Anni & Jasmin : L’Anniversaire du père d’Anni (Épisodes 5558, 5559, 5560)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Nele, Dominik Ayla Riner, Cristel, Anni Jasmin

Épisode 5558 : Absentéisme

Tuner a été emmené à l’hôpital pour recevoir un nouveau cœur. Pendant ce temps, Anni et Jasmin s’occupent du Vereinsheim. Jasmin est très anxieuse et sert un apfelshorle (jus de pomme pétillant) à un client au lieu d’un cappuccino. Elle essaie d’envoyer un message sur son portable.

JASMIN : La mail box !

ANNI : Chérie, premièrement on ne doit pas téléphoner à l’hôpital et secondo lui a commandé un cappuccino et pas un apfelschorle.

JASMIN : Dis-moi combien de temps dure une opération ?

ANNI : Longtemps.

JASMIN : Tu penses qu’ils sont déjà en train d’opérer ?

Voyant que Jasmin n’arrive pas à penser à autre chose, Anni fait en sorte qu’elle se concentre sur autre chose… le travail. Elle lui donne deux boissons sur un plateau à aller servir. Mais Anni remarque que Jasmin ressert un apfelschorle au client qui voulait un cappuccino. Du coup Anni s’occupe du service.

JASMIN : J’aimerais rester aussi cool que toi.

ANNI : Une de nous deux doit garder ses nerfs.

Dominik finit par leur envoyer un message pour dire qu’il ne peut pas téléphoner, mais qu’il donnera des nouvelles. Plus tard Mesut arrive pour dire qu’il n’arrive pas à joindre Nele. Anni lui explique qu’elle est à l’hôpital. Il commence à s’énerver quand il apprend qu’elle est auprès de Tuner.

ANNI : Tu peux mettre ta jalousie de côté cinq minutes, Tuner est à l’hôpital et tu joues au macho.

JASMIN : Ils ont un cœur pour lui.

MESUT : Quoi déjà ? Il leur propose alors de s’occuper du Vereinsheim pour qu’elles puissent aller à l’hôpital. Anni et Jasmin prennent le métro. Jasmin remarque que sa petite amie est songeuse.

JASMIN : Tu es nerveuse en fait !

ANNI : Comment ça ?

JASMIN : Tu n’es pas si cool que ça, comment tu as cassé Mesut.

ANNI : Eh parfois on doit parler plus fort.

JASMIN : Ah vraiment ?

ANNI : Oui (elle se rapproche) J’aime quand tu parles plus fort.

ANNI : Ah ?

JASMIN : Uhm uhm. Anni reçoit alors un appel de sa mère mais elle ne veut pas répondre.

JASMIN : C’est peut-être important.

ANNI : Non elle veut juste que je vienne au soixantième anniversaire de mon père. Elle ne comprend toujours pas que je n’ai pas envie de voir ce… type.

JASMIN : Pourtant c’est ton père.

ANNI : Et alors ? Tant qu’il ne m’acceptera pas comme je suis, j’en ai rien à foutre.

Les téléphones d’Anni et Jasmin sonnent en même temps. Nik appelle Jasmin et Ayla, Anni. Ils leur annoncent que finalement Tuner n’est pas opéré, car le cœur du donneur n’était pas compatible. De retour au WG, Jasmin est effondrée par cette nouvelle.

JASMIN : Tout ça est si dur.

ANNI : Oui, mais il va y arriver.

JASMIN : Quand je pense que quelque chose comme ça pourrait t’arriver. Anni, je serais folle de peur.

ANNI : Tu as tout simplement des nerfs plus fragiles.

JASMIN : Oui.

ANNI : Mais tu n’as pas de souci à te faire pour moi, je suis jeune et fertile. C’est ce que mon père me disait enfant : « Tu es jeune et fertile, trouve-toi un homme ! » Je n’ai aucune idée pourquoi je pense à ça maintenant.

JASMIN : Je t’aime.

ANNI : Moi aussi ma petite sensible.

Après avoir prévenu Mesut par téléphone, Anni écoute le répondeur et elle entend que sa mère lui a laissé un message. « Allo Andrea, ça fait un moment que j’essaie de te joindre, tu ne réponds jamais à ton téléphone. Où es-tu, pourquoi tu ne réponds jamais ? Ton père serait si heureux si tu venais. Après tout c’est son soixantième anniversaire. Et il ne rajeunit pas. S’il te plaît, rappelle-moi, oui ? »

JASMIN : Et tu vas rappeler ?

ANNI : Pourquoi faire ?

JASMIN : Ta mère a dit que ton père serait heureux de te voir. Peut-être qu’il veut un nouveau départ. Oui les parents deviennent plus détendus avec l’âge.

ANNI : Jasmin il ne va jamais accepter le fait que je sois lesbienne.

JASMIN : Qu’est-ce qui te rend si sûre ? Vous ne vous êtes pas vus depuis longtemps. En plus ta mère a raison ton père ne rajeunit pas. Et tu as vu avec Tuner comme tout peut aller vite. Allez va là-bas !!!

 

Épisode 5559 : Réconciliation ?

Anni explique à Jasmin les raisons de sa colère envers son père.

ANNI : Mon père ne veut pas d’une fille lesbienne.

JASMIN : Mais il en a une.

ANNI : Et tu ne sais pas comment c’est dans un village.

JASMIN : OK appelle-le au moins, ta mère a dit que c’était important.

ANNI : Eh chérie arrête, ça ne changera rien.

JASMIN : Vous ne vous êtes pas vus depuis des années.

ANNI : Il y a aussi des raisons pour ça. J’ai eu ma première petite amie, Judith. On était totalement amoureuses l’une de l’autre et complètement dépassées. Tu peux t’imaginer ce qui s’est passé avec nous, ce qui se passe en général. Un jour on s’est embrassées, j’étais vraiment amoureuse. Et là mon père nous a surprises. Il est rentré en furie « vous êtes des porcs, pervers, malades !! » que de la merde. Cette même nuit j’ai fait mes bagages et je suis partie. Je suis toujours « malade et pervers » donc il n’y aucune raison que je le dérange le jour de son anniversaire.

Plus tard Anni se met à faire du rangement dans la cuisine.

JASMIN : Qu’est-ce que tu fais là ?

ANNI : Tu vois bien. Ce n’est pas bon que Turner soit seul.

JASMIN : Il le voulait.

ANNI : Peut être, mais.. (voyant la date de péremption d’une boîte de conserve) 2012 ! On ira lui rendre visite demain.

JASMIN : À moins que tu sois chez tes parents à — c’est quoi déjà le nom de ce bled ?

ANNI : Untermerzbach!

JASMIN : Untermerzbach.

ANNI : Jasmin !!!

JASMIN : Anni !! Tu te rappelles quand ta mère était ici à Berlin.

ANNI : Oui elle voulait que j’aille à une thérapie anti lesbienne.

JASMIN : Et à la fin vous pouviez vous parler normalement.

ANNI : Parler ?!

JASMIN : Ton père va avoir 60 ans.

ANNI : Pas 160 ans.

JASMIN : Tuner a tout juste 25 ans et a eu une crise cardiaque.

ANNI : Tu vois c’est une bonne chose que mon père n’ait pas de cœur.

À ces mots Jasmin un peu choquée se retourne et part vers le frigo. Anni comprend que sa petite amie a raison.

ANNI : Mais tu viens avec moi.

JASMIN : Bonjour Mr Brehme je suis Jasmin Flemming, Anni …

ANNI : Sœur de la lèche. (Jasmin lui donne une claque sur le bras) Non tu es officiellement ma petite amie, la femme que j’aime. Et tout le monde doit la savoir.

Avant de partir Jasmin et Anni achètent quelques trucs à ramener en cadeau. Jasmin est enthousiaste, Anni moins et lui dit de choisir ce qu’elle veut. Elle prend cependant des Roues à la réglisse pour grignoter pour le voyage. Jasmin s’étonne que sa petite amie aime la réglisse. Anni prétend qu’elle en prend juste comme ça. Jasmin l’embrasse.

ANNI : Et c’était pourquoi ça ?

JASMIN : Eh bien dans 5 heures 46 minutes, je n’aurais plus le droit de t’embrasser. J’essaie d’en profiter encore.

ANNI : Tu pourras m’embrasser à Untermerzbach comme tu le fais à Berlin. Mon vieux devra faire avec.

JASMIN : Je ne sais pas, mais je voulais déjà laisser une bonne impression. Pas leur en mettre plein la vue dès le départ.

ANNI : OK je saurais me tenir, mais jusque là. Anni embrasse à son tour Jasmin.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre