Amazones de l’Arc-en-Ciel de Fabienne Larrivière

Amazones de l'Arc-en-ciel de Fabienne Larrivière

Titre Français : Amazones de l'Arc-en-ciel

Titre Original : Amazones de l'Arc-en-ciel

Auteur : Fabienne Larrivière

Date de Sortie : Février 2011

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 364 pages

Éditeur : Via Media Sud

ISBN : 978-2-9538563-0-9


Interview(s) :

Interview de l’auteure Fabienne Larrivière pour le site Univers-L.com

Amazones de l'Arc-en-ciel : Quatrième de Couverture

La vie au XXIème siècle de trois amazones, femmes libres, militantes engagées, écologistes convaincues croisant leur destin lors d’un festival culturel Queer au Printemps 2008. Ces personnages hauts en couleur vivront des rencontres étincelantes d’émotions nouvelles qui bouleverseront leur perception de l’amour et de la vie…

Après des études de Lettre et de photographie, Fabienne Larrivière passe sa jeunesse à suivre ses coups de cœur au féminin. En 1992, à son retour de Martinique, elle décide de poser ses valises à Montpellier où elle s’engage dans le militantisme gay jusqu’en 2008.
Puis, elle élargit son action en rejoignant le rassemblement Europe-Ecologie. En 2001, elle réalise un documentaire : Les homos se reproduisent de bouche à oreille. En 2006, elle publie un recueil de nouvelles : Carte du septième ciel. Amazones de l’Arc-en-ciel est son premier roman.

Amazones de l'Arc-en-ciel : Avis Personnel

Amazones de l’Arc-en-ciel est l’histoire d’une rencontre. La rencontre imprévue de deux femmes lors d’un festival Queer. Lola est la chanteuse, auteure et compositrice d’un groupe de rock baptisé les Cat’s Band. Elle vit à Montpellier et fait des concerts en compagnie de ses amis et musiciens à travers la France. Le lecteur fait sa connaissance alors qu’elle fait le bilan de sa vie dans le TGV qui l’emmène à Paris pour un nouveau concert. Elle rêve de retomber amoureuse et le destin va la satisfaire plus vite qu’elle ne le pense.

Face à elle, Jade est une réalisatrice de courts-métrages et de documentaires qui vient de tourner son premier film. Elle a participé, avec ses amies, à l’organisation du festival Queer qui se déroule sur Paris. Jade est en couple avec Alice, une femme organisée et méticuleuse, professeur de français. Cela fait trois ans que leur relation a débuté mais elle montre quelques signes d’essoufflement.

Forcément, comme vous vous en doutez, lorsque Lola et Jade se croisent, c’est le coup de foudre réciproque. Mais comment faire ? Alice est une ancienne amie de Lola et Jade n’est pas prête à tromper celle qu’elle aime pour un coup de cœur. Et Alice qui se doute de quelque chose s’est préparée au combat.

Un roman agréable à lire qui a cette particularité d’être écrit comme l’on parle. Et ça change des phrases trop bien construites auxquelles on ne comprend rien tout en devenant un peu lourd sur la fin. Les premiers paragraphes sont amusants notamment quand les personnages se permettent d’interpeller l’auteure et les lecteurs. C’est frais et ça ne dure pas pour permettre au récit d’être plus fluide. Un excellent point.

J’avoue, je me suis laissée happer par les vies de ces trois femmes, très intéressantes. J’ai décroché sur quelques passages (notamment le discours sur les Mayas et 2012) mais j’ai adoré l’investissement politique d’Alice et celui de Lola dans Greenpeace, regrettant que ces particularités ne soient pas plus exploitées. Il est rare de voir dans des romans lesbiens des femmes si décomplexées, fières et fortes qui ont compris que pour réussir leur vie il leur fallait avant tout trouver ce qui les rend heureuses et s’épanouir personnellement au lieu de tout miser sur une relation de couple. Ce sont de beaux portraits !

Malgré quelques longueurs et des répétitions inutiles, je vous conseille vivement de découvrir ce roman cet été, les doigts de pieds en éventail sur la plage en vous interrogeant sur la vie avec un grand V.

Amazones de l'Arc-en-ciel : Extraits

– Jâââde, j’ai grave la trouille ! Tu penses que ça va assurer ?
– A fond, que ça va assurer ! T’inquiète pas ! Ils vont adorer, j’en suis persuadée… surtout les goudous, on ne va plus les tenir !
– Tu m’étonnes ! Quelle horreur, tous ces regards de goudous sur mon cul !
– Comme si tu n’aimais pas ça ! Et puis, il est très beau ton cul, Caro. Moi, je l’adore !
– Oh lala… pour ça, j’ai remarqué pendant le tournage de la vidéo ! T’avais carrément la caméra bloquée sur les fesses. Oh mais non ! Qu’est-ce que je vois là-bas ? C’est Maud, la bassiste des Cat’s Band… Mais oui, c’est bien elle ! Y’a les garçons aussi et y’a même Lola qui est enfin arrivée. Celle-là, elle se la pète grave, elle se prend vraiment pour une star ! Pfft… pour moi, la star du Cat’s Band c’est Maud. Elle me fait trop craquer cette nana ! J’étais morte de trouille tout à l’heure quand elle m’a dit bonjour parce qu’en plus d’être canon, elle est adorable…
Les grands yeux bleus de Caro roulent de bonheur dans leurs orbites pendant que ses mains gesticulent dans tous les sens. Elle se pâme la bouche en cœur et semble être intarissable sur le sujet. Aucun doute sur la question, cette Maud la met dans tous ses états.
– Et sur scène avec sa basse, te dis même pas, je meurs ! Regarde, ils sont là-bas, à l’autre bout du bar. Tu les as repérés ? Mon idole à moi, c’est la grande blonde avec les cheveux en pétard.
Je m’oriente dans la direction désignée par Caro et tombe sur Lola. Je ne distingue plus qu’elle, autour c’est le brouillard total. Je replonge dans ses yeux comme la première fois quand je me suis jetée dans ses jambes. J’étais complètement paralysée, je le suis encore ! Je me retourne très rapidement vers Caro pour échapper à la tentation de rester perdue à jamais dans ce regard. Cette femme me fascine depuis le début. » (Pages 48-49)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre