Les Deux Hommes de Lynda Lemay

Les Deux Hommes de Lynda Lemay

Extrait de l'Album : Les Lettres Rouges

Date de Sortie : 2002

Paroles : Lynda Lemay

Musique : Lynda Lemay

Nationalité : Canadienne

Genre : Folk

Durée : 4 : 20 minutes

Titre Original : Les Deux Hommes

Les Deux Hommes : Avis Personnel

Lynda Lemay est une chanteuse, auteure-compositeur canadienne née le 25 Juillet 1966 à Portneuf, au Québec. Elle est connue dans les pays francophones pour ses chansons qui sont de véritables petites histoires sur la vie.

Après avoir fait des études littéraires, elle commence très tôt à écrire ses propres textes et c’est en 1989, à l’âge de 23 ans qu’elle remporte son premier prix au Festival international de la chanson de Granby. Elle sort son premier album l’année suivante et devient rapidement incontournable dans son pays d’origine. Pourtant, il faut attendre 1995 pour qu’elle se fasse connaître en France grâce à son troisième album La Visite.

Chanteuse à textes, Lynda Lemay parle sans fausse pudeur de tout ce qui l’entoure et la touche : les difficultés des relations amoureuses, son attachement à son père et même l’homoparentalité à travers ce titre extrait de son huitième album, Les Lettres Rouges, sorti en 2002.

Paroles

Ils voulaient devenir parents, les deux hommes
Et ils se sont battus longtemps
Pour avoir droit tout simplement, les deux hommes
Les deux têtus, les deux amants
À une famille… alors ils ont
Adopté un joli poupon

Ils sont enfin devenus papas, les deux hommes
Et comme tous les papas sérieux
Ils se sont creusé malgré eux, les deux hommes
Des cernes mauves sous les yeux
À chercher la meilleure façon
De s’occuper d’leur nourrisson

Il n’aura pas eu de maman, le petit môme
N’aura tété que des biberons
N’aura pas connu ces seins blancs que l’on donne
À tant d’autres petits garçons
Dans ces maisons où ça s’querelle
Pour des raisons conventionnelles

Ils y arrivaient pas trop mal, les deux hommes
Les deux amoureux, les deux mâles,
Même s’il était clair dans la tête des deux pères
Qu’ils ne pouvaient pas se permettre
Les mêmes faiblesses que l’on pardonne
À tous les parents de la terre

Il aura grandit calmement le garçon
Jusqu’à cinq ans, jusqu’à l’école
Où bien sûr quelques garnements se moqueront
En le traitant de fils de folles
Et il en gardera des séquelles
Il reniera ses paternels

Ils étaient de braves parents, les deux hommes
Mais le monde étant c’qu’il est devenu
L’amour, ben c’est pas différent pour deux hommes
Souvent l’amour, ça en peut plus
Et ce fut l’cas d’cet amour-là
Les deux hommes ont baissé les bras

Un tel échec fait toujours mal, on n’veut pas
Se r’trouver monoparental
Mais quand tu t’fais appeler pédale et papa
Là t’es un homoparental
Pour les langues sales et les jugements
Les on l’savait qu’ça foutrait le camp

Ils feront tout pour consoler leur enfant
Leur adolescent partagé
Qui tentera bien de n’pas rêver d’sa maman
De sa peau tendre et satinée
Et d’son épaule comme une gouttière
Pour y déverser ses rivières

Ils seront toujours les parents, les deux hommes
De l’homme que leur fils deviendra
Et même s’ils n’entreront jamais dans les normes
S’ils auront été maladroits
Ils n’auront pas perdu le droit
D’être des hommes dignes et droits

Ils seront toujours des papas, les deux vieux
Et leur garçon s’en souviendra
Quand à son tour il embuera ses beaux yeux
En tenant un poupon dans ses bras
Et c’est à temps qu’il comprendra
Un petit peu mieux les deux hommes
Et c’est à temps qu’il reviendra
Avant que ses papas s’endorment

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre