Episode 129 – Hétéro, bi ou lesbienne ?

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Jens ne se fait pas prier pour entrer. Il a besoin d’argent car la police le recherche. Monika lui signifie qu’il en déjà reçu assez et qu’elle n’en a plus à lui donner. Il l’oblige à trouver 80 000 euros pour disparaître mais Monika n’accepte plus de chantage de sa part. Jens explique alors que tôt ou tard la police le trouvera et qu’il ne pourra plus mentir. De toute façon c’est Monika qui, d’après Jens, devrait aller en prison pour avoir couvert son mari durant tant d’années. Mais Monika refuse de payer et Jens s’en va. Sophie est décomposée en écoutant la réaction de sa mère.

Pendant ce temps, Luzi essaie encore de convaincre des grévistes de ne plus continuer. Ben ne comprend pas son attitude et voyant que les élèves se démobilisent, il tente de les remotiver. S’ils arrêtent leur grève maintenant, ils n’auront rien gagné. Luzi reproche à Ben de n’en n’avoir rien à faire du bac et de venir d’une famille aisée. Elle décide d’arrêter cette grève et s’en va, suivie par quelques élèves.

Sophie a peur que Jens n’aille à la police. Mais Monika n’a non seulement pas l’argent, mais elle pense qu’à un moment ce chantage doit cesser, sinon il continuera toujours de les harceler. Pour elle, Jens n’ira pas voir la police car il a plus à se reprocher qu’elle. Sophie est à bout de nerfs et reproche à sa mère de ne pas avoir été sincère avec elle. Mais il était difficile pour Monika de dire à sa fille que
son père était un meurtrier. Sophie a tout perdu à cause de cette histoire, Timo et ses amis. Pour elle, sa mère a tout gâché.

Michael essaie de retrouver Jens par téléphone, mais cela ne donne rien. Jens voulait tout révéler avant que Sophie ne l’en empêche. Michael pense que cette dernière sait quelque chose. Myriam se rappelle quand Sébastien l’a recueillie, car elle ne voulait pas retourner chez sa mère. Michael se demande pourquoi Sophie a fait ce faux témoignage contre Bea alors qu’elle n’avait rien contre sa professeure.

Emma s’est installée à part dans une salle pour lire son fascicule sur l’homosexualité sans être dérangée. « Il faut du courage pour sortir du placard auprès de ses collègues de travail ou de ses camarades de classe. La plupart du temps les réactions sont positives. C’est une étape décisive sans retour en arrière. »
Mais Hotte arrive dans la pièce et interrompt Emma dans sa lecture. Cette dernière lui raconte qu’elle voulait être un peu tranquille car être tout le temps avec les autres l’agaçait un peu. Hotte s’installe à ses côtés, alors qu’Emma voulait lire sans être dérangée. Hotte lui promet de lire la lettre qu’il vient de recevoir silencieusement, mais il ne peut s’empêcher de la lire à voix haute car il vient de recevoir une bonne nouvelle. Il veut partager sa joie avec Emma, mais celle-ci ne veut pas l’écouter car il n’a pas su lire sans faire de bruit.

Emma s’en va et aperçoit Jenny assise sur un canapé, en train d’écouter de la musique. Elle s’installe auprès d’elle.

JENNY : Hey.
EMMA : Hey.
JENNY : Tout va bien pour toi ?
EMMA : Eh bien j’ai un petit peu réfléchi.
JENNY : À propos de nous ?
EMMA : Savais-tu que les homosexuels, même s’ils sont informés et tout, continuent d’être victimes de représailles… Et je ne parle pas seulement de la discrimination directe mais aussi de la
discrimination indirecte qu’ils voient autour d’eux.
JENNY : Dis-moi, tu n’aurais pas appris par coeur une de ces brochures sur le coming-out ?
EMMA : Non. Je me suis juste informée un petit peu.
JENNY : Écoute, tu n’as pas à faire ça.
EMMA : Quoi ?
JENNY : Personne n’exige que tu sortes du placard.
EMMA : Mais nous devrons le dire aux autres tôt ou tard.
JENNY : Pourquoi ?
EMMA : Parce que tout le monde va se demander ce qui se passe entre nous.
JENNY : Laisse-les se poser la question. Ce n’est pas notre problème.
EMMA : Je suis complètement confuse en ce moment. Je sais que c’est normal, mais que suis-je ? Suis-je lesbienne, bi ou quoi ?
JENNY : Tu es Emma.

Sophie arrive au lycée, les larmes aux yeux. Timo la rejoint et voit bien que quelque chose ne va pas. Il veut l’aider et exige qu’elle lui dise ce qui la tracasse. Mais Sophie s’en va en lui disant que de toute façon, elle lui est indifférente.

Luzi répète à tous les élèves que la grève est finie et qu’ils peuvent rentrer chez eux. Elle téléphone à Gotting pour lui certifier que la grève est terminée. Gotting la remercie et pense à la promesse qu’il lui a faite. Alexandra est étonnée que Luzi ait pu aider Gotting.

Timo se demande comment convaincre les autres élèves de rester, alors que la moitié a déjà quitté les lieux. Ils ne comprennent pas pourquoi Luzi a agi ainsi. Timo reconnaît qu’ils se sont disputés mais selon lui, ce n’est pas une raison pour casser la grève. Ben décide de poursuivre le mouvement. Emma et Jenny incitent les élèves à continuer leur lutte jusqu’à ce qu’ils aient gain de cause.

Sophie est en pleurs dans les toilettes.

Michael rend visite à Monika. Elle prétend que Sophie est venue la voir de façon furtive le matin. Elle lui explique aussi que leurs rapports sont très difficiles en ce moment. Michael pense que c’est à cause de l’histoire de la rançon. Il lui demande néanmoins pourquoi sa fille a fait ce faux témoignage contre Bea. Monika dit ne rien en savoir, étant donné qu’elle ne parle plus à sa fille. Elle lui assure que dès qu’elle verra Sophie, elle lui dira que Michael veut lui parler.

Emma aperçoit Hotte plier son sac de couchage car il pense que la grève est finie. Elle le traite de casseur de grève. Hotte lui confie alors qu’il est reçu à l’Académie des Magiciens à Las Vegas. Emma ne comprend pas que Hotte veuille quitter l’école pour devenir illusionniste. Mais pour son camarade, faire ce métier a toujours été un rêve et cette école ne prend que cinq personnes par an. Pour la rassurer sur ses capacités, Hotte fait à Emma un petit tour de magie, mais qu’il ne réussit pas complètement.

Sophie monte sur les échafaudages en haut du lycée.

Gotting arrive au lycée avec Alexandra et s’étonne que certains élèves ne comprennent pas que cette grève est terminée. Jenny lui certifie qu’ils continuent le mouvement et demande à ce que Gotting réponde favorablement à leurs revendications. Luzi recule un peu et, en levant la tête, aperçoit Sophie en haut de l’échafaudage. Tout le monde alors la voit et Timo se dit que c’est de sa faute. Gotting appelle les pompiers en urgence. Pour Jenny, quelqu’un doit la faire redescendre. Michael monte pour la convaincre de descendre, mais Sophie lui ordonne de la laisser tranquille. Sophie va-t-elle sauter ou pas ?


Hand Aufs Herz - Episode 129Hand Aufs Herz - Episode 129Hand Aufs Herz - Episode 129

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre