Aimer n’est pas Jouer : le nouveau roman des éditions Reines de Cœur

aimer n'est pas jouer fanny mertz

Après Vice Versa, voici le nouveau roman de Fanny Mertz : Aimer n’est pas Jouer.

Sortie hier, l’histoire raconte le parcours de Camille, une jeune infirmière, qui, un jour, se tient sur le rebord de son balcon, prête à sauter.

Elle est rattrapée in extremis par sa voisine, Aimée. Cette vieille femme étrange possède en effet un double de sa clé et l’épie quotidiennement à travers le plancher.

À force de discussions, Camille et Aimée se livrent sur leurs vies. Des vies qui se ressemblent : deux pianistes au destin contrarié, ayant aimé la mauvaise personne.

Camille est tombée sous le charme de sa meilleure amie au Conservatoire et Aimée a succombé à sa passion pour un officier allemand durant l’Occupation.

En partageant ses erreurs avec Camille, Aimée va guider celle-ci sur le chemin de l’acceptation et du pardon.

Classé dans la catégorie « Littérature » des éditions Reines de Cœur, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman qui nous présente des personnes tous plus attachants les uns que les autres : un clown orphelin, un grand-père mythomane, une amazone des cavernes, des SDF cultivateurs de champignons.

Et si vous voulez en savoir plus sur Fanny Mertz et ce livre, voici une interview où elle présente Aimer n’est pas Jouer.

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Un commentaire

  1. Vice Versa est un roman qui ne ressemble en rien à tout les autres romans lesbiens lus jusqu’ici. Incisif, percutant, de l’humour, de la finesse, des personnages attachants que l’on a pas envie de quitter. Alors ce deuxième roman je fonce l’acheter sans hésitation…

Répondre