Stud Life

Une relation lesbienne butch/fem

Année de Production : 2012

Réalisation : Campbell Ex

Scénario : Campbell Ex

Avec : T’Nia Miller (JJ), Kyle Treslove (Seb), Robyn Kerr (Elle), Simon Savory (Smack Jack)

Nationalité : Britannique

Genre : Comédie, Drame, Romance

Durée : 1h 31min.

Titre Original : Stud Life

Stud Life : Résumé

JJ est une jeune butch qui gagne sa vie comme photographe. Elle travaille et s’amuse avec son meilleur ami, Seb, un gay branché. Lorsqu’elle rencontre Elle en boîte de nuit, l’attirance est immédiate.

JJ et Elle débutent une relation mais JJ se retrouve rapidement coincée entre son meilleur ami et sa nouvelle petite amie…

JJ est une jeune butch qui gagne sa vie comme photographe. Elle travaille et s’amuse avec son meilleur ami, Seb, un gay branché. Lorsqu’elle rencontre Elle en boîte de nuit, l’attirance est immédiate. JJ et Elle débutent une relation mais JJ se retrouve rapidement coincée entre son meilleur ami et sa nouvelle petite amie…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un excellent film indépendant. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
76

Stud Life est un long-métrage dont nous avions entendu parler sur le site et que nous avons eu la chance de découvrir au vingt-cinquième festival de Cineffable. Dès les premières images j’ai eu peur de me retrouver face à un film bourré de clichés. Je me suis gravement trompée. Les clichés sont montrés pour mieux être déconstruits. Ce long-métrage est juste fantastique.

JJ est une femme lesbienne noire qui adore traîner en soirées avec son meilleur pote gay blanc. Ils sont très stylés tous les deux au niveau vestimentaire et prennent un peu de drogue de temps en temps. Rien à voir avec Lip Service. JJ se définit comme butch dès les premières minutes et tout dans son attitude et ses tenues nous permettent de le comprendre.

Mais JJ est en même temps un personnage complexe. Elle vit dans une cité et doit affronter à la fois l’homophobie et le racisme ambiants. D’ailleurs, quand elle se fait agresser, elle a peur d’aller porter plainte et rentre chez elle pour récupérer entourée de son meilleur ami et de la femme qu’elle aime. Courageuse mais pas téméraire, elle vit au jour le jour dans cette cité et en connaît tous les codes.

Il est rare qu’encore aujourd’hui des longs-métrages traitent des relations butch/fems. En effet, l’évolution des mœurs et l’acceptation de l’homosexualité ont permis à ces catégories d’un autre temps de devenir désuètes. Pour autant cela est très bien fait. JJ est une butch mais pas que. Elle a des rêves, des désirs et souhaite par-dessus tout être aimée pour qui elle est.

Il faut d’ailleurs souligner que c’est la première fois que je vois une femme refuser qu’on lui fasse l’amour dans un long-métrage. La manière dont cela est amené, la réflexion que cela entraîne, tout est intéressant et enrichissant. Pareil pour le travail d’Elle. JJ se demande si, comme elle est une dominatrice, elle peut aimer librement et gratuitement. Où se situe la limite entre le travail et la vie privée… Des questions salutaires auxquelles le film n’apporte pas de réponse facile.

Finalement, Stud Life s’impose comme la révélation de l’année 2013. Un long-métrage à découvrir d’urgence.

Stud Life : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film Lesbien et Féministe de Cineffable 2013.

Stud Life : Extraits

SEB : Alors moi je dois faire avec tes trucs de nanas et toi tu ne supportes pas mes trucs de mec ?

JJ : Tu crois qu’il y en a toujours un qui aime plus que l’autre ?
SEB : Peut-être. Ça dépend si c’est le grand amour.

SEB : L’approche pas J. Je suis sérieux. Tu risques les emmerdes.

JJ : Je suis tellement une gouine. Première baise et j’entends déjà les cloches du mariage.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre