La série One day at a time de Netflix offre un coming out lesbien…

One day at a time - poster

One Day at a Time, traduit en français par Au fil des jours, est une série télévisée américaine diffusée depuis le 6 janvier sur la chaîne du câble Netflix. après quelques petites recherches, nous avons découvert qu’elle était basée sur une sitcom éponyme sortie en 1975. Cette série se composait, à l’époque, de 209 épisodes de 25 minutes répartis sur neuf saisons.

Cette nouvelle adaptation est développée par Gloria Calderon Kellett et Mike Royce et se compose pour l’instant d’une unique saison de 13 épisodes. L’histoire est centrée sur Penelope Alvarez (Justina Machado), une américaine d’origine cubaine qui vient de se séparer de son mari, ancien militaire. Elle se retrouve maintenant seule pour élever ses deux enfants, Alex (Marcel Ruiz), un adolescent décrit comme inadapté socialement et une fille féministe et forte, Elena (Isabella Gomez). Pour l’aider à gérer toutes les situations auxquelles son nouveau rôle de mère célibataire la confronte, Penelope peut compter sur le soutien de sa mère, Lydia (Rita Moreno).

Si nous mentions One Day at a Time, c’est parce que dans le dixième épisode baptisé “Sex Talk”, Penelope découvre une vidéo pornographique sur l’ordinateur de son fils. Alors qu’elle a décidé de lui parler de “sexe” pour la première fois, elle apprend bientôt qu’il est n’est pas responsable de la présence des dites vidéos. Il ne s’agit pas de lui mais de sa soeur…

Penelope est donc contrainte d’aller parler avec sa fille. Au moment où elle commence à lui expliquer que ce qui compte le plus avant de coucher avec un garçon c’est d’être amoureuse, Elena lui confie que justement, elle pense ne pas aimer les garçons de cette façon… Elle se révèle lesbienne et Penelope lui explique qu’elle souhaite juste son bonheur…

Une série à suivre donc…

 

Vidéo

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre