Aussi à l’aise que son aînée avec l’homosexualité

Article lié à la série Angel

image angel 1 image angel 2 image angel 3

La série Angel, née en 1999 est le spin-off (série dérivée) de Buffy contre les Vampires. Elle est centrée sur Angel (David Boreanaz), le ténébreux vampire doté d’une âme et Grand Amour de la tueuse. Ce dernier a quitté Buffy (Sarah Michelle Gellar) ainsi que la ville de Sunnydale pour combattre le crime à Los Angeles.

Il est aidé dans sa lutte contre les démons et les forces du mal par Cordélia (Charisma Carpenter), une jeune femme qui s’est enfuie de Sunnydale en même temps que lui dans l’espoir de devenir une star. Cette ancienne pom-pom girl imbue d’elle-même, horripilante, fière, dépensière, et frivole n’en est pas moins directe et franche. D’abord pauvre et seule à Los Angeles, elle apprend à se découvrir, à s’ouvrir aux autres et mûrit au fil des saisons. Elle devient de moins en moins superficielle et de plus en plus profonde. Mais elle n’en est qu’à ses débuts au cours de cette deuxième saison. Elle souffre encore de cette manie qu’elle possédait déjà dans la série Buffy contre les Vampires de toujours dire ce qu’elle pense, de tout comprendre de travers et de « mettre les pieds dans le plat. »

Angel, afin de venir en aide aux faibles et aux opprimés, a créé une agence de détectives privés dont les locaux se situent dans un ancien hôtel. Durant l’épisode 17 de la saison 2 intitulé « Amie ou Ennemie ? », Cordélia se retrouve seule à l’hôtel au milieu de la nuit. Elle vient d’avoir une vision et a envoyé ses amis, Wesley, Gunn et Angel sur la piste d’assassins. Il fait sombre et des bruits étranges attirent son attention.

Soudain, Cordélia se retrouve face à Harmony (Mercedes McNab), une ancienne camarade de lycée. Il y a quelques années, toutes les deux étaient riches, populaires et adulées à Sunnydale. Elles étaient les deux meilleures amies du monde. Aujourd’hui, elles se retrouvent.

Cordélia a bien changé. Harmony également. Cette dernière est devenue un puissant et cruel vampire. Elle a quitté Sunnydale récemment après sa rupture avec Spike (James Marsters), un vampire sanguinaire. Bien qu’à Sunnydale Buffy et ses amis savent qu’Harmony est devenue un vampire, Cordélia l’ignore comme le prouve leur premier échange.

CORDELIA  : Quelle allure ! Tu as l’air différente.
HARMONY  : J’ai beaucoup changé depuis le lycée de Sunnydale. […] Et toi… tu as… les cheveux courts. Je trouve que ça te va très bien, les cheveux courts.
CORDELIA : Merci. Je voulais changer de tête, tout simplement.
HARMONY  : Oui. Changer. C’est bien de changer, parfois.

Cordélia propose aussitôt à Harmony de l’héberger en souvenir du bon vieux temps. Les deux amies se retrouvent à l’appartement de Cordélia et se souviennent de leur glorieuse époque. Puis Harmony déclare soudain :

HARMONY : Tu sais, je me sens très bien dans ma peau en règle générale.
CORDELIA : Eh bien, tant mieux pour toi… en règle générale. Je suis sûre que tu as un secret parce que tu as l’air effondrée.

Effectivement.

Harmony finit par lui avouer qu’elle a faim. Cordélia lui rétorque que la réponse à ce problème se nomme «  Pizza !  ». Alors que Cordy se penche pour attraper le téléphone, elle passe devant Harmony dont le visage devient vampirique. Mais lorsque Cordélia se retourne vers son amie, celle-ci a retrouvé un visage plus normal. Le téléspectateur qui l’ignorait comprend alors que le secret d’Harmony est lié au fait qu’elle soit devenue un vampire. Cordélia, elle, continue de tout ignorer de cette transformation.

Plus tard, au milieu de la nuit, Harmony vêtue d’une nuisette, se glisse dans la chambre de Cordélia. Cette dernière, endormie, est une proie sans défense et Harmony semble prête à la mordre. Seulement alors que la vampire s’approche un peu trop de son amie, la porte de la chambre claque. Prise sur le fait, Harmony s’exclame :

HARMONY : C’est pas moi !
CORDELIA : Harmony ? Il y a un fantôme. (rétorque Cordélia en allumant la lumière et en se frottant les yeux pour se réveiller). Que fais-tu dans…
HARMONY  : Rien. Excuse-moi. Je pensais que je me contrôlerais. Je croyais pouvoir maîtriser ces pulsions.
CORDELIA : Des pulsions ?
HARMONY  : Tu n’imagines pas comme c’est dur de rester loin de toi. À te regarder. tu es tellement. appétissante.

L’attitude de Cordélia montre qu’elle s’imagine qu’Harmony est attirée par elle. Elle ouvre de grands yeux, se recule, apparaît à la fois étonnée, surprise et interloquée.

Le téléspectateur sait qu’Harmony est un vampire et il comprend parfaitement que Cordélia imagine qu’elle est lesbienne. Ce quiproquo est hilarant. Parce que l’air de rien, Harmony est en train de faire son coming-out !

CORDELIA : Tu es…
HARMONY  : J’aurais dû te le dire. J’avais peur… que si tu le découvrais, tu veuilles me tuer.
CORDELIA  : Non, Harmony. Tu me crois étroite d’esprit à ce point-là ? Je m’en fiche.
HARMONY  : T’es pas fâchée ?
CORDELIA : Non. Du moment que tu es heureuse.
HARMONY  : Heureuse ? Ça veut dire quoi ? La dernière fois que j’ai été heureuse c’était avec toi. Et j’essaie de profiter de toi !
CORDELIA : Non. C’est juste que… Il se trouve que je n’avais aucune idée que tu… m’aimais de cette façon.
HARMONY  : Non, je te jure. C’est juste. Ça fait longtemps que… Laisse tomber. C’est trop débile, je retourne sur mon divan. Je suis vraiment désolée.
CORDELIA : Ne t’en fais pas. Si tu veux rester et discuter.
HARMONY  : Non, il vaut mieux… Tu sais… Je préférerais que tu n’en parles à personne.
CORDELIA : C’est notre secret.

Cordélia apparaît extrêmement sérieuse, réfléchie, tolérante et mûre, ce qui est encore fort rare chez elle. Harmony est si désespérée que l’on ne peut s’empêcher d’avoir envie de rire quand on sait tout le mal qu’elle a déjà fait. Et que s’empresse de faire Cordélia qui a juré de ne rien dire à personne ? Elle téléphone à Sunnydale, à Willow plus précisément pour lui demander pourquoi personne ne l’a prévenue. Willow (Alyson Hannigan) est une ancienne amie de lycée qui, elle, est vraiment devenue lesbienne !

CORDELIA  : Pourquoi ne m’as-tu rien dit pour Harmony ? Tu ne pouvais pas me passer un coup de fil ?
WILLOW (en pyjama rose et noir qui se brosse les dents assise sur son lit) : Harmony ? Qu’a-t-elle fait ?
CORDELIA  : Elle est ici à Los Angeles.
WILLOW : Nom d’un petit bonhomme ! Est-ce qu’elle… te harcèle ?
CORDELIA  : Oui. Elle m’a presque sauté dessus dans ma chambre, hier soir.
WILLOW  : Comment est-elle…
CORDELIA  : Quand je dormais. Heureusement que je me suis réveillée. Elle allait me sauter dessus. Elle a compris que ça ne me disait rien quand je l’ai repoussée.
WILLOW  : Tu l’as blessée ?
CORDELIA  : Elle s’en remettra. Je n’aurais jamais du l’inviter chez moi.
WILLOW  : Qu’est-ce que tu dis ?
CORDELIA  : Je sais, c’est vraiment gênant.
WILLOW  : Cordélia. Écoute, on est bien d’accord, hein ? Harmony est un vampire.
CORDELIA  : Oh. Harmony est un vampire ? C’est pour ça qu’elle… Mon Dieu ! J’ai tellement honte. (elle est confuse et sourit de son erreur, Willow hoche la tête exaspérée de retrouver la Cordélia qu’elle connaît, celle qui tire toujours des conclusions hâtives et fausses). Je croyais que c’était une grosse lesbienne.

Cordélia prononce ces paroles en rigolant mais à peine les a-t-elle prononcées qu’elle est plus hésitante, moins à l’aise. Le téléspectateur n’entend pas ce que déclare Willow, mais il comprend que celle-ci vient de lui annoncer qu’elle est lesbienne, elle, pour de vrai.

CORDELIA : C’est vrai ? C’est super. Je suis contente pour toi.
WILLOW : Merci pour l’information.

Cet épisode est écrit par David Fury qui avait déjà travaillé sur la série mère, Buffy contre les Vampires. Il utilise ici la même autodérision, le même humour décalé qui a fait le succès de cette série.

Et encore une fois, Joss Whedon et son équipe prouvent que l’on peut rire de tout, même de l’homosexualité. Pourquoi toujours en faire un sujet sérieux et grave ? Pourquoi toujours être respectueux et politiquement correct ? Pourquoi ne pas s’en amuser ?

En faisant du lesbianisme un sujet de plaisanterie, Angel tout comme Buffy contre les Vampires ont fait énormément. Ils ont apporté un regard différent et neuf sur cette orientation sexuelle. Ils l’ont rendue visible et l’ont banalisée. Il me semble qu’il s’agit de la plus grande contribution qu’une série télévisée puisse apporter à l’homosexualité féminine. D’autant plus que ces deux séries se veulent avant tout des séries fantastiques et non pas des séries à vocation sociale.

Avec Buffy contre les Vampires et Angel, le lesbianisme est devenu ordinaire et commun. Il est devenu un sujet de plaisanterie.

Comme l’a si bien déclaré Alex durant l’épisode 14 de la saison 7 de Buffy contre les Vampires, après un rendez-vous malheureux avec une femme démoniaque :

« Je deviens homo, c’est décidé. Willow, rends-moi gay. Allez, soyons gays ! »

image angel 4 image angel 5 image angel 6

Retour à la fiche de présentation Angel

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre