Exit le Paradis de Martine Mounier

Exit le Paradis de Martine Mounier

Titre Français : Exit le Paradis

Titre Original : Exit le Paradis

Auteur : Martine Mounier

Date de Sortie : 15 Mai 2003

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 185 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 291306614-3

Exit le Paradis : Quatrième de Couverture

Vivre sa vie, voilà le privilège de chacun. Encore faudrait-il savoir comment s’y prendre !
Le jour où Pauline se lance avec désinvolture dans une conversation sur Internet avec Sara, le virtuel s’invite dans son quotidien et le rend de plus en plus pesant.
Les vraies priorités, les vrais désirs vont alors se dévoiler. Le sens de sa vie, peut-être…

Avec ce premier roman, Martine Mounier pose un regard optimiste sur le hasard de la destinée, sur la difficulté d’avancer, de trouver sa place et d’apprivoiser le bonheur.

Exit le Paradis : Avis Personnel

Pauline va avoir 29 ans et à l’approche de ses 29 ans, elle s’interroge sur sa vie qui n’est pas exactement comme elle l’avait imaginée. Son rêve de devenir critique d’art n’est pas aussi facile à réaliser qu’elle l’espérait et elle s’accroche vaillamment pour y parvenir. En couple avec Romain, elle s’est installée dans une routine sans surprises à ses côtés. Elle a aimé une femme, un jour, quand elle était étudiante et est restée amie avec cette dernière qui est également en couple avec un homme et qui habite à l’autre bout de la France.

Pour tromper son ennui, Pauline se rend sur un chat de rencontre. Par l’intermédiaire de l’ordinateur et d’Internet, protégée derrière son écran, elle va faire la connaissance d’une jeune femme lesbienne en couple, Sara. Leur relation va s’intensifier au fil du temps jusqu’à ce que Pauline désire plus et souhaite mettre de l’ordre dans sa vie…

Ce roman part certainement d’une très bonne intention mais je dois avouer que je n’ai pas accroché autant que je l’aurais pensé. Le personnage de Pauline semble un peu trop apathique et au fond du trou à mon goût. Ce qu’elle décrit en terme d’acceptation de soi, de cheminement intérieur, tout ces chamboulements qu’elle traverse sonnent très juste et la plupart des homos les ont traversés. Ce qui m’a gênée ce sont ces passages surprenants et pas vraiment à leur place sur les anges et la réincarnation.

Pour m’attacher vraiment à Pauline, il aurait fallu qu’à un moment donné elle cesse de donner l’impression de subir sa vie. Là, même à la fin on a le sentiment qu’elle n’a pas vraiment choisi mais que ses actions se sont imposées à elle. Elle est un peu molle, on a envie de la secouer ou de la mettre sous antidépresseurs. Et le happy end final m’a laissé un goût amer de trop facile.

Parler de la difficile acceptation de son homosexualité dans un monde hétéronormé est à mon avis une très bonne idée. Maintenant je pense qu’il y a des façons plus drôles ou dramatiques ou efficaces de le faire que de jouer à lier l’Internet et la réincarnation.  Il m’a manqué ce petit plus qui permet de vraiment savourer un roman.

Pourtant j’ai passé un bon moment et la vérité de certains sentiments m’a parfois rappelé des souvenirs. Le tout est très bien écrit et les dialogues Internet ont une dynamique mordante très sympathique. Je vous laisse seule juge. Bonne lecture à vous.

Exit le Paradis : Extraits

Mon interlocutrice cyberspacienne qui ne manquait nullement de perspicacité enchaîna :

« – et tu l’aimes toujours cette nana ?
– Oui
– et elle t’aime elle ?
– Elle vit avec un garçon.
– mais c’est pas une réponse ça ! toi aussi t’as jules ! vous vous voyez quand même ?
– Pas assez souvent à mon goût, elle habite dans le Sud, elle bosse beaucoup.
– vous couchez toujours ensemble ? »

J’hésitai. La vérité, ma vérité, n’était pas aussi simple, mais quelle importance :

« – Oui.
– pourquoi vous êtes-vous séparées ?
– L’homosexualité lui faisait peur… Entre autres choses…
– et jules il en pense quoi ?
– Il s’appelle Romain !!!
– pareil.
– Il me comprend. Il m’aime comme je suis.
– j’connaissais pas ce saint-là ! »

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre