Anders

Choisir son orientation sexuelle une bonne fois pour toute, vraiment ?

Affiche : Anders

Année de Production : 2015

Réalisation : Henrike Fehrs

Scénario : Henrike Fehrs

Avec : Franciska Friede (An’), Henrike Fehrs (Klara)

Nationalité : Allemande

Genre : Comédie, Court-Métrage

Durée : 4 : 14 minutes

Titre Original : Anders

Anders : Résumé

An’, une jeune allemande, fait du stop sur une route de campagne pour atteindre Berlin. Lorsqu’une voiture s’arrête pour la prendre et la rapprocher, elle s’installe rapidement et fait la rencontre de Klara.

Klara se rend au mariage de son père avec un homme et n’arrive pas à accepter le fait qu’il ait quitté sa mère après 25 ans pour se rendre compte qu’il est homosexuel. An’ lui fait alors bientôt remarquer que Klara n’est pas la seule à avoir des problèmes…

Anders : Avis Personnel

Anders est un petit court-métrage très sympathique et amusant. Visiblement tourné avec peu de moyen (vous avez le bêtisier à la fin qui dure une bonne minute), il met en scène deux jeunes femmes en huis clos dans une voiture.

Le format oblige à aller vite et très rapidement Klara commence à se plaindre de ses parents. Une simple petite question anodine et elle est lancée. En même temps on avait compris dès le départ qu’elle était vraiment bavarde. J’aime beaucoup la manière dont elle fait jeune adulte, incapable d’accepter que ses parents changent ou évoluent. C’est le propre des enfants de refuser de voir ça et c’est très bien fait ici.

La probabilité pour que deux jeunes qui se rencontrent sur le bord de la route aient toutes les deux un parent en couple avec une personne de même sexe est plus que mince. Pour autant, la manière dont c’est amené est très drôle. Et j’ai beaucoup aimé la chute avec An’ qui explique qu’une fois qu’on a pris une décision, ça devrait être définitif. Oui, sauf que ce n’est pas la vraie vie…

Pour information, les deux actrices principales sont connues pour avoir joué dans des soap operas allemands du type Verbotene Liebe. Anders a été tourné en vue d’être présenté au festival des Liebesfilms dont le sujet était l’amour. Henrike Fehrs explique à propos du sujet “Pourquoi faut-il toujours que que ce soit un homme et une femme ? Le monde est divers ! Nous avons fait le court-métrage Anders parce que toutes les deux, indépendamment l’une de l’autre, nous avons réalisé pendant nos tournages dans des soaps qu’il y a une vraie demande d’histoires de couples de même sexe.” Bien vu ! 

Anders : Extraits

KLARA : Je suis Klara.
AN’ : An’.
KLARA : Tu ne peux pas juste être “An'” !?
AN’ : Je m’appelle Anne mais tout le monde s’obstine à m’appeler An’.
KLARA : Ok, cool.
AN’ : Alors, pourquoi Neuruppin ?
KLARA : Mon père se marie là-bas.
AN’ : Et tu penses que sa nouvelle femme est nulle, hein ?
KLARA : Je pense que son nouveau fiancé est nul. Honnêtement. Mes parents ont été mariés 25 ans. 25 ans ! Tu peux imaginer ça ?! Et maintenant, d’un coup, il réalise que c’était une erreur, qu’il aime les hommes ou quoi ?!

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre