Jusqu’à l’Eden de Cassidy Randall

Jusqu'à l'Eden de Cassidy Randall

Titre Français : Jusqu'à l'Eden

Titre Original : Jusqu'à l'Eden

Auteur : Cassidy Randall

Date de Sortie : 24 Mars 2010

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 262 pages

Editeur : Labrys Éditions

ISBN : 978-2-916456-11-9


Interview(s) :

Interview de Cassidy Randall pour le site Univers-L.com

Jusqu'à l'Eden : Quatrième de Couverture

Kate Ryan n’a qu’une passion, jouer la comédie. Elle a consacré toute sa vie et son énergie à cette passion, enchaînant les films, les pièces de théâtre, accumulant les récompenses et les distinctions. Trouver l’amour n’a jamais fait partie de ses projets et elle consomme les hommes comme elle les séduit : avec désinvolture.
Mais le jour où tout aurait pu s’arrêter, elle se retrouve pour la première fois confrontée au vide de cette vie qu’elle a pourtant tant voulue.

Sur les rives d’un lac du Vermont, elle découvre alors que l’existence a bien plus à lui offrir que le succès et l’argent. Savannah s’immisce peu à peu dans son exil forcé, elle la trouble l’envoûte et la fascine. Solitaire, mystérieuse, Savannah est une énigme que Kate va s’évertuer à résoudre.

Cassidy Randall nous offre là son premier roman dont elle a eu bien du mal à se séparer. Comme cela arrive parfois aux auteurs, elle est tombée amoureuse de ses héroïnes, imparfaites mais ô combien attachantes.

Jusqu'à l'Eden : Avis Personnel

Ce roman est un petit bijou qui se dévore du début à la fin. En éditant les écrits de Radclyffe, Labrys Editions a pris le parti de se tourner vers un certain type de littérature qui mise énormément sur l’action des corps et un tout petit peu moins sur le ressenti et la psychologie. Jusqu’à l’Eden répare en quelque sorte ce choix en offrant à la fois un ballet totalement maîtrisé entre les corps féminins et en proposant, en même temps des personnages à la personnalité riche et complexe.

Kate Ryan vient de faire une crise cardiaque. Elle a été à deux doigts de mourir et n’a eu la vie sauve que parce qu’elle a été prise rapidement en charge par les secours. Même si elle s’est remise sans séquelles, le médecin lui ordonne de prendre du repos et de couper pendant quelques temps avec son rythme habituel. Sa meilleure amie et agent lui donne alors les clefs de sa maison dans le Vermont. D’abord réticente, Kate va finir par s’y rendre seule, contrainte et forcée.

C’est là, dans un endroit idyllique, dans une forêt et devant un superbe lac que Kate va rencontrer la sublime mais énigmatique Savannah. Sa grande voisine blonde va la séduire par son attitude et son ignorance de la vie hollywoodienne. Mais, ce qui ne commençait que comme une simple amitié, va devenir beaucoup plus pour Kate. Elle se retrouve alors prisonnière de ce qu’elle veut pour sa vie personnelle et de ce qui est bon pour sa carrière. Tiraillée entre deux mondes, elle va être contrainte de faire un choix qui va la marquer à tout jamais…

J’ai rarement vu un livre traiter aussi justement et avec autant de pudeur du deuil. Il est rare de voir cela abordé dans les romans d’amour et encore plus de donner au sujet une telle importance. Pareil pour la question de la notoriété et du choix de la visibilité. C’est très bien amené avec cette peur de décevoir et de tout perdre qui est parfois plus forte et importante que les conséquences mêmes du coming-out.

À vous procurer d’urgence.

Jusqu'à l'Eden : Extraits

« Le soleil couchant illuminait les alentours d’une chaude lumière dorée quand Kate se gara devant la maison.
Elle récupéra la clef à la même place que la première fois et monta rapidement ses affaires dans la chambre. Elle se contenta de les déposer au pied du lit et alla se rafraîchir dans la salle de bains. En redescendant, elle ouvrit les portes-fenêtres et s’avança sur la terrasse. Elle prit une grande inspiration, emplissant ses poumons de la légère fraîcheur de la tombée du jour, et sourit. Elle avait pris la bonne décision en venant ici.
Elle retira ses tennis de toile et frissonna de plaisir quand ses pieds nus foulèrent l’herbe douce. En quelques instants, elle avait traversé la plage et se retrouva au bord du lac. Elle le longea lentement et se retourna vers la maison de Savannah. Elle était là, debout sur la terrasse, auréolée par les derniers rayons de soleil. Kate, un peu surprise par la sensation de plénitude qui l’envahit à sa vue, s’avança vers elle. Le sourire qui illumina le visage de Savannah quand elle la rejoignit sur la terrasse valait tous les discours de bienvenue.
– Tu es revenue.
– Oui.
Appuyées contre la balustrade, elles regardèrent en silence le soleil disparaître dans le lac. » (Page 94)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre