Cunnilingus Lesbien – Devenez une Experte : Interview de Lou K

Cunnilingus Lesbien - Devenez une Experte : Interview de Lou K

Interview accordée à Isabelle B. Price le 08 Avril 2013 pour le Site Univers-L.com

Est-ce que vous pouvez vous présenter à nos lectrices et nous expliquer votre parcours ?

Je m’appelle Lou K. et j’ai, initialement, une formation en communication et journalisme. Passionnée d’érotisme et captivée par les regards que portent aujourd’hui nos sociétés sur la sexualité, je me suis associée il y a trois ans avec Eve.O pour créer Sexerotisme.com, une plate-forme collaborative d’information et de divertissement dédiée à toutes les sexualités.

J’y rédige des articles aux thématiques variées : des histoires érotiques aux billets de fond, en passant par les conseils indécents et les reportages sur le terrain, j’aime toucher à tout ce qui attise ma curiosité et nourrit mes réflexions.

Ainsi, quand Eve a lancé l’idée de décliner notre collection d’e-books à l’adresse des personnes LGBT, j’ai été ravie de me porter volontaire pour la rédaction d’un ouvrage de conseils dédié à la sexualité lesbienne !

Quelle est l’histoire de ce livre, Cunnilingus Lesbien : Devenez une Experte ? Pouvez-vous nous raconter une anecdote liée à son écriture ?

D’une manière générale, il est clair que les sexualités dites « minoritaires » bénéficient d’une visibilité bien plus réduite que leur alter ego hétéro, que ce soit dans le domaine de la sexualité que dans bien d’autres !

L’idée de cet e-book est d’ailleurs partie de ce constat : lorsque l’on est lesbienne et que l’on n’a pas la possibilité d’échanger avec son entourage sur sa sexualité ou de s’approvisionner facilement en ouvrages spécialisés, il est très difficile de trouver des conseils ailleurs que sur internet.

Mais le problème est que, même en ligne, il est très difficile de trouver des sources à la fois fiables et relativement exhaustives sur le sujet.

En tant que lesbienne et militante, il me semblait dommage que nous soyons tenues de nous contenter de contenus (écrits mais aussi photo et vidéo) ne nous étant pas spécifiquement dédiés et dont nous devrions nous inspirer tout en les adaptant aux spécificités d’une sexualité entre femmes.

Enfin, il me paraissait important d’apporter ma contribution, aussi humble soit-elle, à un mouvement plus large de « mise en visibilité » de notre sexualité et ce, par une représentation que j’espère la plus juste possible.

D’où ce premier e-book, s’adressant aussi bien aux novices en pleine découverte, qu’aux plus aguerries, désireuses de perfectionner leur technique et de trouver de nouvelles idées pour leurs extases futures !

Quant aux anecdotes, il y en aurait plein à raconter… Mais disons que l’exercice d’animation d’une « table ronde » autour de la thématique du cunnilingus, face à une dizaine de lesbiennes toutes désireuses de faire valoir LEUR point de vue sur la question (et il y eut plusieurs ateliers de ce type), relève quand même du sport de combat au niveau olympique !

Avez-vous rédigé ce guide seule ? Est-ce que cette expérience et ces connaissances sont toutes personnelles ?

Si j’ai rédigé cet ouvrage toute seule, tout son contenu ne provient pas de moi. N’ayant pas pour moi la caution scientifique d’une sexologue, je me suis attachée à mener à bien ce que je fais le mieux : j’ai investigué !

Ainsi, je me suis plongée dans de nombreux ouvrages dédiés à la sexualité féminine (et non pas seulement lesbienne), j’ai rencontré et échangé avec des dizaines de lesbiennes –célibataires ou en couple, d’âges très différents- sur la question et ai surtout passé des dizaines d’heures à parcourir l’internet afin de cerner au mieux les craintes, les interrogations et les méconnaissances qui sont les nôtres afin de pouvoir, au mieux, y répondre.

Cunnilingus Lesbien est donc le résultat de tout cela : puisant dans l’impressionnante masse d’informations récoltées ainsi que dans mon expérience personnelle, j’ai essayé d’écrire cet ouvrage de la manière la plus claire et accessible possible, en reprenant des conseils de base, tout en proposant des astuces que je pense différentes de ce que l’on a l’habitude d’entendre !

Vous avez a priori mentionné toutes les situations possibles et imaginables. Est-ce qu’avec du recul vous auriez aimé y ajouter quelque chose ?

Je pense que lorsque l’on écrit un ouvrage de conseil, on est en permanence dans la crainte d’oublier quelque chose et dans l’envie d’en dire toujours plus. Mais le fait est qu’il faut savoir s’arrêter !

Évidemment, j’aurais aimé rajouter encore d’autres techniques, d’autres positions et scénarii, pourquoi pas enrichir l’ouvrage d’un contenu vidéo ou audio… les idées ne manquent pas !

Mais tel qu’il est écrit, je pense que l’ouvrage répond quand même à la plupart des questions que l’on pourrait se poser, tout en recouvrant l’essentiel des situations dans lesquelles il est possible de se trouver. Et c’est là l’essentiel, non ? (Rires)

Le cunnilingus n’est pas uniquement lesbien, pourquoi avoir choisi de le réserver aux femmes homosexuelles ? Ne pensez-vous pas que tous ces conseils seraient précieux pour des hommes ?

Heureusement que le cunnilingus n’est pas qu’une pratique réservée aux lesbiennes ! Et sa maîtrise n’est pas plus innée chez ces messieurs qu’elle ne l’est au sein de la gent féminine.

C’est d’ailleurs pour cela qu’Eve.O, co-créatrice de Sexerotisme.com, s’est attelée à la rédaction de Cunnilingus : Le Guide de l’Expert, qui s’adresse à nos confrères hétéro masculins !

Bien sûr, on retrouve, dans l’un et l’autre des ouvrages, beaucoup de conseils similaires. Mais les spécificités de chaque sexualité sont également respectées. Enfin, la posture d’énonciation et les illustrations sont différentes à chaque fois !

Vous parlez de la stimulation du Point G alors même que dans l’introduction vous précisez que son existence est encore incertaine d’après les spécialistes qui s’affrontent sur le sujet. Ne craignez-vous pas de rajouter une difficulté alors même que vous expliquez que combler sa partenaire n’est pas si évident qu’il n’y paraît ?

Les sexologues ne sont effectivement pas tous d’accord sur la question du point G, ou du moins sur son existence à proprement parler. Cependant, mon expérience et les témoignages que j’ai recueillis tendent à montrer que, d’une manière générale, la zone située à quelques centimètres de l’entrée du vagin, sur sa face antérieure, serait particulièrement sensible.

Cependant, je pense surtout que le plaisir n’est pas une science exacte ! Se focaliser sur telle ou telle partie du corps réputée érogène n’est donc pas un conseil que je donnerais.

Être à l’écoute de sa partenaire, explorer les différentes parties de son corps pour en deviner les plus sensibles, me semble par contre être la marche à suivre. Ainsi, une « bonne » partenaire sexuelle sera davantage celle qui parviendra à localiser ces « points faibles », à en jouer, plus que celle qui s’obstinera à stimuler des zones connues comme érogènes mais qui ne le sont pas nécessairement chez tout le monde !

Avez-vous un autre projet de livre en préparation ? Si oui, pouvez-vous nous en préciser le sujet ?

Oui, mais malheureusement pas pour tout de suite ! Cela fait plusieurs mois que nous travaillons de front sur plusieurs projets (nous venons d’ailleurs de lancer notre e-shop dédié à –presque- toutes les sexualités) et avons encore quelques surprises en préparation.

Mais dans l’idée, et dès que j’aurai le temps de me lancer dans une nouvelle enquête, j’aimerais écrire un ouvrage plus généraliste sur « comment faire l’amour à une femme ». Deux sujets plus précis m’intéressent également : l’usage des sextoys dans la sexualité lesbienne et l’amour à trois. Promis, ce sera pour bientôt !

Comment votre livre est-il accueilli par les lesbiennes ? Les retours sont-ils tous positifs ? Avez-vous des histoires amusantes à nous raconter à ce propos ?

Dans l’ensemble, j’ai l’impression que l’ouvrage a plu à celles qui avaient eu l’occasion de le lire ! Nous avons eu d’excellents retours, tant sur la qualité du contenu, l’originalité des conseils qui y sont prodigués que sur l’élégance de l’e-book.

Les seuls retours plus mitigés que nous ayons eus provenaient de lectrices qui ne s’attendaient pas à ce qu’elles y ont découvert. De leur propre aveu, la plupart d’entre elles pensaient y trouver un contenu plus « érotique », pour ne pas en dire davantage !

Quant à une anecdote amusante, il y en a effectivement une à laquelle je repense souvent : lors d’une soirée entre amies, nous en sommes arrivées à parler de sexe et plus particulièrement du sacro-saint cunnilingus. C’est alors que l’une des convives s’est lancée dans une longue diatribe, nous énumérant toutes ses « astuces » pour donner du plaisir à ses amantes. Toutes les techniques de l’e-book y étaient, il n’en manquait pas une… elle avait simplement oublié que c’était là qu’elle les avait trouvées !

Un dernier conseil pour enflammer les ébats de nos lectrices et leur donner une envie irrépressible d’acheter votre livre ?

Si je n’avais qu’un conseil, ce serait celui-ci : Partez à l’aventure ! Le sexe, lorsqu’il est pris avec légèreté, est avant tout une question de découverte.

Personne ne nait « expert-e » dans l’art de prendre et de donner du plaisir. Se perfectionner passe par le fait d’écouter son instinct, de développer de la technique… et de pratiquer !

L’intérêt de l’e-book est donc celui-ci : si l’instinct et la pratique sont histoire de chacune, la technique s’apprend. Et sur ce point je peux vous assurer, en toute humilité bien sûr, que vous trouverez dans Cunnilingus Lesbien : Devenez une experte tout ce dont vous aurez besoin pour accéder à une sexualité variée, épanouie, et qui ne soit que plaisir !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre