La série intègre une relation lesbienne avouée mais invisible

Article lié à la série P.J.

image pj 1image pj 2image pj 3

P.J. est une série française diffusée sur France 2 depuis 1997 ans. Cette série policière se déroule à la P.J. Saint-Martin, un commissariat de quartier en plein cour de Paris où des hommes et des femmes ordinaires traitent des affaires de cambriolage, prise d’otages, trafic de drogue, viols, rackets, violence conjugale… Cette équipe est composée du Commissaire Meurteaux (Marc Betton), un ancien alcoolique qui dirige son équipe d’une main de maître. Sous ses ordres se trouvent le Commandant Vincent Fournier (Bruno Wolkowich) un excellent policier, solitaire et profondément malheureux, le Lieutenant Alain Porret (Thierry Desroses), un syndicaliste antillais dépressif, Le lieutenant Bernard Leonetti (Charles Schneider), un doux rêveur-gaffeur, le Capitaine Agathe Monnier (Emmanuelle Bach), qui doute de ses choix, le Brigadier Chloé Matthieu (Raphaëlle Lubansu) qui réintègre la P.J. après son accouchement et le Gardien de la Paix Nadine Lemercier (Valérie Bagnou-Beido), l’ancienne standardiste de la P.J., ancienne droguée qui fait ses classes pour devenir officier de police.

Au cours du dernier épisode de la saison précédente, la saison 8, Agathe et Franck devaient se marier aux portes du commissariat, devant tous les officiers de la P.J. Seulement au dernier moment, Agathe faisait marche arrière. Sous une pluie battante, tout le monde attendait, sidéré de l’absence de la jeune femme. Mais refusant de s’appesantir sur le malheur de Franck, Tina (Nadège Beausson Diagne), une O.P.J. invitait Nadine à danser sous la pluie. Et cette danse était d’une sensualité plus qu’équivoque. Tina donnait l’impression de chercher à séduire Nadine.

Une série française allait-elle oser ? Une jeune femme appartenant à une série depuis neuf longues années et jusqu’à présent ouvertement hétérosexuelle (Nadine a été amoureuse d’un drogué avec lequel elle a eu une fille et est sortie avec le gérant du bar d’à côté) pouvait-elle succomber aux charmes d’une autre femme ? Allait-on avoir droit à une histoire d’amour lesbienne durable et visible ? Et tout ça dans une série policière diffusée à 20h50 le vendredi soir, c’est à dire dans une série accessible à tout public ? C’était inespéré !

Alors quelle déception et quelle désillusion à la vue de la saison suivante, la neuvième saison qui vient de s’achever.

Pas un baiser, pas un geste d’affection. Rien. Seulement des paroles. Aucun contact physique, aucun sentiment, aucune émotion. Pourtant, la romance possible entre Nadine et Tina a été amenée de manière lente, progressive et discrète pour ne pas heurter. Alors pourquoi ne pas avoir franchi le pas ?

Durant l’épisode 2 intitulé « Infiltrations »,un bouquet de fleurs et posé sur le bureau de Nadine. Et celle-ci est des plus surprises en le découvrant.

NADINE  : Salut Tina (cette dernière est au téléphone et hoche la tête). Ben qu’est-ce que c’est que ça ? C’est pour moi ?
O.P.J .  : Ouais.
NADINE  : Ben enfin, vous êtes sûrs que c’est pour moi ? Y a pas de carte.
O.P.J.  : C’est pas Laurent qui remet le couvert ?
NADINE  : Attends, lui et moi c’est de l’histoire ancienne.
TINA  : Mais non, c’est un bouquet de femme, ça se voit tout de suite.
NADINE  : Ah bon ? Et à quoi tu vois ça, toi ?
TINA  : Les Tulipes pour la féminité et les Narcisses pour la beauté.
NADINE  : Ah ? Et les Marguerites ?
TINA  : Les Marguerites c’est je t’aime, un peu, beaucoup.
O.P.J .  : C’est ton ex, je te dis.
NADINE  : Pfffff.

Tina se lève ensuite et s’assoit sur le bureau de Nadine. Alors que celle-ci quitte la pièce, la jeune femme l’observe de manière appuyé. Elle admire Nadine.

Pendant l’épisode suivant, « Fatale Vision », Bernard observe Tina d’un oil approbateur puis discute avec Nadine de la jeune femme en l’observant depuis la fenêtre du commissariat. Ensuite, Bernard s’empare du bouquet posé sur le bureau de Nadine et déclare :

BERNARD  : Ah la classe !
NADINE  : Ça fait le troisième.
BERNARD  : Et tu ne sais toujours pas qui c’est ? C’est forcément quelqu’un de la PJ. Quelqu’un qui pouvait le déposer sans être vu.
NADINE  : Soudain un inconnu vous offre des fleurs et tout bascule autour de vous.
BERNARD  : Tu trouves pas ça démodé, toi ? Ça te fait vraiment un truc ?
NADINE  : Si, c’est franchement démodé. Comme tous les trucs qui font craquer les nanas. les chandelles, le champagne. (Elle hausse les épaules et pose le bouquet de fleurs dans un vase qu’elle a rempli d’eau pendant sa conversation avec Bernard).

Au cours de ce même épisode, Laurent, l’ancien amant de Nadine, accusé d’avoir servi à boire à un adolescent de 17 ans qui a eu un grave accident de scooter, la supplie de croire en son innocence. Au milieu du commissariat, il prend la main de Nadine et l’implore de le croire. Tina les observe, visiblement jalouse.

Et plus tard, à la fin de l’épisode, lorsque tous les deux discutent dans le café de Laurent après que la preuve ait été faite de son innocence, Nadine aperçoit Bernard sortir du commissariat avec un bouquet de fleur.

NADINE  : Merde. Me dis pas que c’est lui qui m’envoie des fleurs quand même !
LAURENT  : Quoi ? Les fleurs que tu reçois au commissariat ? T’as pas deviné qui c’est ?
NADINE  : Parce que tu sais qui c’est, toi ? T’es au courant ?
LAURENT  : Dans les bars, on apprend à observer, tu sais.
NADINE  : Qui c’est ?
LAURENT  : Regarde. (Tina sort du poste et Bernard lui offre les fleurs).
NADINE  : Tina. Tina amoureuse de moi. Elle avait bu, elle délirait quand elle t’a dis ça.
LAURENT  : Il est prouvé que je ne sers pas les gens bourrés, t’as oublié ?

Alors vous vous dîtes que dans l’épisode à venir, Nadine va aller vers Tina ou Tina vers Nadine. Vous vous surprenez alors à rêver d’une superbe déclaration d’amour, d’un baiser, d’une scène de sexe même si vous savez qu’il est encore trop tôt pour cette dernière. Enfin, vous laissez vagabonder votre imagination.

Puis, durant l’épisode 4 « Enfants de Cour », Bernard qui a choisit d’offrir des boucles d’oreilles créoles à Tina, la suit dans les vestiaires du commissariat. Seulement derrière la porte, il surprend Tina invitant Nadine à dîner alors que cette dernière lui met des boucles d’oreilles. Nadine refuse parce qu’elle doit garder sa fille mais invite Tina à venir partager leur repas. Tina accepte et embrasse plusieurs fois Nadine sur la joue. Elles rient complices et Bernard disparaît sans avoir trahi sa présence.

Enfin, l’épisode 6 « Le Revenant », le dernier épisode de la saison est diffusé. Après avoir été blessée au visage par un suspect qui lui a mit un coup de boule, Tina observe l’hématome sur son nez, dans les vestiaires et parle à Nadine.

TINA  : Il m’a défiguré ce bâtard.
NADINE  : Ça va aller, va.
TINA  : Mais demain j’aurais le pif en chou fleur.
NADINE  : Viens que je te mettes de la pommade. (Elle applique la pommade sur le nez de Tina). Entre la glace et ça, tu ne devrais pas gonfler. Je suis sûre que même avec le nez en chou fleur, tu serai très mignonne. J’ai une amie qui veut bien prendre Ninon. La Normandie, on peut y aller ce week-end si tu veux.
TINA  : Pourquoi pas, je pourrai toujours faire une thalasso du nez… Je sais pas pourquoi j’ai sortie mon arme.
NADINE  : T’inquiète pas. Ça va nous faire du bien ce week-end.

Là, vous vous dîtes que vous fabulez, que vous avez tout compris de travers. Parce qu’effleurer légèrement le menton d’une personne et poser le bras sur son épaule ce n’est vraiment pas le signe d’une liaison. Puis Ryann, le nouveau venu à la P.J. demande à Nadine :

RYANN  : Je vous ai pas dérangé, là ?
NADINE  : Ah si ! Tu ne serais pas rentré, on se serait roulé par terre. (elle rigole).

Ah bon. Si elle le dit. Cette déclaration laisse augurer.une relation plus intime. Peut-être que vous aviez raison après tout. Ensuite, Ryann se rend au café à côté du commissariat pour parler à Nadine. Cette dernière, tranquillement installée à une table, lit un livre.

RYANN  : Nadine, je peux m’assoir ?
NADINE  : Vas-y.
RYANN  : Dis, je suis désolé pour tout à l’heure.
NADINE  : Pourquoi ? Qu’est-ce que t’as fait ?
RYANN  : Dans le vestiaire, je suis ressorti un peu brusquement, bon.
NADINE  : C’est déjà oublié. Cela dit, ça te choque Tina et moi ?
RYANN  : Non, non. Bon, disons que les histoires d’amour au boulot.
NADINE  : T’es contre.
RYANN  : Non. Chacun sa vie mais…
NADINE  : Mais t’es contre.
RYANN  : J’ai vu ce que ça donne les couples sur les affaires.
NADINE  : Qu’est-ce que tu crois ? Qu’on se roule des pelles pendant les planques ? Puis faudra t’y habituer. Ici, l’amour au bureau c’est presque une tradition.
RYANN  : Ah bon ?
NADINE  : D’abord, il y a eu Marie et Vincent. Puis quant Alain est arrivé ça s’est accéléré. D’abord, il s’est tapé Marie, la copine de Fournier donc. Puis après il est sorti avec Agathe. […] Enfin bon. Tout ça pour dire qu’à la P.J. Saint-Martin, l’amour au bureau, c’est presque une tradition.

Et voilà ! Tina et Nadine sont amoureuses. Heureusement que cette dernière le précise, sinon on aurait pu en douter. Et puis d’abord, Vincent et Marie se roulaient bien des pelles pendant les planques, eux. Alors pourquoi pas Nadine et Tina ? Ah oui, c’est vrai, ce sont deux femmes. Il y a réellement deux poids, deux mesures.

N’attendez pas d’interrogations de la part de Nadine quant à sa sexualité. Elle est simplement tombée amoureuse d’une femme, c’est tout. Elle le vit parfaitement bien. N’attendait pas non plus que Tina révèle qu’elle est lesbienne, elle n’a jusqu’à présent jamais prononcé ce mot.

Évidement, je comprends qu’il existe des choses que l’on ne peut pas montrer à cette heure. J’ai conscience du fait qu’il faut amener une telle relation de manière lente, progressive et discrète pour ne pas choquer. Buffy contre les Vampires avec Willow et Tara, Urgences avec Kerry et Kim sont autant de séries américaines qui ont ouvert la voie. Mais à défaut d’avoir attaqué par un baiser ou une scène au lit, on avait au moins le droit à des gestes équivoques, des gestes de tendresse, des gestes qui témoignaient d’une intimité nouvelle. On ne nous disait pas qu’elles étaient ensemble, on nous le montrait. Mais là, rien.

A la fin de l’épisode, lorsque Tina et Nadine sortent du vestiaire, elles discutent de Ryann.

TINA  : De quoi tu parlais avec lui ?
NADINE  : C’est de la curiosité ou de la jalousie ?
TINA  : Le premier qui s’approche, je lui crève les yeux. Je veux te garder comme une tigresse. Grrrrr.
NADINE  : Grrrrrrrr. (Elles rient toutes les deux).
TINA  : T’es trop précieuse.

Enfin, la bonne nouvelle c’est qu’un couple lesbien apparaît dans une série française. Et puis, si tout commence par des paroles, on peut espérer que durant la saison à venir, les scénaristes aillent plus loin.

Ce qui est également fantastique, c’est que maintenant, le vendredi soir, nous avons deux couples homosexuels présents dans deux séries différentes l’une à la suite de l’autre. Dans P.J., en première partie de soirée, nous avons Nadine et Tina et dans Avocats & Associés, en deuxième partie, nous avons Laurent et Paul. Pas mal quand même, non ?

Retour à la fiche de présentation P.J.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre