The Bus Pass

Quand la femme de vos rêves prend le métro en même temps que vous...

Affiche : The Bus Pass

Année de Production : 2010

Réalisation : Narissa Lee

Scénario : Narissa Lee

Avec : Mijoung Chang (voix off), James Espinas, Matthew Gomez, Debbie Ng, Sharon Taporco

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie, Court-Métrage, Romance

Durée : 3 : 00 minutes

Titre Original : The Bus Pass

The Bus Pass : Résumé

Une jeune femme croise la femme de ses rêves alors qu’elle prend le métro pour rentrer chez elle. Alors qu’elle l’observe et se demande comment l’aborder, le métro continue son chemin.

La laissera-t-elle partir sans lui avoir parlé ou trouvera-t-elle le courage de lui demander ses coordonnées ?

Une jeune femme croise la femme de ses rêves alors qu’elle prend le métro pour rentrer chez elle. Alors qu’elle l’observe et se demande comment l’aborder, le métro continue son chemin. La laissera-t-elle partir sans lui avoir parlé ou trouvera-t-elle le courage de lui demander ses coordonnées ?

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sympathique et drôle. A voir.

Note des lectrices : Soyez la première !
63

The Bus Pass est un très sympathique court-métrage que j’ai eu la chance de découvrir au vingt-cinquième festival de Cineffable. L’histoire fait partie de tous ces fantasmes ou plutôt ces rêves éveillés que nous avons déjà vécus. Là cela se déroule dans le métro mais ça pourrait tout aussi bien se passer à la terrasse d’un café, à la piscine ou au travail. Une rencontre que l’on sait éphémère et qui pourrait, si on en avait le courage, peut-être déboucher sur quelque chose.

Ce qui est amusant c’est que dans ce court-métrage, l’héroïne se fait exactement les mêmes réflexions qu’on s’est déjà faites. « C’est la femme de mes rêves » est peut-être un peu rapide mais qui n’a pas craqué sur une personne aussi vite. Certaines imagineront une suite qui n’aura pas lieu, d’autres n’imagineront rien et resteront frustrées, d’autres encore prendront le risque d’aborder la personne.

Il est drôle de voir tous les moyens qu’invente notre héroïne pour contacter la femme de ses rêves. Facebook ? Sauf qu’elle n’a pas de compte Facebook. L’adresse mail ? Sauf que ce n’est peut-être pas une si bonne idée, le numéro de téléphone ? C’est efficace et connu. Mais comment aborder la femme en face d’elle et lui donner son numéro l’air de rien ?

Pour avoir cette réponse il faudra regarder ce court-métrage de moins de trois minutes qui m’a beaucoup fait rire. Une histoire à découvrir.

The Bus Pass : Critiques Presse et Récompenses

Prix du Public du Meilleur Court-Métrage au Festival International Gay et Lesbien d’Hamburg en 2011.
Sélection Officielle au Festival du Film Asiatique Américain Film Fest en 2011.
Sélection Officielle au Festival du Film Frameline en 2011.
Sélection Officielle au Festival International du Film Féminin de Séoul en 2012.
Sélection Officielle au Festival LGBT du Film de Miami en 2012.
Sélection Officielle au Festival LGBT du Film de Toronto en 2012.
Sélection Officielle au Festival du Film Gay et Lesbien de Hong Kong en 2012.
Sélection Officielle au Festival du Film Queer Arts de Vancouver en 2013.
Sélection Officielle au Festival TLVFest de Tel Aviv en 2013.
Sélection Officielle au Festival LGBT du Film de Phoenix en 2013.
Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe de Paris Cineffable 2013.

The Bus Pass : Extraits

« Oh mon Dieu ! La fille de mes rêves. ! La fille de mes rêves… et son petit-ami. Très bien. C’est peut-être pas son petit-ami. »

« Mon Dieu ! Mon Dieu ! Elle me regarde ! Non. Je crois qu’elle regarde dans le vide. »

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre