Un jour mon Prince de Christophe Cerino

Extrait de l'Album : 1Bis

Date de Sortie : 15 Janvier 2005

Paroles : Christophe Cerino

Musique : Christophe Cerino

Nationalité : Française

Genre : Variété Française

Titre Original : Un jour mon Prince

Un jour mon Prince : Avis Personnel

Christophe Cerino est un auteur, compositeur et interprète français qui a découvert pour la première fois la scène à l’âge de huit ans. Ce fut la révélation et il décida de devenir chanteur. Après une Maîtrise de philosophie à la Sorbonne, il sort en 2000 Prémices qui comporte 14 de ses compositions originales.

Remarqué par la presse et plusieurs artistes dont Michel Jonasz et Florence Floresti, ce n’est que 2 ans plus tard que le public le découvre vraiment grâce à la comédie musicale de Richard Cocciante et Elisabeth Anaïs, Le petit Prince, dans laquelle il tient le rôle du Géographe. Il se produit ainsi au Casino de Paris d’octobre 2002 à avril 2003 aux côtés de Daniel Lavoie, Jeff, Romain Cortèse, Sébastien Izambard, Thomas Gerome et Laurent Ban.

En 2003 il fait la première partie des concerts de Michel Jonasz tout en se produisant au Petit Journal Montparnasse et au Sentier des Halles, à Paris. En 2005 il entre à l’Olympia, grâce à Florence Foresti qui le présente avant ses sketchs.

C’est en 2005 que Christophe Cerino sort son premier véritable album, intitulé 1 Bis. Extraite de celui-ci, la chanson « Un jour mon Prince » fait un buzz relativement important sur Internet cette année-là. Le prochain album du chanteur est prévu pour début 2010.

Paroles

Quand l’amour tout fatigué
Sera tombé par poignées
Des limbes un soir de dimanche
Autour de mes hanches,
Lorsque les oies des Carpates
Lassées coucheront leurs pattes
Loin des plaines et des sommets neigeux
Au coin de mes yeux,
Auras-tu trouvé mon prince,
Dans quelque haras de province,
Pour m’en venir haletant,

Ton destrier blanc ?
Prince, ô beau prince charmant,
Sauras-tu trouver le temps ?
Un jour mon prince viendra mais… quand ?
Quand le sel et l’eau des mers,
Des cuisses de Jupiter,
Auront fui pour teinter en fils

Cheveux noirs ou cils,
Lorsque la fée Carabosse,
Rompue de rouler sa bosse,
Aura perché son foutu magot
En haut de mon dos,

Sauras-tu trouver mon prince
Dans ton dédale de province
Tout bardé de mille atours
Le haut de ma tour ? Prince,
ô beau prince charmant
Auras-tu des cheveux blancs ?
Un jour mon prince viendra mais… quand ?
Mais si ton beau destrier
T’en venait, las ! à manquer,
M’en viendrais-tu à pied tout autant

Beau prince marchant ?
Si pour le haut de ma tour pointée sur les alentours
Mille marches te faisaient douter,
Va pour le rez-de-chaussée !
Fées des elfes et de la Jonte,
J’ai relu, j’ai refait vos contes,
Et parmi les princesses endormies

J’ai compté aussi,
Le fils du Roi dans sa tour
Eperdu, guettant alentours
L’ombre d’un beau et blanc destrier
Sous son cavalier…

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre