Respire

Un film serbe raté

Affiche : Respire

Année de Production : 2004

Date de Sortie : 08 Novembre 2004

Réalisation : Dragan Marinkovic

Scénario : Dragan Marinkovic d’après une histoire de Hajdana Baletic

Avec : Mira Furlan (Lila), Ana Franic (Sasa), Jelena Djokic (Lana), Bogdan Diklic (Milos), Branislav Tomasevic (Stefan), Nikola Djuricko (Bojan), Goran Susljik (Sinisa), Ana Sakic (Ines), Bojan Dimitrijevic (Zoran)

Nationalité : Serbe

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 20min.

Titre Original : Disi duboko

Respire : Résumé

Sasha est une jeune étudiante qui a décidé de quitter Belgrade avec Stephan, d’épouser ce dernier et de s’installer au Canada. Tous ses projets ont pour but de l’éloigner de sa famille, de son père possessif et de sa mère distante. Malheureusement un accident de voiture contrecarre ses plans. Stephan est hospitalisé gravement atteint au niveau des jambes.

Alors que Sasha essaie de le convaincre qu’ils peuvent toujours partir, la soeur de Stephan, Lana, arrive soudain à Belgrade pour prendre de ses nouvelles. Exilée à Paris où elle gagne sa vie en tant que photographe, Lana est une femme fantasque et séduisante qui ne cache pas sa préférence pour les femmes.

Une relation ambiguë se tisse rapidement entre Sasha et Lana. Lorsque finalement les deux jeunes femmes passent la nuit ensemble, les conséquences de leur acte seront plus complexes qu’elles ne l’avaient imaginé…
Sasha est une jeune étudiante qui a décidé de quitter Belgrade avec Stephan, d’épouser ce dernier et de s’installer au Canada. Tous ses projets ont pour but de l’éloigner de sa famille, de son père possessif et de sa mère distante. Malheureusement un accident de voiture contrecarre ses plans. Stephan est hospitalisé gravement atteint au niveau des jambes. Alors que Sasha essaie de le convaincre qu’ils peuvent toujours partir, la soeur de Stephan, Lana, arrive soudain à Belgrade pour prendre de ses nouvelles. Exilée à Paris où elle gagne sa vie en tant que photographe, Lana est une femme fantasque…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Moyen. Bof.

Note des lectrices : 4.75 ( 1 votes)
56

Je suis très loin de considérer Respire comme un thriller psychologique réussi. Très très loin. Et pourtant, c’est pas faute de lui avoir cherché des excuse à ce film. L’histoire en elle-même pourrait être intéressante si elle avait été traitée différemment. En clair, on garde le fond et on refait tout.

Non, sérieusement, au départ, le long-métrage est certes lent mais il met en place des personnages qui semblent complexes et intéressants. Sasha veut partir pour fuir sa famille, elle découvre que sa mère trompe son père alors que son petit ami est  à l’hôpital, immobilisé dans un lit. Elle doit se trouver d’autres projets, remettre toutes sa vie en question… Tout cela en  plus de la découverte de son attirante pour Lana.

Oui mais à partir de là, le film se perd et se concentre sur la mère, sur le père, sur Lana, sur le meilleur ami qui n’aime plus sa copine mais continue à rester avec elle… On ne sait plus ce que l’on regarde et les situations s’enchaînent sans fil conducteur. On assiste à une avalanches de scènes, une histoire de pédophilie imbriquée à une question sur l’homosexualité qui a été très loin de me satisfaire parce que je me suis dit que certaines personnes pourraient faire une confusion qui n’avait pas lieu d’être.

Et pourtant, l’histoire entre Sahsa et Lana, même si elle est hautement improbable est plutôt jolie et bien tournée. Oui mais voilà, elle se termine abruptement et la chute est… facile.

En somme un film raté qui n’a d’intérêt que pour une ou deux scènes par-ci par-là. Mince.

Respire : Critiques Presse et Récompenses

Meilleure Photographie au WorldFest Houston en 2005.
Meilleur Film Etranger au WorldFest Houston en 2005.

Respire : Extraits

STEPHAN : J’ai horreur de hôpitaux. Je voudrais rentrer.
INFIRMIERE : Personne n’aime les hôpitaux.
STEPHAN : Ah oui, et vous y travaillez !

MILOSH : Ma chérie… j’ai de la peine pour Stephan mais c’est peut-être un signe. Dans la vie il ne faut rien forcer.

LANA : Quand il bat comme ça, je sais que je suis vivante.
SASHA : Allez tous vous faire foutre !

SASHA : Ma mère a un amant.

LANA : J’ai peur de ne jamais tomber amoureuse.
SASHA : J’ai peur de ne jamais jouir.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre