Hats off to Halford d’Atom and His Package

Hats off to Halford d'Atom and His Package

Extrait de l'Album : Making Love

Date de Sortie : 1999

Paroles : Adam Goren

Musique : Adam Goren

Nationalité : Américaine

Genre : Punk

Durée : 1 : 40 minutes

Titre Original : Hats off to Halford

Hats off to Halford : Avis Personnel

« Hats off to Halford » est une chanson écrite par le musicien Adam Goren, plus connu comme étant l’unique membre du groupe de Punk, Atom and His Package. Né en 1975 dans le Bronx, le jeune homme s’intéresse très tôt à la musique et participe à de nombreux groupes. Un ami lui fait découvrir les séquences de musique alors qu’il étudie à l’université. Adam Goren se passionne pour ce genre et commence à écrire ses propres chansons et textes. Ce même ami lui propose alors de faire la première partie de son groupe et Atom and His Package naît alors.

Le premier album d’Adam Goren sort en 1997. Il fait alors plusieurs tournées et sera très prolifique, sortant un minimum d’un album par an. Mais, en 2003, alors que sa femme est enceinte, il se découvre un diabète de type 1 et décide de mettre un terme à sa carrière. Il a depuis sorti d’autres albums mais il fait beaucoup moins de scène.

La chanson « Hats off to Halford » est inspirée du chanteur et compositeur Robert John Arthur Halford, membre du groupe de Heavy Metal Judas Priest. Il se produit depuis 1973 et, très influent dans le milieu du Metal, il a été baptisé « Metal God ». Avec plus de 14 albums enregistrés entre 1974 et 1990 avec Judas Priest, Robert Halford est un chanteur incontournable de cette mouvance. En 1998, lors d’une interview à MTV, il a publiquement annoncé son homosexualité, connue de tous les membres de son groupe. Ses fans qui s’en doutaient n’ont pas été choqués et la carrière de Robert Halford ne semble pas avoir souffert de cette révélation.

Paroles

When you think of a metal head
Tell me what comes to mind
Well maybe stone-washed jeans, a mullet
A guy whose evolutionarily one step behind
Well, when Rob Halford came out of the closet
It may not have been a big thing
Well today we’re one step closer
To hearing the metal dudes sing
I wanna be
I wanna be a homosexual
Statistics say:
Chances of being gay are more than one in ten
That means there’s a forty percent chance
That one of the guys in Pantera likes men
HEY!
So i think its safe to say that many more metal guys are homosexual
This may frustrate the gay community
Why would they want the ugly metal heads available?
See I told you metal dudes are gay too
And I happen to see the proof so far that your sexuality determines the way you play guitar
Oh! I’d love for everyone in heavy metal to be homosexual
If not only to make the nazi fucking pricks in slayer a little uncomfortable

Traduction Française

Quand vous pensez à une figure du métal
Dites-moi ce qui vous vient à l’esprit
Eh bien, peut-être le jean délavé, le mullet
Un mec peu évolué
Eh bien, quand Rob Halford est sorti du placard
Cela n’a pas peut-être pas été une chose importante
Eh bien aujourd’hui nous somme un pas plus proche
D’entendre des mecs chanter du métal
Je veux
Je veux être un homosexuel
Les statistiques disent :
Les chances d’être gay sont plus d’une sur dix
Cela veut dire qu’il y a quarante pourcent de chance
Que l’un des mecs de Pantera aime les hommes
HEY !
Donc je pense qu’il est sain de dire que plus de mecs dans le metal sont homosexuels
Cela frustrera peut-être la communauté gay
Pourquoi voudraient-ils que les têtes moches du metal soient disponibles ?
Regarde, je te dis que les mecs du metal sont aussi gays
Et j’arrive à voir la preuve jusqu’ici que votre sexualité détermine la manière dont vous jouez de la guitare
Oh ! J’aimerai que tout le monde dans le heavy metal soit homosexuel
Sinon seulement pour rendre les putains d’enculés de nazis assassins un peu plus mal à l’aise

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre