Sœurs De Glace

Une étudiante embrasse une autre étudiante pour mettre le feu

Année de Production : 2004

Réalisation : Matthew Hastings

Scénario : Matthew Hastings, Tom Berry

Avec : Corey Sevier (Luke), Stefanie von Pfetten (Lilly), Kim Poirier (Constance), Elias Toufexis (Roger), Meghan Ory (Alex), Ennis Esmer (Gibby), Krista Morin (Vikki Vickers), Marc Trottier (Bobby Johnson), Carrie Colak (Natasha), Richard Burgi (Detective Francis Kirk), Nicole Eggert (Detective Amanda Watts), Don Hastings (Medical Examiner), Sarah Smyth (Rosedale Princess), Leah Graham (Melody), Mike Lobel (Halloween Jock)

Nationalité : Canadienne

Genre : Horreur

Durée : 1h 35min.

Titre Original : Decoys

Sœurs De Glace : Résumé

L’histoire du film Sœurs De Glace se déroule au Canada, à l’université de St. John. Deux superbes jeunes femmes blondes, Lilly et Constance, arrivent dans ce pays en plein hiver. Elles suscitent rapidement l’intérêt de leurs voisins de palier, Luke et Roger, deux étudiants déterminer à perdre leur pucelage.

Mais un soir, après avoir trop bu d’alcool, Luke surprend quelque chose d’étrange concernant Lilly et Constance. Il est alors persuadé qu’elles sont des extra-terrestres. Le meurtre d’un étudiant retrouvé congelé ne va faire que conforter ses soupçons. Il décide donc de démasquer les deux jeunes femmes alors que les cadavres continuent de s’amonceler.

L'histoire du film Sœurs De Glace se déroule au Canada, à l'université de St. John. Deux superbes jeunes femmes blondes, Lilly et Constance, arrivent dans ce pays en plein hiver. Elles suscitent rapidement l'intérêt de leurs voisins de palier, Luke et Roger, deux étudiants déterminer à perdre leur pucelage. Mais un soir, après avoir trop bu d'alcool, Luke surprend quelque chose d'étrange concernant Lilly et Constance. Il est alors persuadé qu'elles sont des extra-terrestres. Le meurtre d'un étudiant retrouvé congelé ne va faire que conforter ses soupçons. Il décide donc de démasquer les deux jeunes femmes alors que les cadavres…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sans intérêt lesbien, à éviter.

Note des lectrices : Soyez la première !
8

Un film d’horreur de série Z dans la lignée de The Faculty mais bien moins réussi. A mi-chemin entre l’humour potache d’American Pie et la science-fiction avec des monstres gluants du type de La Mutante. Vous vous attendez à deux superbes blondes nymphomanes et ben vous allez être servis sauf qu’en plus de cela, ce sont des extra-terrestres assoiffées de sang et de chair fraîche.

Le scénario est extrêmement convenu, les jeunes étudiants sont stéréotypés et ont le profil type de ce genre de film. Le beau gosse attiré par la fille intouchable, le puceau amoureux d’une bombe (qui se fait bien sûr assassiner) et la nana intelligente meilleure ami des garçons amoureuse en secret du beau gosse. On connaît, on connaît et on connaît.

Mais j’avoue que j’ai juste eu une petite baisse de régime à la fin du long métrage où je me suis faite avoir (j’aime à penser que c’était parce qu’il était 1h00 du matin et non parce que je deviens moins efficace). J’étais persuadée que l’alien qui resterait en vie (parce qu’il y en a toujours un qui reste en vie afin de faire un numéro 2 ou tout simplement pour faire peur) serait la flic blonde, Nicole Eggert (qui a bien changé depuis qu’elle est habillée. Si ! C’était Summer dans Alerte à Malibu. Enfin passons). Donc je pensais que ce serait l’inspectrice qui serait la dernière survivante puisque toutes les extra-terrestres étaient blondes et qu’elle aurait couché avec son collègue duquel elle serait tombée enceinte. Mais je me suis lamentablement plantée. C’était la brune.

Je suis donc obligée de reconnaître que la fin n’était pas si prévisible même si avec le recul, je trouve qu’elle l’était. Enfin, les acteurs semblent s’être bien amusés, les effets spéciaux sont plutôt réussis et il y a quelques touches d’humour qui tombent à pic. Ce n’est donc pas un film totalement nul.

Juste deux mots sur le baiser lesbien pour dire qu’il a lieu lors d’une soirée étudiante. La plupart des jeunes sont ivres, la superbe blonde sexy et dévergondée demande à la barmaid de lui servir une vodka dans la rigole de glace. La jeune femme lèche le liquide avec sensualité, remonte le long de la rigole jusqu’à la barmaid et l’embrasse goulûment. Et comment réagit le petit ami de la blonde me demanderez-vous. Il applaudit en s’exclamant « Regardez-moi ça si c’est pas beau ! » Et la musique qui s’était arrêtée pour souligner le baiser, la totalité du public en extase et en admiration hurle soudain de joie. Ca leur fait un de ces effets.

Pas la peine d’en dire plus il me semble.

Sœurs De Glace : Critiques Presse et Récompenses

Présenté au Festival du film Fantastique de Gérardmer 2005.

Sœurs De Glace : Extraits

LUKE  : Ca, c’est juste un détail.
GIBBY  : C’est juste un détail !?! Qu’est-ce que tu racontes, bonhomme ? Ecoutes, ou tu l’es, ou tu l’es pas. Qu’est-ce que t’en dis, Rog ?
ROGER  : De quoi ?
GIBBY  : Comment tu sais si t’es puceau ou pas ? Je parle de l’acte, ok. C’est la seule chose qui compte.
ROGER  : Vous me prenez pour un sexologue ou quoi ?

LUKE  : C’est le monstre du Lock Ness en pire.

LUKE  : Regarde, elles te semblent pas étranges ?
ALEX  : Tu veux dire le fait qu’elles soient incroyablement belles, sexy et qu’elles aient pas besoin de mise en pli ? Oui, elles sont pas normales, elles sont provocantes. J’ose espérer qu’elles sont connes comme deux balais.
LUKE  : Elles sont en prépa.
ALEX  : C’est évident.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre