Episode 217 – Plan B

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Emma s’énerve devant la révélation de Jenny.

EMMA : C’est vraiment un crétin. Pourquoi il a fait ça ? Pourquoi il aurait mis quelque chose comme ça dans ta bouteille ? On doit le dire à tes parents et au médecin qui doit te faire le test de drogue.
JENNY : Emma, mes parents ne croiront jamais cette histoire.
EMMA : Ce n’est pas une histoire, c’est la vérité !
JENNY : Que personne ne croira ! Si tu savais combien de fois j’ai dit à mes parents que quelqu’un avait mis un truc dans mon verre !
EMMA : On doit prouver d’une manière ou d’une autre que tu es innocente.

Héléna arrive dans la salle des profs et annonce que la désignation d’un nouveau sous-directeur a été faite. Elle remercie Michael pour avoir bien occupé ce poste auparavant. Mr Wendtland explique qu’il a été impressionné par Mr Weber dans son cours de religion mais aussi par Béa dans sa nouvelle approche d’enseigner. Il choisit finalement Béa. Tous l’applaudissent mais quand Béa cherche dans son sac-à-main, elle s’aperçoit que la photo n’est plus là. Elle explique néanmoins qu’elle est fière de cette nomination et que cette école peut compter sur elle.

À la sortie de la salle, Michael qui tient cachée la photo, vient féliciter Béa. Mais celle-ci est plus occupée à fouiller son sac et le laisse en le remerciant tout de même. Héléna vient alors le rejoindre et lui reproche de n’avoir rien fait pour éviter que Béa ne soit sous-directrice. Michael veut la même chose qu’elle et lui dit de lui faire confiance.

Miriam et Lara discutent du départ de Sébastien. Miriam raconte qu’il ne l’a pas appelée mais que c’est mieux ainsi car ça la rendrait surement plus triste. Piet a dit à Miriam que Lara avait fait une soirée vampire avec Bodo. Mais Lara lui explique que ce n’est qu’un bon ami. Miriam comprend bien que c’est un ami, pas un petit ami. Piet rentre chez lui et est étonné de voir Miriam. Elle lui dit qu’elle était juste venue rendre visite à Lara. Avant qu’elle ne parte, Lara lui fait savoir qu’il ne faut pas qu’elle soit triste. Piet lui demande si ce n’est pas à cause de son barman qu’elle est triste. Mais Miriam lui réplique que ce ne sont pas ses affaires et s’en va.

Ben vient à la rencontre de Béa dans un couloir. Il la félicite pour son nouveau poste. Elle l’entraine dans une salle de classe. Ben pense que c’est pour s’embrasser mais Béa lui dit que la photo n’est plus là. Ben voit bien que ça sera un problème si quelqu’un la trouve. Pour lui, soit elle est tombée par terre, soit elle a laissé trainer le cahier avec la photo quelque part. Il va inspecter le sol et elle va retourner dans sa salle de classe.

Lara en parlant du Costa Rica avec son père se rend bien vite compte qu’il n’est au courant de rien. Elle lui raconte que Sébastien est parti là-bas pour ouvrir un Beach Club. Il s’étonne que Miriam ne l’ait pas suivi. Mais sa fille lui explique que si elle ne l’a pas fait c’est à cause d’eux.

Jenny et Emma conversent encore dans la chambre, assises sur un canapé.

EMMA : Tu le sens encore ?
JENNY : Mhm mhm…
EMMA : Et quel effet ça fait ? C’est comme être bourré ?
JENNY : Non…non, ce n’est pas comme être bourré c’est…

À ce moment-là, Stephan frappe à la porte et entre.

STEPHAN : Mme Beschenko a dit que tu ne te sentais pas bien. Tu es malade ?
JENNY : Oui, je crois bien.
STEPHAN : Tu as pris quelque chose ?
JENNY : Stephan, je n’ai pris aucune drogue.
STEPHAN : Bien, tu sais que demain c’est ton prochain dépistage.
JENNY : Oui.
STEPHAN : Alors bon rétablissement.
JENNY : Merci.
EMMA : Pourquoi tu ne lui as pas dit pour le truc avec Ronnie ?
JENNY : Parce que ça n’apporterait rien ! Je suis une ancienne junkie, personne ne croit ce que je dis.

Ben monte les escaliers du lycée en regardant bien autour de lui. Pendant ce temps Béa fouille dans des dossiers de la salle des profs. Soudain Ben voit des filles tenir une photo mais en fait c’est Luzi qui est dessus. Michael le regarde chercher et vient lui parler. Entre temps, Héléna vient féliciter de tout son cœur Béa pour sa nomination. Michael demande à Ben s’il cherche quelque chose car à regarder le sol, il en donne l’impression. Mais Ben réfute en lui disant que c’est juste une impression. Héléna aussi se demande si Béa ne cherche pas quelque chose. Béa lui explique qu’elle ne sait plus où elle a mis les papiers pour sa présentation. Héléna touche l’épaule de Béa en lui précisant que maintenant qu’elle est sous-directrice il faut qu’elle réorganise un peu son planning.

Michael propose à Ben de l’aider à chercher. Mais Ben lui répète qu’il ne cherche rien. Pourtant Michael le trouve très nerveux. Malgré tout, en partant, il lui souhaite beaucoup de chance dans ses recherches.
Emma vient voir Stephan dans son bureau en lui affirmant que Jenny n’a pris aucune drogue. Mais pour Stephan, c’est le test de demain qui le dira. De plus il a promis à ses parents de la surveiller tant qu’elle serait chez lui, et ainsi l’aider pour un nouveau départ. Mais pour lui si Jenny n’a rien pris, Emma ne devrait se faire aucun souci.

Miriam boit un verre chez elle et se souvient de sa rencontre avec Sébastien, jusqu’à sa décision de partir au Costa Rica. Soudain on sonne à la porte, c’est Piet. Il vient pour s’excuser d’avoir été un peu lourd un peu avant. Lara lui a expliqué qu’ils s’étaient séparés mais Miriam l’interrompt et lui propose de rentrer pour boire un verre de vin. Mais Piet préférerait une bière.

Jenny et Emma ont une petite explication sur la conversation avec Stephan.

JENNY : C’était quoi ça ?
EMMA : Je voulais juste…
JENNY : Emma tu penses vraiment que Stephan va reporter le dépistage, juste parce qu’on le lui demande ?
EMMA : Mais s’il savait que tu n’as pris aucune drogue mais que Ronnie en a mis dans ton verre, alors…
JENNY : Mes parents m’ont envoyée ici avec lui car ils savaient très bien que Stephan ne se laisserait pas berner. Et qu’on ne peut pas le forcer à faire quoi que ce soit.
EMMA : C’est tellement injuste ! Tu vas laisser tomber comme ça alors ?
JENNY : Si tu m’avais connue avant alors tu ne me croirais pas non plus. Emma j’ai volé la carte de crédit de mes parents et je suis partie avec un ami à Goa et j’ai fait la fête si longtemps qu’il ne restait plus d’argent. Et quand on est rentrés je leur ai dit qu’on avait été kidnappés. J’étais une vraie « conne » et je me foutais de tout le monde !
EMMA : Mais tu es différente aujourd’hui !
JENNY : Mais ça ne change en rien les choses que j’ai faites.
EMMA : Je ne veux pas que tu t’en ailles.
JENNY : Je vais me coucher.
EMMA (en lui posant la main sur le bras) : On se voit demain ?
JENNY : Mhm, mhm.

Miriam offre une bière à Piet et l’invite à s’installer dans le fauteuil. Ils boivent silencieusement quand Miriam indique que l’appartement fait très masculin car elle n’a pas encore eu le temps d’y mettre une touche féminine. Piet avait remarqué aussi qu’il manquait ce côté féminin. Mais de toute façon ça n’a plus d’importance car Miriam veut se chercher un autre appartement. Piet lui dit qu’il y a de la place chez lui mais elle refuse son invitation de loger chez lui. Mais elle lui propose de cuisiner pour lui et Lara. Il devra juste s’occuper des boissons.

Le lendemain, Ben et Béa se rencontrent sur le parking du Pestalozzi. Ben lui raconte avoir bien regardé mais il n’a rien trouvé. Mais si un élève l’avait eu, elle serait depuis longtemps sur internet. Il pense que Béa retrouvera cette photo, peut-être chez elle dans son appartement. Pour Béa ce n’est pas grave si on retrouve cette photo, elle devra démissionner, lui partir du lycée et ils pourront ainsi ne plus se cacher.
Héléna vient voir Michael et ne le trouve pas de très bonne humeur. Il lui explique qu’il n’est pas heureux de voir Béa à ce poste de sous-directrice. Héléna lui rappelle qu’elle lui avait demandé de faire quelque chose avant que Béa ne passe sous-directrice. Michael lui explique qu’il n’a rien trouvé. Héléna raconte à Michael qu’elle a vu la veille Béa chercher quelque chose dans la salle des profs. Elle lui a semblé anxieuse et elle pense qu’elle cherchait en fait quelque chose qui est en rapport avec sa liaison avec Ben. Elle veut qu’ils trouvent absolument ce que Béa cherchait. Michael approuve. Dès que Héléna sort de la pièce, Michael regarde à nouveau la photo.

Jenny et Emma se retrouvent devant le garage à vélos du lycée.

EMMA : Eh !
JENNY : Salut.
EMMA : Tu te sens mieux ?
JENNY : Mhm.
EMMA : Cool.
JENNY : Bien mieux, je trouve aussi. Écoute, je suis vraiment désolée d’avoir réagi aussi stupidement hier après que tu aies essayé de parler à Stephan. Je sais que tu voulais juste m’aider.
EMMA : Et je le veux toujours.
JENNY : Je t’aime.
EMMA : Je t’aime aussi. Et maintenant, s’il-te-plait, dis-moi où se passe ton dépistage.
JENNY : Pourquoi ?
EMMA : Parce que j’ai réfléchi à quelque chose hier soir.
JENNY : Et à quoi as-tu réfléchi ?
EMMA : Plan B.
JENNY : OK.

Elles repartent main dans la main vers le lycée.

Dans la salle des profs, Michael demande aux collègues de boire leur café à l’extérieur car la directrice a besoin de la salle pour une réunion. Mais il veut que Béa reste et devant son étonnement, il lui montre la photo. Il lui explique qu’elle n’a que deux possibilités. Soit elle quitte l’école pour toujours, soit elle se sépare de Ben. Si elle ne le fait pas d’ici 48 heures, cette photo ira chez Wendtland.

Que va faire Béa devant le chantage que lui impose Michael ?


Hand Aufs Herz - Episode 217Hand Aufs Herz - Episode 217Hand Aufs Herz - Episode 217

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre