Women’s Private Part

Un documentaire où les femmes parlent ouvertement de sexualité

Affiche : Women’s Private Part

Année de Production : 2000

Réalisation : Barbara Wong Chun-chun

Scénario : Barbara Wong Chun-chun

Avec : Annabel Chong, Ann Hui

Nationalité : Hong Kong

Genre : Documentaire

Durée : 1h 28min.

Titre Original : Lui yun na wa yee

Women’s Private Part : Résumé

Barbara Wong interviewe plusieurs femmes de Hong Kong et les fait parler de genre, de sexualité, d’amour, de préférences sexuelles. Elle interroge des femmes de tous âges et aborde les questions de célibat, de mariage, tout autant que la prostitution et le sexe sans risque.

Barbara Wong interviewe plusieurs femmes de Hong Kong et les fait parler de genre, de sexualité, d'amour, de préférences sexuelles. Elle interroge des femmes de tous âges et aborde les questions de célibat, de mariage, tout autant que la prostitution et le sexe sans risque.

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Des femmes hongkongaises parlent...

Note des lectrices : Soyez la première !
58

Ce documentaire hongkongais est pour le moins surprenant. Il se compose de conversations libres et sans tabous de femmes de tous âges qui livrent leurs impressions, leurs ressentis et leurs sentiments sur le sexe, les hommes, les genres. Un Sex and The City qui ne serait pas américain et réel.

Les conversations à bâtons rompus mènent Barbara Wong d’amies trentenaires célibataires à des femmes mariées en passant par une maîtresse à une femme plus âgée et à des enfants. Elle n’épargne pas non plus les lesbiennes. Deux homosexuelles sont interrogées.

Alors qu’elles donnent le sentiment de se ressembler par leur attitude plutôt « butch », leurs réponses s’avèrent différentes et variées. J’ai tiqué quand l’une des deux déclare que ce qui est différent c’est qu’elles « inversent parfois les rôles. Je suis l’homme et elle est la femme ou l’inverse » ajoute-t-elle. Là, j’ai trouvé que c’était une réflexion très personnelle qui me déplaisait. En même temps, le long-métrage entier se compose de réflexions personnelles qui ne se veulent en aucun cas représentatives. L’interview suivante de l’hétéro ayant viré homo m’a plus fait rire même si elle est bourrée de clichés.

Ensuite, je me suis demandé ce que je regardais quand la réalisatrice a interviewé la femme qui détient le record du nombre d’hommes avec lesquels elle a couché durant un marathon filmé (pour un film porno) et puis on apprend à la découvrir et nos a priori tombent.

Malgré la représentation d’une multitude de clichés et d’idées reçues, ce long-métrage entièrement féminin a le courage de donner la parole à celles qui ne l’ont habituellement pas. Rien que pour cette raison, il mérite d’être vu.

Women’s Private Part : Critiques Presse et Récompenses

Meilleur Film au Festival International du Film Indépendant de New York en 2001.

Women’s Private Part : Extraits

FEMME 2  : La position du missionnaire te donne l’impression qu’il prend soin de toi.
FEMME 1  : C’est ennuyeux de le regarder tout le temps.
JOURNALISTE  : Tu aimes la position du missionnaire ?
FEMME 2  : Oui.
FEMME 1  : Tu es si ennuyeuse.
JOURNALISTE  : L’avantage est que tu n’es pas fatiguée.
FEMME 2  : Ouais, les autres positions sont fatigantes.

JOURNALISTE  : Je me demandais à quoi ça ressemble de coucher avec une femme. Nous avons toutes les deux la même chose.
LESBIENNE 1  : Je n’ai jamais couché avec un homme. (Tout le monde éclate de rire)
JOURNALISTE  : Ce n’est pas étrange ? Nous avons toutes les deux des seins.
LESBIENNE 1  : Si tu acceptes ça, c’est naturel.
JOURNALISTE  : Comme normal.
LESBIENNE 1  : C’est normal. C’est plus étrange d’être avec un homme.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre