Virginia Woolf ou la confusion des genres

Virginia Woolf

Virginia Woolf est née Adeline Virginia Stephen le 25 janvier 1882 à Londres. Sa mère, Julia Prinsep Jackson, ex-épouse Duckworth, était une beauté célèbre née aux Indes, alors joyau de la Couronne britannique. Elle avait été choisie comme modèle par des photographes mais aussi par des peintres préraphaélites. Voici une série de photos la représentant avant son mariage.

Sur cette photo de 1884, Julia tient Virginia sur ses genoux.

Virginia Woolf

Son père, Leslie Stephen, historien, auteur et critique respecté, divorcé lui aussi, s’était remarié avec elle. C’est un homme âgé qui a alors 50 ans.

Virginia Woolf

Virginia était leur avant-dernier enfant. La famille, recomposée, était composée de 8 enfants issus de trois mariages différents. Tout ce petit monde habitait au 22 Hyde Park Gate, en plein cœur de Londres, dans le quartier très chic de Kensington (à l’ouest).

Virginia Woolf

La maison était remplie de personnalités littéraires de premier plan attirées par le père de Virginia, un homme sévère, cruel même avec ses filles, mais à l’intelligence aigüe. L’enfance de Virginia est assez mal connue. Elle reçoit une éducation réservée à l’élite, mais bien différenciée de celle de ses frères : tandis qu’ils reçoivent une éducation complète et vont dans des écoles prestigieuses, les filles restent à la maison. La demeure abrite une gigantesque bibliothèque dans laquelle puise la jeune Virginia.

Virginia Woolf

Jusqu’à l’âge de ses 13 ans, c’est-à-dire jusqu’en 1895, Virginia passe toutes ses vacances en famille, dans la maison de Talland à Saint-Ives, en Cornouailles, au bord de la mer.

Cette date est importante dans la vie de Virginia car elle est marquée par la mort de sa mère admirée et par la première dépression grave de Virginia. La disparition maternelle accroît la rage paternelle qui s’attaque principalement aux filles de la maison. Le 22 Hyde Park Gate devient un lieu de brutalité et peut-être aussi le lieu de viol : Virginia et sa sœur aînée Vanessa ont peut-être été violées par leurs deux demi-frères George et Gérard Duckworth à cette époque, probablement jusque vers 1904.

Virginia Woolf

Répondre