Liebe Und Verlangen

Une femme mariée tombe amoureuse d'une professeure

Affiche : Liebe Und Verlangen

Année de Production : 2003

Réalisation : Judith Kennel

Scénario : Günter Schütter

Avec : Katja Flint (Puppa), Natalia Wörner (Jeanne), Hannes Hellmann (Hendrik), Mara Scherzinger (Torchy), Benni Peters (Zecke), Sara Assadi (Nergis), Mareike Xander (Rippchen)

Nationalité : Allemande

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 27min.

Titre Original : Liebe und Verlangen

Liebe Und Verlangen : Résumé

Jeanne est une jeune professeure d’anglais. Après une douloureuse rupture, elle se fait muter dans une petite ville de province. Là, elle rencontre l’excentrique femme du directeur, Karen et en tombe éperdument amoureuse.

De son côté, Karen, que tous surnomment Puppa, est également très attirée par Jeanne. Le mari de Puppa, Hendrik finit par apprendre la liaison de sa femme et pense que cela ne durera pas. Mais, quand il réalise que Puppa pourrait bien être amoureuse, il  s’arrange, avec l’aide d’une élève,  pour que Jeanne  ne puisse plus voir sa femme…

Jeanne est une jeune professeure d'anglais. Après une douloureuse rupture, elle se fait muter dans une petite ville de province. Là, elle rencontre l'excentrique femme du directeur, Karen et en tombe éperdument amoureuse. De son côté, Karen, que tous surnomment Puppa, est également très attirée par Jeanne. Le mari de Puppa, Hendrik finit par apprendre la liaison de sa femme et pense que cela ne durera pas. Mais, quand il réalise que Puppa pourrait bien être amoureuse, il  s'arrange, avec l'aide d'une élève,  pour que Jeanne  ne puisse plus voir sa femme…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un téléfilm allemand réussi.

Note des lectrices : 4.75 ( 1 votes)
68

Liebe und verlangen raconte une histoire d’amour plutôt conventionnelle mais pleine de rebondissements. Le fait que Karen tombe amoureuse d’une femme est naturel et n’est pas sujet à coming out. Le problème est plus dans le fait qu’elle soit mariée.

Les deux personnages principaux, Jeanne et Puppa sont très différents. Jeanne est plutôt introvertie alors que Puppa est naïve et extravertie. Cette différence met du piment dans leur relation. Jeanne sort d’une rupture et n’a pas trop envie de rencontrer et de sortir avec quelqu’un. Elle vit seule avec son chien et s’avère assez dépressive et froide.

Hendrik le mari est lui plutôt dominateur. Son rôle et son attitude vont se révéler cruciaux pour la fin de l’histoire. Il n’est pas foncièrement « méchant »  mais les circonstances lui font prendre de mauvaises décisions. Il  aime avoir une belle femme à ses côtés mais préfère qu’elle ne  parle pas trop.

Puppa est quant à elle une femme enfant. Dépeinte comme pas très intelligente, elle vit une vie assez ennuyeuse de femme au foyer. Changer de vie pour une femme soumise et habituée à faire ce que l’on attend d’elle n’est pas facile. Mais ce que j’ai adoré, c’est qu’en fin de compte, c’est elle qui va se révéler la plus courageuse.

L’histoire avec l’élève rebelle Torchy est une autre des originalités de cette histoire.  Elle adore sa professeure dont elle est un peu amoureuse et ne supporte pas de la voir avec Puppa. Elle va alors aller trop loin pour les séparer. Qu’une enfant soit l’élément perturbateur change de ce qu’on voit habituellement dans ce genre d’intrigues. Personnellement, j’ai trouvé Torchy particulièrement détestable. Sa famille difficile n’excuse pas tout.

Un téléfilm très réussi donc, avec une belle histoire d’amour, de bonnes comédiennes (surtout Katja Flint) et  un scénario bien ficelé. On ne s’ennuie pas une seconde. Si la première partie est plus basée sur l’histoire d’amour, la seconde est un vrai thriller avec des scènes parfois difficilement supportables et parfois aussi un peu exagérées.

Pour conclure une des meilleures scènes d’amour que j’ai vue pour un téléfilm. Or les téléfilms ne sont pas forcément les meilleurs pour ce type de scènes et une fin intéressante (positive).

Pour information, sachez qu’à l’origine le personnage de Puppa devait également être enseignante mais c’est l’actrice Katja Flint qui a voulu que ce personnage soit moins cultivé et vienne d’un milieu plus modeste. L’idée qu’elle fume alors que son mari ne le lui permet pas était  aussi une proposition de l’actrice.

Le plus réussi  dans Liebe Und Verlangen, reste la manière dont l’amour permet à l’une des héroïnes de se transcender afin de changer de vie.

Liebe Und Verlangen : Extraits

PUPPA : Parfois je regrette mon ancienne vie.
JEANNE : Qu’est-ce que vous avez fait ?
PUPPA : Tout ce qui est possible. Au début j’étais secrétaire, je tapais vite mais l’orthographe n’était pas mon fort. Après j’ai été serveuse et ensuite mannequin photo.
JEANNE : Hum !
PUPPA : Pas ce que vous pensez, pas top model sinon je serais célèbre. Ils ont surtout photographié mes jambes, mon visage ne les intéressait pas. Et après il y a eu de moins en moins de travail et j’ai connu mon mari.

PUPPA : Hé ! Ouvre-moi, je vais être complètement trempée. Tu devras bien sortir un jour. Au pire dans trois jours, personne ne tient plus sans boire ! Hé !!
JEANNE : Viens.
PUPPA : Tu n’as pas dit la vérité. Quand je t’ai prise dans mes bras, je me suis souvenue de ce parfum dans ton cou.
JEANNE : Qu’est-ce que tu veux encore ?
PUPPA : Je voudrais savoir pourquoi j’ai voulu t’embrasser, pourquoi tu veux me protéger. Allez donne-moi mon cadeau, des gens comme toi n’ont pas de mère… Reste ici !

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Un commentaire

  1. Avatar

    Très bon film TV en effet, j’ai adoré, vu il y’ a longtemps, mais j’en ai gardé une bonne impression, un bon scénario et d’excellentes comédiennes pour un bon film qui évite toute caricature et clichés sur les lesbiennes, proche de la réalité, une histoire qui doit arriver souvent, car le cœur a ses raisons que la raison ignore…

Répondre