Episode 102 – En voiture

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Alexandra explique à Gotting qu’elle a toujours pensé que sa sœur avait été assassinée et qu’elle l’aimait. Gotting préfère la conduire, mais Alexandra lui demande une faveur.

Myriam Piet, Michael et Bea discutent au sujet du squelette retrouvé. Bea leur explique qu’au fond ils savent très bien de qui il s’agit.

Timo raccompagne Luzi. Il a peur qu’elle ne dorme pas et lui propose de rester un peu avec elle. Karin leur fait un thé et Luzi remercie Timo de rester avec elle.

Jenny et Emma sont au Saal 1 :

JENNY : J’ai comme l’impression qu’on est les dernières, hum ?
EMMA : Oui ça en a tout l’air. Je vais y aller tout doucement aussi.
JENNY : Moi aussi. Quelle histoire terrifiante tu ne trouves pas ?
EMMA : Je n’arrive pas à retirer ces images de ma tête.
JENNY : Je veux dire, avais-tu déjà vu un cadavre avant ?
EMMA : Non. Toi ?
JENNY : Euh, ah si mon grand-père, mais il était allongé dans son cercueil et malgré tout il ressemblait à ce qu’il était avant…
EMMA : Oui, je vais y aller là.
JENNY : Et comment vas-tu chez toi ?
EMMA : À pied ou avec le bus.
JENNY : Eh bien si tu veux je peux aussi te conduire.
EMMA : Ok.
JENNY : Ok.

Michael conseille à Bea de ne pas s’inquiéter même si le squelette est celui de Franciska, puisqu’elle n’a rien avoir avec tout ça. Bea n’en est pas certaine, même si elle a toujours pensé que Franciska était vivante et installée en Australie. Pour Michael, elle n’a pas tué Franciska. Pourtant Bea se
souvient que quand Franciska est tombée dans ce trou, elle était blessée et elle ne l’a pas aidée. Ce qu’elle regrette…

Jenny raccompagne Emma chez elle en voiture.

JENNY : Humm… Alors tu habites ici ?
EMMA : Oui.
JENNY : Ça semble si paisible.
EMMA : Seulement de l’extérieur.
JENNY : Tu crois aussi que c’était Franciska Lohmann ?
EMMA : Eh bien mademoiselle Vogel ne pense pas qu’elle soit morte.
JENNY : Et toi ?
EMMA : Aucune idée.
JENNY : Je veux dire, imagine juste que tu apprennes que ta sœur soit morte et qu’elle était couchée pendant des années sous le terrain de volley où tu t’entraînais…
EMMA : Pour te dire la vérité je ne peux pas me l’imaginer.

Ben et Caro sont sur le canapé. Caro ne va pas bien, à cause des hormones selon elle. Ben regarde le numéro de Bea sur son téléphone.

Emma et Jenny continuent leur conversation :

JENNY : As-tu des frères et sœurs ?
EMMA : Trois.
JENNY : Oh…
EMMA : Toi ?
JENNY : Non. J’étais une enfant gâtée, je suis fille unique.
EMMA : Ça explique pas mal de choses. Pourquoi habites-tu chez les Bergman ?
JENNY : Eh bien parce que je vais à l’école ici à Cologne.
EMMA : Non, je veux dire pourquoi tu n’es plus à Londres. Je veux dire Pestalozzi n’est pas ce qu’on appelle une école d’élite où les riches parents envoient leurs enfants. Et sans parler du fait que Londres est beaucoup plus cool que Cologne. Je ne pense pas que mes parents m’auraient laissée partir.
(Jenny détourne la tête)
EMMA : J’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ?
JENNY : Non, c’est ok, peut-être que je te l’expliquerai une autre fois.
EMMA : Ok. Alors merci pour la balade.
JENNY : De rien.
(Emma sort de la voiture, Jenny baisse la vitre de la portière)
JENNY : Emma, à propos du vélo, je suis désolée de te l’avoir esquinté, c’était ma faute.
EMMA : Ok.
JENNY : Alors à demain.
(Jenny regarde Emma s’éloigner, puis cette dernière se retourne pour regarder Jenny juste avant de rentrer chez elle).

Karin, Timo et Luzi discutent à propos du squelette. Pour Luzi, c’était peut-être un accident, mais pour Timo, c’était sûrement un meurtre. Karin, fatiguée, va se coucher laissant Timo et Luzi seuls. Timo qui se fait un peu de soucis pour Sophie.

Caro se rappelle de Sophie et décide de lui envoyer un mail. Elle lui explique qu’un squelette a été retrouvé et que tout le monde sait que c’est Franciska. Cela voudrait dire que ce Jens n’est jamais allé en Australie avec Fransiska. Elle la prie de donner signe de vie et de prendre soin d’elle.

Gabriele est au bar en train de boire un verre. Elle discute avec la barmaid. Elle lui demande si elle n’a pas déjà cru en quelqu’un pour en définitif s’apercevoir que ce n’était pas ça. La barmaid lui demande si on l’a déçue et justement Gabriele ne le sait pas. Elle lui redemande un second verre.

Bea ne sait pas si elle va supporter tout ça. Tous ceux qui avaient des doutes vont la soupçonner. Michael explique que dans tous les cas il la soutiendra.

Gotting et Alexandra sont dans la voiture en train d’attendre. Il se demande pourquoi ils sont là. Alexandra lui répond qu’ils sont devant la maison de la personne qui a assassiné sa sœur. Gotting a peur qu’elle ne fasse quelque chose à Bea. Alexandra lui promet de ne rien lui faire, mais elle la surveillera jusqu’à ce qu’elle fasse une erreur.

Le lendemain matin, Bea a du mal à se préparer pour aller en cours. Michael lui explique qu’on va sûrement la regarder, parler dans son dos, mais qu’elle doit se confronter à tout ça. Si elle ne le fait pas, ce serait pire, il faut qu’elle montre qu’elle n’a rien à cacher.

Gotting est étonné de voir Alexandra à l’école. Elle lui dit que grâce à elle qu’il est devenu directeur et qu’il doit se dépêcher dans cette affaire.

Gabriele arrive au Pestalozzi. Alexandra vient demander à Bea si elle a bien dormi. La police criminelle demande à Gabriele où est Alexandra Lohmann. Ils veulent parler à Alexandra à part, mais celle-ci ne le souhaite pas, elle préfère qu’ils lui annoncent devant Bea. Le corps est bien celui de Franciska. La police veut d’ailleurs poser quelques questions à Bea.


Hand Aufs Herz - Episode 102Hand Aufs Herz - Episode 102Hand Aufs Herz - Episode 102

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre