Episode 136 – Un manque de courage

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

L’inspecteur annonce devant les professeurs et Gotting que Michael sera le nouveau directeur en attendant qu’une autre personne soit nommée. Michael explique devant ses collègues que chaque élève a droit au même niveau d’enseignement. Il se réjouit également du retour de Bea et de Gabriele. Gotting conseille aux autres professeurs de bien seconder Michael, car sa tâche ne sera pas facile. Michael et Bea, à ces mots, se regardent étonnés.

Le STAG répète une chanson. Sophie est désolée de ne pas pouvoir chanter à 100 %. Elle accuse Timo de la regarder de travers à cause de cela. Emma leur dit que de toute de façon ils ne sont pas assez nombreux pour les chansons. Timo pense qu’ils peuvent oublier « Sister Act », à moins que Jenny ne veuille venir avec eux. Emma dit n’avoir aucun problème avec Jenny et de ce fait Timo aimerait qu’elle lui demande de rejoindre le STAG.

Gotting vient féliciter le nouveau directeur et lui propose son complet soutien. Il souhaite qu’ils mettent fin à leurs différends pour un meilleur travail en commun. D’une façon hypocrite, il souhaite à Bea et Michael une bonne journée. Ces derniers se demandent ce que Gotting a en tête.

Emma cherche à parler à Jenny, mais ce n’est si facile que cela.

EMMA (à elle-même) : Ok. Reste calme. Il ne va rien t’arriver. Tu vas vers elle et tu lui dis les mots magiques : Jenny, il faut que je te parle. C’est ça.
JENNY (chuchote aux autres du groupe) : Je pense que je vais m’acheter du chocolat. D’une façon ou d’une autre, j’ai toujours faim.
EMMA (à elle-même) : Jenny, je dois te parler. Jenny, je dois te parler. Zut.
(Jenny surprend Emma de l’autre côté du pilier.)
JENNY : Qu’est-ce qu’il y a ?
EMMA : Quoi donc ?
JENNY : Tu penses vraiment que je ne remarque pas que tu rôdes autour de moi ? Emma, si tu veux me dire quelque chose, dis-le, c’est tout. Ok ? Alors…

Bea et Michael ne comprennent pas la sympathie soudaine que leur témoigne Gotting. Bea sait que le côté administratif d’un directeur n’est pas pour plaire à Michael, qui préfère être avec ses élèves. Mais pour l’encourager, elle peut le voir à son bureau. Alexandra demande à Gotting quand la femme de Michael va enfin arriver.

Emma et Jenny poursuivent leur conversation :

JENNY : Dis-moi juste ce que tu veux.
EMMA : D’accord, je voulais, hum… te demander si tu aurais du temps libre pour ce week-end ? Peut-être serais-tu intéressée pour aller à Hambourg ?
JENNY (tout sourire) : Comment, je ne peux pas y croire, mais j’espérais tant que tu changes d’avis, mais là c’est vrai. T’es sérieuse ?
EMMA : Euh, eh bien oui.
JENNY : Eh, ne fais pas marche arrière maintenant.
EMMA : Jenny !
JENNY : Quoi ? Je suis trop contente !
EMMA : On n’ira pas seules là-bas et…
JENNY : Euh ok. De quoi ?
EMMA : En fait c’est pour l’audition de « Sister Act » et on va y aller avec tout le STAG et on a besoin de gens et j’ai pensé que je pourrais te demander.
JENNY : Oui tu pensais, tu viens juste de me demander.
EMMA : Je suis désolée.
JENNY : T’es désolée ? Que je sois suffisamment stupide pour penser que tu aurais un tout petit peu de courage.
EMMA : Je ne voulais te blesser.
JENNY : Toi, moi ? Tu sais Emma, c’est toi-même que tu fais souffrir, parce que tu ne comprends pas que tu ne mourras pas, même si tu assumes tes sentiments.

Bea traverse le couloir lorsqu’elle entend une personne chantant plutôt bien « Can’t Fight the Moonlight ».

Stephan regarde une photo de lui, sa femme et Ben. Mais, pris d’une soudaine colère, il rassemble à la va-vite toutes les affaires de son fils en criant que comme il ne l’a pas mis à la porte, il n’a qu’à reprendre toutes ses affaires.

Bea rentre dans le vestiaire et s’aperçoit que c’était Lara qui chantait. Bea lui dit qu’elle est à la recherche de talents et qu’elle vient juste d’en trouver un.

Stephan se rend chez Karine pour ramener le reste des affaires de Ben. Il ne veut pas lui parler et Karine estime que ce n’est pas comme cela qu’ils régleront leurs problèmes. Stephan lui explique que s’il a besoin d’un conseil, il demandera à un thérapeute et non pas à elle. Elle comprend qu’il ne veut plus de Ben dans sa vie. D’ailleurs il raconte que la chambre de son fils sera complètement refaite pour y installer un espace de travail. Ben arrive à ce moment et entend que son père ne veut plus de lui. Il lui reproche alors de ne pas avoir le courage de lui dire en face.

Emma est allongée sur le sol et ne réagit pas. Timo et Sophie se demandent ce qui a bien pu se passer avec Jenny, mais Emma ne veut pas en parler. Sophie comprend que Jenny ne veut pas les rejoindre. Bea arrive alors avec une bonne nouvelle, Lara va intégrer le STAG, mais juste pour « Sister act ». Lara est étonnée de ne pas voir Luzi, mais Bea lui révèle qu’elle n’est plus membre du STAG.

Ben est heureux d’être parti de chez lui. Pour Stephan, il se conduit comme un parasite et propose 500 euros à Karine pour le coût que lui occasionne la présence de son fils. Mais Karine refuse car l’amitié, chez elle, n’est pas à vendre. Ben est son invité et elle demande à Stephan de partir.

Le STAG commence à répéter « Sympathy for the Devil », des Rollings Stones. Bea, à la fin de la chanson, les quitte car elle doit faire quelque chose d’urgent.

Bea part pour parler avec Luzi. Elle reconnaît que ça a dû être un choc pour elle d’apprendre la liaison qu’elle a entretenu avec Ben, mais ce n’est pas évident de lutter contre ses sentiments. Selon Luzi, elle était un modèle, avec des principes. Mais Bea lui explique s’être décidée pour son travail de professeur et pour ses élèves. Elle est désolée de l’avoir déçue.

Ben s’excuse auprès de Karine pour le comportement de son père. Cependant il lui donne raison dans le fait d’être un peu un parasite. Il veut lui donner de l’argent, mais Karine refuse : il est son invité et il peut rester tant qu’il veut. Il insiste pour l’aider à éplucher les pommes de terre, mais se révèle peu doué dans cet exercice.

En fait Luzi a accepté les excuses de Bea depuis longtemps, mais elle ne peut plus revenir dans le STAG à cause de tout ce qui s’est passé avec Timo et Sophie. Bea insiste pour que Luzi ne laisse pas passer son rêve d’être sur scène. Elle est le cœur du STAG et pour Bea, si quelqu’un mérite d’être sur scène, c’est bien Luzi.

Stephan, au cours du dîner, demande à Jenny si elle n’a pas de problèmes à l’école. Mais celle-ci ne veut pas en parler. Il lui dit qu’il est en voyage d’affaires ce week-end et qu’elle aura la maison pour elle toute seule. Elle pourra ainsi inviter des amies à venir. Mais Jenny n’est pas d’humeur à recevoir qui que ce soit. Pour Jenny, une seule personne manque dans cette maison et c’est Ben. Elle espère son retour.

Luzi est dans sa chambre en train de consulter sur Internet des pages sur « Sister Act ». Elle se décide à préparer son sac. Pendant ce temps, les membres du STAG se préparent à prendre le bus. Michael arrive pour les accompagner. Timo est persuadé que Luzi va arriver et leur demande d’attendre un peu avant de partir. Luzi a préparé son sac, mais hésite encore à partir.

Timo l’a appelée une centaine de fois, mais Luzi ne répond pas. Bea accepte d’attendre encore cinq minutes.

Luzi écoute les messages de Timo sur son répondeur. Il veut qu’elle vienne, car c’est son rêve et que c’est grâce à elle qu’ils ont commencé à chanter. Luzi se rappelle de ses duos avec Timo. Luzi va-t-elle être convaincue par ce que Timo vient de lui dire ?


Hand Aufs Herz - Episode 136Hand Aufs Herz - Episode 136Hand Aufs Herz - Episode 136

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre