Anja Pärson

Anja Pärson

Biographie

Anja Pärson, née le 25 avril 1981, est une skieuse alpine suédoise. Avant de se retirer de la compétition à trente-et-un ans, elle a remporté entre autres quarante-deux victoires en Coupe du Monde et six médailles olympiques, devenant l’une des rares skieuses à s’être imposée dans chacune des cinq disciplines alpines.

Ses jeunes années

Anja Sofia Tess Pärson est née à Umeå et a grandi à Tärnaby, au nord de la Suède, avec sa sœur Frida et leurs parents. Son père, amoureux des sports de glisse, la fait grimper sur sa première paire de skis à seulement trois ans et l’entraîne durant toute sa jeunesse.

Le 15 mars 1998, en Suisse, elle participe à sa première compétition internationale et termine à la troisième place de l’épreuve du slalom. En décembre de la même année, elle remporte la médaille d’or en slalom à MammothMoutain, aux États-Unis, connaissant ainsi son premier succès en Coupe du Monde à seulement dix-sept ans. Elle s’était déjà brillamment illustrée en compétitions juniors.

Elle s’éloigne ensuite de ses pistes de ski natales pour aller s’installer à Monaco.

Sa carrière

C’est en 2001 qu’Anja Pärson remporte sa première médaille d’or en Championnat du Monde en slalom à Sankt Anton, Autriche. Il lui faudra seulement dix ans pour s’imposer sur la scène internationale comme étant l’une des meilleures skieuses alpines.

Entre 2001 et 2007, elle a réussi l’exploit d’être médaillée d’or dans toutes les disciplines de sa catégorie : slalom en 2001, slalom géant en 2003 et 2005, super G en 2005 et 2007, descente et enfin super combiné en 2007. Durant ce laps de temps, elle arrache également une première place à l’épreuve du slalom des Jeux Olympiques de Turin, en 2006. Elle est ainsi devenue la skieuse la plus titrée des championnats du Monde et Jeux Olympiques, comptabilisant dix-neuf médailles au total, dont huit en or.

Son palmarès concernant les coupes du Monde est également des plus impressionnants. En trois-cent-quatre-vingt épreuves effectuées entre 1998 et 2012, elle est arrivée dans les dix premiers à cent-quatre-vingt-seize reprises et a remporté quatre-vingt-quinze médailles, dont quarante-deux en or.

Malheureusement pour Anja, sa carrière a également été marquée par de nombreuses chutes et blessures. En 2010 notamment, aux Jeux Olympiques de Vancouver, elle a fait une chute de plus de 60m lors de l’épreuve de descente, retombant sur le dos.  Elle a tout de même pris le départ de la course suivante, le combiné, et réussi à se hisser sur la troisième marche du podium. “Avec cette médaille de bronze à Whistler, j’ai conquis ma force mentale. Je n’allais pas laisser cette montagne me battre !”avait-elle déclaré. Certainement la victoire la plus marquante de sa carrière, d’autant plus qu’elle lui a permis d’égaler sa rivale Croate, Janica Kostelic, en nombre de médailles olympiques obtenues.

La skieuse a pris sa retraite sportive en mars 2012, laissant un vide dans le cœur de nombreux supporters. Les chutes spectaculaires et les blessures dont j’ai été victime ces dernières années ont atténué mes possibilités de rester au top niveau. Des problèmes de cartilage au genou gauche sont la principale cause de mes ennuis et aujourd’hui j’ai atteint un stade de ma vie où tout mon corps et ma tête disent stop a expliqué la championne, avant d’ajouter Ma carrière a été fantastique. J’ai réussi plus de choses que j’en avais rêvé. La place est ainsi libérée pour les nouvelles générations de skieuses, qui auront le lourd défi de réaliser une carrière plus titrée qu’Anja Pärson.

Histoire d'un Coming-Out

Le 23 juin 2012, Anja Pärson a parlé publiquement de la relation qu’elle entretient depuis cinq ans avec une femme. À l’occasion d’une interview accordée à la radio Suédoise Sverigesradio, la skieuse s’est livrée aussi simplement que pudiquement.

C’est à Umeå qu’elles se sont rencontrées, alors qu’Anja cherchait une tenue à porter à l’occasion de la fête des athlètes Suédois. Après une année d’amitié entre elle et Filippa, les deux jeunes femmes ont réalisé que quelque chose avait changé : “Je ne suis pas sûre du moment où ça s’est produit mais, soudainement, nous savions toutes les deux que tout était différent. Un jour elle l’a simplement dit. Je n’étais pas choquée, mais effrayée pour ma vie.”

Après avoir parlé du chemin parcouru depuis les premiers jours de ce constat jusqu’à la totale compréhension de cette situation inattendue, ainsi que de l’acceptation de son amour pour une autre femme et son envie de partager sa vie avec elle, l’athlète a tenu à remercier ses proches :“Nous avons attendu cinq ans… nous avons fait une liste, à qui l’annoncer et quand. Et maintenant c’est à votre tour de l’apprendre.  J’en ai assez de jouer un jeu. Je suis obligée de dire la vérité. Nous avons choisi d’attendre aussi parce qu’il a fallu un divorce, dans lequel un enfant a été touché. Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait preuve de respect, qui savaient mais ne disaient rien.”

Elle a conclu l’entretien en déclarant qu’elle allait retourner en Suède après avoir vécu dix ans à Monaco, afin de vivre son “rêve avec un homme, une maison et des enfants, même s’il y a un petit changement dans le tableau et que cet homme est une femme…”, avant d’ajouter “Je sais depuis au moins neuf mois ce que je veux faire dans le futur : devenir une maman !”

Palmarès

Jeux Olympiques d’Hiver : six médailles
2010 : Bronze en combiné
2006 : Or en slalom, Bronze en descente et en combiné
2002 : Argent en slalom géant, Bronze en slalom

Championnat du Monde : treize médailles
2011 : Bronze en combiné et coupe des nations
2007 : Or en descente, super G et combiné, Argent en compétition par équipe, Bronze en slalom
2005 : Or en super G et slalom géant, Argent en combiné
2003 : Or en slalom géant
2001 : Or en slalom, Bronze en slalom géant

Coupe du Monde : quatre-vingt-quinze médailles
quarante-deux médailles d’Or, trente médailles d’Argent et vingt-trois médailles de Bronze

Globe de cristal (récompense honorant le meilleur skieur de l’année) :
Grands Globes en 2004 et 2005

Anja Pearson

Répondre