Para Doxa de Laure Migliore

Para Doxa de Laure Migliore

Titre Français : Para Doxa

Titre Original : Para Doxa

Auteur : Laure Migliore

Date de Sortie : 23 Novembre 2010

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 175 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 978-2-913066-47-2

Para Doxa : Quatrième de Couverture

À 30 ans, Ambre a décidé de prendre un nouveau départ et se retrouve en Namibie, au service d’une ONG pour une mission humanitaire. Mais ce pays n’abrite pas que des déshérités et lorsque Ambre croise Helena, l’épouse d’un richissime et influent diamantaire, son séjour prend une tout autre tournure. Deux univers, deux visages de l’Afrique vont alors se télescoper et les deux femmes vont devoir apprendre à composer avec le destin qui les a réunies. Auront-elles le courage d’assumer jusqu’au bout les conséquences de leur soudaine passion ?

Originaire du Var, Laure Migliore a étudié le droit avant de lui préférer le graphisme publicitaire. De sa rencontre avec l’écriture est né Para Doxa, son premier roman.

Para Doxa : Avis Personnel

Para Doxa est un excellent roman qui se dévore du début à la fin. Le personnage d’Ambre donne au départ l’impression d’être une énième jeune femme en quête de frissons qui vit en accumulant les conquêtes et en faisant croire qu’elle s’épanouit dans un travail épuisant. Mais ce premier paragraphe est loin de donner le ton du livre qui change ensuite du tout au tout quand Ambre quitte la France pour la Namibie.

Là, non seulement on va apprendre à découvrir la jeune femme mais on va apprendre une foule d’informations sur ce pays, sur les réfugiés et sur les organisations non gouvernementales. Rien que la restriction d’eau vous fait apprécier le canapé ou le lit sur lequel vous lisez, confortablement installé. Le roman présente ainsi une autre manière de vivre, une réalité que l’on est heureux d’ignorer mais sans jamais jouer les moralisateurs ou les donneurs de leçons, comme son héroïne.

L’histoire d’amour est plus qu’improbable mais on s’en moque, on veut y croire. On veut rêver que cette femme, trop belle, trop hautaine, trop arrogante, trop hétéro et trop mariée va succomber au charme indéfinissable d’une gamine venue se perdre dans l’aide aux populations en détresse. Après tout, plus c’est impossible, plus l’auteure doit rivaliser de talent pour qu’on y croit. Et là, force est de reconnaître que Laure Migliore n’en manque pas de talent.

Bon, par contre, ça finit un poil vite, on n’y croit pas vraiment. Parce qu’elles se retrouvent d’un coup avec des animaux de compagnie, un enfant et de l’argent de possessions qui devraient normalement être aux mains de l’époux éconduit et méchant. Mais bref, à par ces petits détails, laissez-vous emporter, vous ne le regretterez pas.

Para Doxa : Extraits

« – Merci Mademoiselle, renchérit la belle Italienne d’un regard séducteur.
Joueuse.
– De rien madame, rétorqua-t-elle un sourire en coin.
Copieuse.
Le vol fut curieusement court. Naturellement, le temps, dans son immense générosité, ne se dilate que dans la certitude d’être inutile et ennuyeux. À moins de deux mètres l’une de l’autre, elles passèrent le voyage séparées par un monde conventionnellement infranchissable.
Feignant l’indifférence, Ambre ne pouvait détacher son regard du hublot qui lui renvoyait le reflet de l’indécente beauté d’une mystérieuse inconnue. Ses yeux, posés sur elle, apprivoisaient le moindre de ses gestes. Elle s’attarda sur ses mains ; à son annulaire, une alliance discrète incrustée de diamants brisait d’utopiques espérances. À l’index, une bague sertie d’un saphir tape-à-l’œil concordait avec son tailleur confectionné sur mesure. Autant de signes qui la persuadèrent qu’elles n’auraient jamais pu se rencontrer ailleurs. Elle tournait les pages d’une revue avec une extrême délicatesse, frôlant le papier glacé du bout des doigts, tandis que son esprit n’y prêtait aucune attention. Elle était absente. Où êtes-vous ? Qui êtes-vous ? À l’extrémité de ses longues jambes, un pied se balançait, victime d’une impatience. Ambre surprit un bref coup d’œil dans sa direction. Elle se réjouit de ce petit rien et se trouva ridicule. » (Page 16)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre