Pot Luck : la première websérie lesbienne néo-zélandaise

Pot luck webserie - ness simons

Après les annonces des sorties médiatiques à venir de la semaine dernière, abordons maintenant les sorties de films, séries et webséries lesbiennes passées.

Contrairement à sa voisine l’Australie, la Nouvelle-Zélande n’avait encore jamais développé de websérie lesbienne. La réalisatrice et scénariste Ness Simons a remédié à ce manque en juin dernier en créant, grâce aux donations et aux sponsors, Pot Luck.

Depuis le 14 juin 2016, chaque mardi sortait un épisode de la première saison, qui en compte six au total. Tous ces épisodes, d’une dizaine de minutes chacun, sont disponibles gratuitement sur Vimeo, Youtube ou le site internet de la websérie. Ils ne sont, pour l’instant, sous-titrés qu’en anglais.

La websérie est centrée sur trois amies lesbiennes néo-zélandaises. Debs est une butch timide et dyslexique, qui n’a eu aucune relation depuis six ans, année où son ancienne petite-amie lui a brisé le cœur. Mel, la meilleure amie de Debs, est tout son contraire : très sociable, dragueuse et couchant à tout-va. Beth, elle, est encore dans le placard et n’ose pas annoncer on homosexualité à sa mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle est également l’ancienne petite amie de Mel.

Les trois amies sont habituées à se retrouver tous les mardis autour d’un dîner. Un jour, un pari est lancé : Beth doit parler à sa mère, et Mel ne couchera plus avec personne tant que Debs n’aura pas trouvé de petite-amie.

Il n’y a pour l’instant qu’une saison, mais Ness Simons est actuellement en train de rechercher des fonds pour réaliser la saison 2. Elle envisage peut-être de faire un crowdfunding et si tel était le cas, nous vous préviendrions.

Elle précise que la saison 2 mettra l’amitié des trois femmes à l’épreuve, que de nouveaux personnages, ainsi que de nouvelles romances, feront leur apparition. Elle-même dit « Je ne veux pas juste faire une autre saison, je veux faire une meilleure saison ».

Vidéo

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Un commentaire

  1. Avatar

    Pas mal du tout cette websérie ! Merci pour cette belle découverte !
    Dommage que ce soit si court, les actrices sont vraiment bien dans leurs rôles.

Répondre