Elle écoute, cachée le long du mur, ce que les ravisseurs disent à Ben. Ceux-ci demandent à Ben de lire un texte.
Ben : « Papa, le premier versement d’argent n’était qu’un test. Les kidnappeurs veulent la même somme et après ils me laisseront partir ou sinon ils me tueront. »
Les ravisseurs s’en vont sur leurs motos. Béa toujours cachée a tout entendu.

Michael confie à Gabriele que le projet d’Héléna pour cette nouvelle école est une vraie fraude. Les élèves vont étudier dans des baraques rouges et elle va s’en mettre plein les poches. Il se rend compte qu’il a été naïf. Il regrette de ne pas avoir écouté Béa. Il pense qu’elle est partie parce qu’elle n’avait pas de soutien contre le projet d’Héléna. Gabriele croit au contraire que Béa est une personne qui ne renonce pas et que c’est surement pour une autre raison qu’elle est partie.

Pendant ce temps, Béa arrive à ouvrir la porte du garage à l’aide d’une barre en fer. Elle enlève le scotch de la bouche de Ben. Il n’arrive pas à comprendre comment elle a pu le trouver. Mais Béa lui explique qu’il faut qu’ils se dépêchent avant que les ravisseurs ne reviennent. Elle cherche alors des morceaux de verre pour le détacher. Mais elle n’arrive pas à lui délivrer les mains. Ils entendent du bruit. Ben supplie Béa de se cacher. Mais celle-ci refuse de le laisser car elle pense qu’ils le tueront. Ben insiste pour qu’elle parte mais Béa refuse de nouveau.

Les ravisseurs vont-ils trouver Ben et Béa ?


Hand Aufs Herz 233Hand Aufs Herz - Episode 233Hand Aufs Herz - Episode 233

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre