Love My Life de Ebine Yamaji

Love My Life de Ebine Yamaji

Titre Français : Love My Life

Titre Original : Love My Life

Auteur : Ebine Yamaji

Date de Sortie : 2001

Nationalité : Japonaise

Genre : Manga

Nombre de Pages : 194 pages

Éditeur : Asuka

ISBN : 2-84965-026-9

Love My Life : Quatrième de Couverture

Ichiko Izumiya est une jeune étudiante en anglais, qui souhaite marcher dans les pas de son père, traducteur de romans américains branchés. Elle se décide enfin à lui avouer qu’elle est amoureuse d’Eriko, une étudiante en droit. Ichiko va tenter de vivre son homosexualité en paix et être amenée à s’interroger sur la nature de sa relation : est-elle réellement homosexuelle ou simplement amoureuse d’un être sensible qui se trouve être du même sexe qu’elle ?

Love My Life : Avis Personnel

J’ai découvert très récemment ce manga de Yamaji Ebine abordant la question de l’homosexualité féminine. Les puristes et spécialistes vous diront que c’est normal étant donné que l’auteur est spécialisée dans le genre « Yuri », les lecteurs de base dont je fais partie se contenteront de hocher la tête en se demandant ce que signifie ce terme.

Il n’empêche que j’ai découvert il y a peu Love My Life. Je m’apprêtais à faire une critique élogieuse en disant que j’avais apprécié le dessin fin et dépouillé de cette mangaka même si l’histoire ne m’avait pas totalement convaincu lorsque je me suis demandée si je n’étais pas trop dure. J’ai réfléchi et comparé avec les autres mangas lesbiens que j’avais lu et la liste étant des plus longues (elle ne comporte que Blue), j’ai été contrainte de reconnaître que ce one-shot était de bien meilleure facture.

En conséquence soit j’arrive à me procurer plus de mangas lesbiens à lire, pardon, de yuri, soit je me tais et je n’étale pas mon incompétence en la matière.

Quoi que j’avoue que j’ai beaucoup apprécié le papa de l’héroïne. Si, si, promis. Et la copine aussi…

Cet avis personnel étant décidément futile, je vais terminer par une note positive et explicite. Ce manga a été nominé au Festival d’Angoulême en 2005 dans la Catégorie Meilleure Première Oeuvre. Au Japon, son succès a entraîné une adaptation cinématographique dont voici la critique.

Love My Life : Extraits

« La ville est toute parée des illuminations de Noël. Take-Chan s’est tout de suite mis en quête d’un nouveau copain. Eri fronce le sourcil chaque fois que je lui dis « t’es une fille trop bien. » J’ai fini par me dire que… c’est une timide ! » (Page 98)

« Bonjour, ici Ichiko. Ma préoccupation du moment est un cadeau pour la Saint-Valentin. Un cadeau pour Eri, cela va sans dire. J’ai repéré un collier en platine d’une parfaite sobriété. Je suis sûre qu’il lui ira… Elle me ferait tellement plaisir en le portant comme un talisman… Problème : son prix… Pendant un petit moment, j’ai été perturbée… Alors que j’adore toujours Eri, je me suis sentie attirée par l’autre. » (Page 116)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre