Janis Ian

Janis Ian

Biographie

Janis Ian, de son véritable nom Janis Eddy Fink, est une auteure-compositeur-interprète américaine née le 07 Avril 1951 à New York, dans le Bronx. Elle grandit dans une ferme dans le New Jersey entourée de ses parents qui l’initient très tôt à la musique. Son père, Victor, est professeur de musique et sa mère, Pearl est femme au foyer à l’époque de la Guerre Froide. Ils seront placés sous la surveillance du gouvernement à plusieurs reprises.

Janis Ian débute ainsi le piano à l’âge de 2 ans. Elle poursuit ses études à la Orange High School et ensuite à la New York City High School of Music & Art. La jeune fille baigne dans différents styles musicaux, le classique, le folk et le jazz. Elle écrit ainsi sa première chanson, « Hair of Spun Gold », à l’âge de 12 ans. Cette dernière est publiée dans le journal Broadside et ensuite enregistrée sur son premier album. Un an plus tard, alors qu’elle n’a que 13 ans, elle change légalement de nom et devient Janis Ian.

En 1964, toujours à 13 ans, Janis Ian écrit son premier hit. « Society’s Child » raconte une histoire d’amour interraciale interdite par la mère de la jeune fille qui est contrainte de mettre un terme à sa liaison en concluant que les normes actuelles ne lui laissent pas d’autre choix. Produite par George “Shadow” Morton, ce single sera édité trois fois entre 1965 et 1967. La chanson deviendra un succès national lors de sa troisième édition quand Leonard Bernstein la présentera à la télévision sous le titre : La Révolution Rock. Elle se classera 14ème du  Billboard Hot 100 et sera reprise en 1968 par le groupe britannique Spooky Tooth.

À partir de là, Janis Ian est remarquée par les médias et les critiques. Elle fait une apparition au Tonight’s Show et intéresse le Times et Newsweek. Sa carrière est lancée et atteint son paroxysme dans les années 70 avec sa chanson « At Seventeen » et l’album Between the Lines. En effet, la chanson se vend à plus d’un million d’exemplaires et la jeune femme remporte deux Grammy Awards pour l’album.

Sa carrière explose et Janis Ian devient une star internationale. Sa chanson « Love is Blind » extrait de l’album Aftertones est numéro un au Japon pendant près de six mois. Durant les années 80, elle s’oriente vers le cinéma et la télévision et réalise plusieurs bandes originales de films notamment pour le long-métrage Foxes avec Jodie Foster. Mais en 1982, elle rompt volontairement son contrat avec la chaîne de télévision CBS alors qu’il lui reste trois albums à produire avec eux. Elle se retire alors du devant de la scène, étudie le théâtre et ne sort aucun album jusqu’à son retour en 1993 avec Breaking Silence.

L’album Breaking Silence lui permet de revenir sur le devant de la scène. Refusant de perdre sa liberté d’auteure, elle produit entièrement ce dernier sans faire appel à une major. Il est nommé aux Grammy Awards dans la catégorie meilleur album Folk et Janis Ian décide alors de continuer à produire elle-même ses albums suivants. Elle se fait remarquer dans les années 2000 en continuant sur cette lancée et en s’engageant contre la RIAA et les majors du disque. Elle soutient en effet que ces derniers agissent contre les artistes et les consommateurs. Pour prouver ses dires, elle met les titres dont elle est propriétaire en téléchargement libre sur son site internet et explique que cette action lui a gagné un plus grand public qu’elle a perdu.

Histoire d'un Coming-Out

Janis Ian a officiellement fait son coming-out en 1993, à la sortie de son album Breaking Silence. Elle s’est ensuite engagée pour la visibilité homosexuelle et a écrit plusieurs articles pour le magazine gay The Advocate.

Le 27 Août 2003, Janis Ian a épousé Patricia Snyder, sa partenaire de longue date, au Canada. Elle a déclaré à ce propos : « nous nous sommes mariées parce que nous le pouvions » puis elle a ajouté « en tant que couple, nous voulions les mêmes droits et la même reconnaissance sociale qu’ont nos amis hétérosexuels. Nous nous sommes aussi mariées parce que, comme pour le coming-out, les figures publiques ont besoin de faire cela pour que le reste du monde se rende compte. »

Discographie

Folk is the New Black (2006)
Billie’s Bones (2004)
Janis Ian Live: Working Without A Net (2003)
Lost Cuts 1 (EP) (2002)
Unreleased 3: Society’s Child (2001)
god & the fbi (2000)
Unreleased 2: Take No Prisoners (2000)
Unreleased 1: Mary’s Eyes (1998)
Hunger (1997)
Live on the Test 1976 (1995)
Revenge (1995)
Simon Renshaw Presents: Janis Ian Shares Your Pain (1994)
Breaking Silence (1993)
Uncle Wonderful (1983)
Restless Eyes (1981)
Night Rains (1979)
Janis Ian (1978)
Miracle Row (1977)
Aftertones (1976)
Between The Lines (1975)
Stars (1974)
Present Company (1971)
Who Really Cares (1969)
The Secret Life of J. Eddy Fink (1968)
For All the Seasons of Your Mind (1968)
Janis Ian (1967)

Janice Ian

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre