Sexcrimes 3 : Diamants Mortels

Une trilogie qui abuse du sexe entre femmes pour satisfaire le public masculin

Année de Production : 2005

Réalisation : Jay Lowi

Scénario : Stephen Peters, Andy Hurst, Ross Helford

Avec : Linden Ashby (Detective Michael Morrison), Dina Meyer (Kristen Richards), Brad Johnson (Jay Clifton), Sarah Laine (Marie Clifton), Sandra McCoy (Helena Sandoval), Ron Melendez (Chad Johnson), Claire Coffee (Jenny Belamy), Michael Mantell (Theo Bloom), Van Epperson (Principal Philips), Elena Maria Garcia (Maid), Nikki Griffin (Risa)

Nationalité : Américaine

Genre : Policier & Thriller

Durée : 1h 27min.

Titre Original : Wild Things - Diamonds In The Rough

Sexcrimes 3 : Diamants Mortels : Résumé

Dans Sexcrimes 3, Marie Clifton est une jeune femme âgée de 17 ans qui habite en Floride. Elle vit dans le luxe et espère toucher le magot à ses dix huit ans. En effet, elle doit hériter de la fortune de sa défunte mère qui comprend une paire de diamants parfaits d’une valeur inestimable.

Mais dans le même temps, Marie découvre que son beau-père avec lequel elle vit est accusé de viol par une camarade de classe. La jeune femme qui a réalisé que son beau-père refusait de lui confier les diamants qu’elle convoite, lui propose d’utiliser l’argent de ces derniers pour le libérer de prison.

Dans Sexcrimes 3, Marie Clifton est une jeune femme âgée de 17 ans qui habite en Floride. Elle vit dans le luxe et espère toucher le magot à ses dix huit ans. En effet, elle doit hériter de la fortune de sa défunte mère qui comprend une paire de diamants parfaits d'une valeur inestimable. Mais dans le même temps, Marie découvre que son beau-père avec lequel elle vit est accusé de viol par une camarade de classe. La jeune femme qui a réalisé que son beau-père refusait de lui confier les diamants qu'elle convoite, lui propose d'utiliser l'argent de ces…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : La bisexualité pour attirer le mec hétéro.

Note des lectrices : Soyez la première !
26

Un premier film qui fut un immense succès à l’origine d’une trilogie pas toujours à la hauteur. Neve Campbell en marginale et Denise Richards en fille de bonne famille manipulatrice étaient exceptionnelles. Kevin Bacon interprétait un flic ripoux, Matt Dillon un coureur de jupons et Bill Murray un avocat peu scrupuleux dans ce premier épisode. Au vu des recettes, Hollywood s’est empressé de faire une suite puis une seconde suite.

La même formule reproduite presque à l’identique pour le 2 et le 3. La richesse, le pouvoir, la famille parfaite en apparence qui cache des failles énormes, des femmes séduisantes et manipulatrices, du sexe, des crimes, des rebondissements toutes les dix minutes.

Dans les trois opus, à chaque fois, une scène qui apparaît comme une obligation et une nécessité destinée à accrocher le public masculin. Une scène de sexe entre les deux héroïnes de l’histoire et leur complice, un homme qui s’envoie en l’air avec ces deux créatures de rêve. Le fantasme masculin à son apogée.

Pas de question de fond sur le lesbianisme ou la bisexualité. Leur seule ambition : l’argent, leur moyen de l’obtenir : le sexe, leur point commun : le plaisir. Bien évidemment, les héroines bisexuelles sont des criminelles et à chaque fois, l’une des deux meure. Tirez-en la conclusion que vous voulez. Le tout est très clair et se rapporte effectivement au cliché de la lesbienne mauvaise ou morte.

N’attendez pas de sentiments, tout n’est que sexe, manipulation et simulation pour parvenir à un seul et unique objectif : posséder l’argent !

Sexcrimes 3 : Diamants Mortels : Extraits

MARIE  : Je vous écoute.
KRISTEN  : Vous avez perdu un diamant ?
MARIE  : Pas du tout. Cette bague a toujours été comme ça.
KRISTEN  : Vous attendez la bonne pierre.
MARIE  : On peut voir ça comme ça. Qu’est-ce que vous voulez ?
MICHAEL  : Votre beau-père prétend que vous êtes à l’origine d’un coup monté pour le faire emprisonner pour viol.
MARIE  : Ouais, bien sûr.
MICHAEL  : Si, si. Il dit que vous l’avez convaincu de renoncer à ses droits sur les diamants que votre mère vous a légués.
MARIE  : Et pourquoi j’aurais fait ça ?
MICHAEL  : Apparemment pour corrompre Helena Sandoval afin qu’elle retire ses accusations.
KRISTEN  : Seulement ça n’a aucune chance d’arriver. En fait, votre beau-père n’a jamais violé Helena.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre