To Know Her

Une jeune femme est amoureuse de la future épouse de son frère

Affiche : To Know Her

Année de Production : 2010

Réalisation : Rachel Ben-Zaken

Scénario : Rachel Ben-Zaken

Avec : Hila Ben-Meir (Adi), Eynat Duchovni (Aya), Yoni Kazav (Tomer), Rachel Hala (Dina)

Nationalité : Israëlienne

Genre : Court-Métrage, Drame, Romance

Durée : 24 : 00 minutes

Titre Original : Ladaat Ota

To Know Her : Résumé

Adi est une jeune étudiante en droit. Elle vit avec sa mère, Dina et son frère, Tomer dans une petite maison en Israël. Adi est amoureuse d’Aya et a une liaison avec cette dernière. Le problème c’est qu’Aya est la petite amie de son frère. Et Tomer ignore que la femme qu’il aime le trompe avec sa sœur.

Alors que leur relation devient de plus en plus passionnée, Adi se retrouve confrontée à un choix quand son frère décide de demander Aya en mariage…

Adi est une jeune étudiante en droit. Elle vit avec sa mère, Dina et son frère, Tomer dans une petite maison en Israël. Adi est amoureuse d'Aya et a une liaison avec cette dernière. Le problème c'est qu'Aya est la petite amie de son frère. Et Tomer ignore que la femme qu'il aime le trompe avec sa sœur. Alors que leur relation devient de plus en plus passionnée, Adi se retrouve confrontée à un choix quand son frère décide de demander Aya en mariage...

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Aimer la femme de son frère...

Note des lectrices : 3.28 ( 2 votes)
61

To Know Her est un court-métrage lesbien Israélien. Je pense que c’est à souligner parce qu’il existe peut de représentation lesbienne en Israël. Sur le site, nous avons seulement critiqué le court-métrage The Other War et le long-métrage Joe + Belle. Autant dire que c’est peu. Chaque pierre ajoutée à l’édifice de la visibilité lesbienne est donc bon à prendre. Pour autant se pose la question de la qualité de la représentation.

Le court-métrage est long à démarrer. Il est lent, limite contemplatif. Le temps s’étire sans que les personnages ne bougent ou alors très doucement. The Other War m’avait laissé le même sentiment de démarrage difficile et je me demande si ce n’est pas propre aux courts-métrages Israéliens même si mes connaissances sont limitées sur le sujet.

Les personnages sont intéressants et complexes. Surtout celui de l’héroïne, Adi dont on comprend la difficile position. Elle est amoureuse, d’une femme certes mais surtout de la femme de son frère. Et entre ce qu’elle veut et ce qu’Aya est prête à lui donner il y a un énorme fossé. Aya, en tant que personnage secondaire n’a pas à mon sens assez été mise en avant. On ne ressent pas son tiraillement entre la morale et la vie souhaitée par sa famille et toute tracée et sa relation passionnée avec Adi. On n’a même pas le sentiment qu’elle est follement amoureuse de l’un ou de l’autre et cela m’a manqué. Le questionnement en est du coup à mon avis réduit et surtout l’impact de la prise de décision passablement atténué.

Le court-métrage ne m’a donc pas totalement convaincue. Le réalisme apparaissant totalement absent des rencontres au milieu de la nuit entre Adi et Aya. Comment une femme peut-elle quitter le lit d’un homme pour faire l’amour avec sa sœur pendant plusieurs minutes (on espère) sans que cela ne se voie, ne se sente, ne se sache. Le tout dans la même maison, avec une mère au milieu. Je veux bien que le frère n’ait pas l’air d’avoir inventé l’eau tiède et ne se doute absolument pas de ce qu’il se trame mais quand même. Pareil, quand vous avez un secret à dissimuler, est-ce que votre première réaction c’est de pouffer et d’éclater de rire quand votre frère dit que tout va bien et que vous êtes une famille normale ? Pas vraiment, je pense.

Au final, malgré de bonnes idées et une fin ouverte qui séduira certainement par la possibilité pour Adi de vivre enfin librement comme elle l’entend, je n’ai pas adoré ce court-métrage que j’ai trouvé mou et sans rythme avec un scénario bancal et des personnages peu profonds. Je vous laisse cependant juger par vous-mêmes le court-métrage étant disponible gratuitement en ligne avec des sous-titres anglais.

To Know Her : Extraits

ADI : Ne pars pas.
AYA : Je ne veux pas non plus, chérie.
ADI : Alors ne pars pas…
AYA : Je le dois.
ADI : Tu n’as pas à faire quoi que ce soit. Je veux qu’on le fasse.
AYA : On vient juste de le faire.
ADI : Très drôle.
AYA : J’ai juste besoin d’encore un peu de temps.
ADI : C’est toujours la même réponse.
AYA : Parlons de ça demain. D’accord beauté ?

TOMER : J’ai besoin de ton aide.
ADI : C’est trop tard Tomer, je te botte déjà les fesses.
TOMER : Pas à la Playstation.
ADI : À quoi alors ?
TOMER : Je veux demander sa main à Aya. Pourquoi es-tu si silencieuse ?
ADI : Félicitations. Je suis juste un peu surprise que tu te maries.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre