Ciao Bella, Ciao

L'histoire d'une rupture entre deux femmes

Affiche : Ciao Bella, Ciao

Année de Production : 2002

Réalisation : Laurence Rebouillon

Scénario : Laurence Rebouillon

Avec : Isabelle Ronayette, David Maisse, Jean-Marc Layer

Nationalité : Française

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 7 : 00 minutes

Titre Original : Ciao Bella, Ciao

Ciao Bella, Ciao : Résumé

Une jeune femme se souvient d’une rupture amoureuse et du racisme ordinaire dont elle a été victime à l’époque. Un court-métrage qui a été tourné en réaction aux résultats du Front National aux élections présidentielles de 2002.

Une jeune femme se souvient d'une rupture amoureuse et du racisme ordinaire dont elle a été victime à l'époque. Un court-métrage qui a été tourné en réaction aux résultats du Front National aux élections présidentielles de 2002.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Bavard mais sans plus.

Note des lectrices : Soyez la première !
43

Ciao Bella, Ciao est un court-métrage écrit et réalisé par Laurence Rebouillon il y a plus de dix ans. À l’époque, lors des élections présidentielles la surprise avait été totale lorsque Lionel Jospin avait été éliminé au premier tour et que Jacques Chirac s’était retrouvé face à Jean-Marie Le Pen lors du second tour. Un souvenir fort et dur qui a énormément marqué les français dont Laurence Rebouillon.

Elle a donc choisi de faire ce court-métrage où des images magnifiques de la France, de Marseille, de la mer et du ciel défilent. Dessus, une voix qui raconte une histoire. L’histoire d’une rencontre, d’un couple différent, d’un couple lesbien où l’une des deux femmes était raciste. Cela a précipité la rupture et les mots viennent nous faire comprendre toute l’importance de celle-ci.

J’ai découvert ce court-métrage lors du festival du film de Cineffable. Dès que j’ai appris son origine et son sujet j’ai eu envie de l’aimer. Je fais partie de ces gens traumatisés par Le Pen au second tour et je trouvais le concept très séduisant et fort. Malheureusement j’ai vite déchanté. Est-ce que c’est les images qui n’ont rien de particulièrement marquantes et qui ne sortent pas de l’ordinaire ? Est-ce que c’est cette voix off monocorde qui raconte une histoire sans lui donner vie ? Est-ce que c’est l’absence de lien entre les paroles et les images ? Je ne peux le préciser exactement. Peut-être un peu de tout cela à la fois.

Je n’ai pas accroché du tout et le texte, certainement trop pensé, n’a pas raisonné en moi comme il l’aurait dû. Personnellement je n’ai pas apprécié mais je vous laisse juger vous-même.

Ciao Bella, Ciao : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film de Cineffable en 2012.

Ciao Bella, Ciao : Extraits

“Je viens de te voir à la télé et ça m’a fait un choc.”

“On est en train de s’embrasser. Le hall de la cafétéria le 12 mai 1946. Je te quitte.”

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre