Une pilote lesbienne dans une série militaire

Article lié à la série JAG

image serie jag 1image serie jag 2image serie jag 3

JAG le sigle signifiant Judge Avocat General est une série militaire qui met en scène le Capitaine Harmon « Harm » Rabb Jr (David James Elliott) et le Lieutenant Colonel Sarah « Mac » MacKensie (Catherine Bell). Tous les deux, avocats militaires, défendent et poursuivent d’autres militaires pour la Navy des Etats-Unis.

Le Capitaine Beth O’Neill (Mary Page Keller) a été introduite pour la première fois dans le 6 ème épisode de la saison 8 (« Offensive Action »). Cette femme, l’une des seules aussi gradée dans l’aviation, est accusée de harcèlement sexuel par un jeune officier sous ses ordres. Harm et le Lieutenant Capitaine Manetti (Tamlyn Tomita) sont chargés de sa défense. Harm pose au Capitaine des questions directes sans aucune amabilité. Il doute de la véracité des déclarations de sa cliente lorsque plusieurs témoins affirment que Beth flirte de manière régulière avec de jeunes officiers. Pourtant, en tant qu’avocat, il fait abstraction de ses sentiments et met au point une stratégie de défense.

Au premier abord, le Capitaine O’Neill apparaît comme une femme intelligente, intègre, droite et franche. Elle parle peu et fait face aux accusations la tête haute. Elle semble être une militaire dans l’âme.

Lorsque Beth déclare, sous serment, ne pas avoir eu d’amants depuis son divorce, il y a 3 ans, le téléspectateur se dit, comme la partie civile, que les accusations de harcèlement sexuels sont fondées. Comment peut-elle donc « contrôler son attirance pour les hommes ? » (dixit Mac). Jusqu’à cet entretien en privé entre avocats et client où tout est enfin révélé :

HARM  : Elle n’a rien de personnel contre vous Capitaine si ce n’est que j’ai l’impression qu’elle ne vous crois pas.
BETH  : Mais ça ne l’autorise pas à spéculer !
HARM  : Elle n’a pas tort. Oui. Parce que tout se recoupe, vous êtes une femme séduisante, vous avez le pouvoir et vous réussissez. […] Vous n’auriez donc pas eu de relation sexuelle durant les trois ans qui ont suivi votre divorce.
BETH  : J’ai effectivement eu des relations sexuelles. Mais pas avec des hommes.

Nous découvrons alors que Beth est lesbienne. Et comme elle est gay, les charges sont forcément fausses. Ses flirts publics sont justes destinés à dissimuler son homosexualité. A cet instant précis, le Capitaine O’Neill descend de son piédestal. Alors qu’elle paraissait jusqu’à présent intouchable et arrogante, elle semble finalement tiraillée entre ce qu’elle est et ce qu’elle fait.

Et nous réalisons qu’elle ne mentait pas. Mais pour Harm et Manetti, avouer que leur cliente est homosexuelle équivaut à la faire renvoyer de l’armée. Les deux avocats utilisent alors une stratégie qui vise à attaquer les déclarations du sous-officier ayant porté plainte. Celui-ci n’étant pas net, les charges sont finalement abandonnées.

L’épisode se termine sur Harm et Manetti conseillant à Beth de quitter l’armée pour vivre en accord avec ce qu’elle est. Celle-ci déclare en souriant, avant de partir « Vous me troublez tous les deux » et laisse planer le doute quant à son choix.

Un an plus tard, nous retrouvons le Capitaine O’Neill qui a suivi les conseils de Harm et Manetti et travaille aujourd’hui comme pilote pour la CIA. Dans ce 3 ème épisode de la saison 9 (« Secret Agent Man »), Harmon Rabb, qui travaille maintenant (temporairement) pour la CIA, effectue sa première mission. Il doit se rendre à Manille sous couverture pour empêcher un terroriste radical des Philippines de renverser le gouvernement en place. Harm découvre alors qu’il réalisera cette mission sous les ordres de Beth. Il sera son co-pilote.

Harm et Beth développent rapidement de bons rapports. Malheureusement, leur mission ne se déroule pas comme prévu et tous les deux deviennent agents de terrain par nécessité. Beth se fait passer pour une prostituée dans le but de séduire un suspect qu’elle amène ainsi à quitter sa voiture. Puis elle se fait emprisonner pour tentative de meurtre et est libérée après que Harm ait exercée un chantage pour l’abandon des charges.

L’homosexualité de Beth est rappelée en quelques lignes et resitue la rencontre entre ces deux anciens agents de la Navy.

HARM  : J’aurai préféré que ma carrière se finisse d’une autre manière que ça. Et vous ?
BETH  : J’ai trouvé une façon de voler, de servir mon pays qui ne m’oblige pas à me faire passer pour ce que je ne suis pas. J’habite avec ma petite amie et je n’ai pas besoin de la présenter comme ma colocataire. Je reconnais que c’est à vous que je dois ça. Ca vous rend mal à l’aise de parler de ces choses ?
HARM  : Si je dis oui, je passerais pour un homme de Néandertal.
BETH  : Non. C’est pas vrai. Vous êtes la seule personne en uniforme avec qui j’ai pu discuter de mes orientations sexuelles et vous m’avez sauvée la mise.

Alors que Beth, la première fois, semblait secrète, hautaine, froide et intransigeante, elle apparaît ici souriante, légère, sur d’elle, heureuse et épanouie. Sortie de cette rigidité imposée par l’armée, elle nous apparaît enfin libre d’être elle-même tout en faisant le métier qu’elle aime. Même si elle n’est plus militaire, elle continue cependant à servir son pays en travaillant pour l’une des organisations les plus puissantes de celui-ci.

A mon sens, Beth est un personnage lesbien intéressant. Elle est intègre, réfléchie, intelligente, talentueuse et gradée mais elle possède des défauts (elle ne se maîtrise pas toujours, doute d’elle-même et se laisse emprisonner) ce qui contribue à faire d’elle un personnage réel et captivant.

Même si Beth est lesbienne, les deux épisodes où elle apparaît ne sont pas basés sur sa sexualité comme c’est souvent le cas dans les histoires à thématique lesbienne qui fleurissent (audience oblige) dans toutes les séries. Je trouve que c’est suffisamment rare aujourd’hui pour être souligné.

image serie jag 4image serie jag 5image serie jag 6

Retour à la fiche de présentation JAG

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre